Rapidement devenue une référence sur le segment des coupés premium, la BMW Série 4 Gran Coupé est directement dérivée de la Série 4 Coupé et a su séduire de nombreux acheteurs depuis son arrivée sur le marché en 2014 de par les nombreuses déclinaisons qu’elle propose, que ce soit au niveau de sa motorisation ou de ses finitions.

 

 

Alliant sportivité et praticité, elle aurait facilement pu se perdre au milieu des nombreuses gammes et déclinaisons de modèles que propose la firme bavaroise, mais son style, ses performances et les nombreux équipements dont elle peut disposer lui ont permis de se démarquer, s’imposant même au niveau des ventes globales face à sa principale concurrente, à savoir l’Audi A5.

 

Cet Article vous est proposé par le réseau social Atome :

la plateforme Auto&Moto des initiés

Inscrivez-vous gratuitement ici et amusez-vous !   

www.atome.auto

La Série 4 Gran Coupé est plus racée que son aînée

Arborant les mêmes dimensions en longueur et en largeur que la Série 4, la BMW Série 4 Gran Coupé est cependant légèrement plus haute que sa devancière de 12 millimètres, lui offrant une ligne de toi plus plongeante vers l’arrière pour accentuer sa sportivité. Avec son empattement de 2810 millimètres, aucun doute n’est permis sur le fait qu’il s’agit d’une véritable berline, mais on s’aperçoit au premier regard que celle-ci n’est pas seulement conçue pour des trajets sereins et confortables.

A l’avant, la calandre double et les imposantes prises d’air sous-jacentes démontrent le travail aérodynamique effectué, ces éléments étant parfaitement mis en valeur par les phares Full LED qui lui confèrent du caractère et du dynamisme. Ce sentiment se retrouve également à l’arrière du véhicule, avec la double sortir d’échappement, l’imposant pare-choc arrière et les feux coupés en deux parties. Sur les flancs, on distingue les lignes fuyant vers la poupe pour un meilleur acheminement de l’air, ainsi que l’appendice situé juste derrière le passage de roues avant afin d’assurer le bon refroidissement des freins.

Avec sa garde au sol de seulement 130 millimètres, elle est clairement taillée pour être au plus proche de l’asphalte, et ainsi maximiser les sensations de conduite. Cela se ressent d’ailleurs immédiatement lorsqu’on s’installe au volant, avec même le sentiment de se retrouver assez bas lors des premiers contacts avec cette Série 4 Gran Coupé, ce qui pourra quelque peu déstabiliser les conducteurs n’ayant pas l’habitude de ce segment lors des premiers kilomètres !

 

L’intérieur de la Série 4 Gran Coupé, très (trop ?) fidèle à la patte de BMW

 

Que cela concerne la Série 4 Gran Coupé ou tous les véhicules produits par BMW, il faut être difficile pour ne pas apprécier le niveau et la qualité de finition offert par l’habitacle. De plus, ce modèle est le premier de la catégorie à pouvoir disposer (en option bien sûr) des équipements hauts de gamme normalement réservés aux gammes plus luxueuses du constructeur allemand, avec la possibilité d’opter pour 4 combinaisons de finitions différentes, à savoir Modern, Sport, M Sport ou Luxury.

Mieux encore, une offre baptisée BMW Individual permet même de choisir sur-mesure une pléiade de matériaux, de coloris et d’équipements pour donner