Huit ans après la DS3 et quatre ans après avoir pris le titre de marque automobile à part entière, DS Automobiles commercialise enfin son tout premier modèle, le SUV DS7 Crossback.

Stratégique compte tenu de l’appétence du marché pour ce type de véhicule, mais surtout vital pour l’avenir de DS, celui qui se veut comme le fleuron de l’automobile tricolore a déjà conquis un client prestigieux : le Président Emmanuel Macron.

Cet Article vous est proposé par le réseau social Atome :

la plateforme Auto&Moto des initiés

Inscrivez-vous gratuitement ici et amusez-vous !   

www.atome.auto

Crédits : DS Automobiles

La DS7 Crossback investit le créneau des SUV

Depuis sa création et sa prise d’indépendance vis-à-vis de Citroën en 2014, DS Automobiles avait simplement restylé des modèles existants. Avec la commercialisation du nouveau DS7 Crossback, la marque entre dans une nouvelle ère et prend véritablement son envol.

Certes ce premier véritable SUV utilise une partie de la plate-forme du Peugeot 3008 ainsi que des moteurs bien connus chez PSA mais il s’agit d’une voiture spécifiquement développée par DS, véhicule qui affiche un niveau d’équipements important et une grande qualité de fabrication.

Un look soigné et une finition intérieure excellente

Au niveau du style extérieur, ce SUV dégage une élégance grâce à des lignes de traits fluides mises en valeur par l’imposante calandre verticale. Les projecteurs avant à led s’illuminent d’une lumière pourpre à l’ouverture pour pivoter à 180° dès que les phares sont allumés.

DS7 Crossback
DS7 Crossback
DS7 Crossback

C’est à l’intérieur que la DS 7 Crossback se distingue puisque l’ambiance à bord du SUV tricolore c’est le mariage réussi entre technologie (grand écran tactile 12 pouces personnalisable et instrumentation digitale) et artisanat d’excellence avec des clins d’œil appuyés aux univers de la sellerie et de l’horlogerie.

DS7 Crossback intérieur

En tout cas, les matériaux utilisés sont nobles : cuir nappa, aluminium guilloché, incrustations cristal sur certaines commandes. En effet, DS s’est associé à des marques de prestige françaises pour créer un environnement exclusif comme Focal pour le système audio ou BRM pour la montre de bord.

DS7 Crossback intérieur

La personnalisation du DS 7 Crossback

Différents niveaux de finition sont proposés : La Première (série spéciale), Chic, So Chic, Grand Chic, Performance Line et Performance Line+. « Chic » représente le niveau de base à partir duquel deux déclinaisons sont disponibles : une première classique (« So Chic » et « Grand Chic »), la seconde se veut plus dynamique (« Performance Line » et « Performance Line+ »).

A bord du véhicule, l’automobiliste dispose également d’une offre inédite d’ambiances intérieures (sellerie, revêtement planche de bord…) qui rappelle un univers haute couture : Faubourg, Opéra, Rivoli, Bastille, Performance Line et La Première, illustrant bien le luxe à la française. Célébrant ainsi Paris, l’intérieur de la DS 7 Crossback est fidèle à la philosophie du style DS : la personnalisation.

Le confort d’abord

C’est surtout en matière de confort que les concepteurs du DS7 Crossback ont accompli des prouesses : insonorisation améliorée grâce un vitrage feuilleté, vibrations réduites et rigidité de caisse renforcée, mousse des sièges ultra-compacte, trois véritables places et sièges inclinables, sièges chauffants et massants à l’avant…

L’habitacle du DS7 Crossback est bien réalisé mais aussi agréable à vivre et spacieux. A l’arrière, l’espace est appréciable de quoi voyager dans d’excellentes conditions. Il faut dire que le SUV possède des dimensions généreuses (4,57 m de longueur) et un grand coffre de 555 litres. Côté dimensions et habitabilité, le DS 7 Crossback se positionne donc de façon intelligente sur le marché.

DS7 Crossback intérieur
DS7 Crossback intérieur
DS7 Crossback intérieur

Des équipements innovants et une panoplie d’aides à la conduite

Le nouveau SUV compact de DS Automobiles a obtenu 5 étoiles aux crash tests Euro NCAP (programme d’évaluation européenne des automobiles). Un résultat atteint grâce aux nombreuses solutions technologiques embarquées et inédites.

Cette impression de confort devient réalité dès le démarrage, grâce à la technologie embarquée de systèmes de sécurité mais aussi de confort routier.

  • Connected Pilot : DS propose pour la première fois sur une voiture française un système de conduite semi-autonome performant qui suit le trafic, change de file et freine à votre place. Aussi, le régulateur adaptatif permet à la voiture d’ajuster automatiquement sa vitesse en fonction du trafic.
  • Active Scan Suspension : une caméra située à l’avant du véhicule détecte les irrégularités de la route. En effet, la DS7 Crossback est équipée d’une suspension pilotée intelligente qui calcule les déformations de la chaussée.
  • Active LED Vision : la nuit, le faisceau des feux s’adapte, en largeur et en portée, aux conditions de route et à la vitesse de circulation de la voiture.
  • Night Vision : la vision de nuit permet de détecter la présence d’un piéton ou d’un sanglier sur la route en pleine nuit grâce à une caméra placée dans la calandre. Les obstacles les plus marquants sont repérés grâce à des « carrés rouges » s’affichant sur l’écran.
  • Driver Attention Monitoring: fatigue, inattention mais aussi consultation du téléphone portable, une caméra permet de surveiller la vigilance du conducteur en permanence et vous rappelle à l’ordre.

Ainsi, en plus des équipements incontournables de sécurité, le DS7 Crossback propose la surveillance des angles morts, l’alerte active de franchissement involontaire de ligne, la reconnaissance des panneaux de signalisation…

La DS7 Crossback, le luxe à la française

Côté tarifs, le DS7 Crossback est disponible dès 31 200 euros et peut friser les 61 790 euros avec les options. Cher pour une voiture mais dans la norme du premium au regard des qualités routières mais aussi intrinsèques (matières, finitions, équipements…) de cette voiture.

Avec ce SUV Crossback, DS Automobiles met la barre plutôt haute en termes de qualité de fabrication et de confort.

Il faudra du temps à DS pour travailler son image de marque et s’imposer comme un choix potentiel face à des concurrents établis comme Audi, BMW ou Mercedes mais le DS7 Crossback dispose de solides arguments pour placer la marque française sur une rampe de lancement. Son intérieur réussi et ses qualités dynamiques pourront aider le DS7 Crossback à se faire une place parmi le gratin du marché des SUV premium…

DS7 Crossback face avant

La DS7 Crossback, livrée à partir de mars 2018, sera proposée avec un choix de cinq motorisations : trois blocs essence de 130 ch (PureTech 130), 180 ch (PureTech 180) et 225 ch (PureTech 225) ainsi que deux diesels de 130 ch (BlueHDi 130) et 180 ch (BlueHDi 180).

Une version hybride baptisée DS7 Crossback E-Tense en 2019

La DS7 Crossback sera proposée en version hybride essence rechargeable dès le printemps 2019, une première pour l’industrie automobile française. « E-Tense », capable de rouler 60 km en tout-électrique, un moteur thermique essence et deux moteurs électriques, reliés aux deux essieux, permettent de bénéficier d’une transmission intégrale « artificielle ». L’ensemble développera, selon la marque, un total de 300 chevaux au total…

Vous aimeriez lire aussi : LE VOLKSWAGEN T-ROC À L’ASSAUT DU MARCHÉ SUV

Retrouvez-nous sur Facebook

Retrouvez plus d’infos à ce sujet sur la plateforme Atome

Le nouveau réseau social des passionnés Auto&Moto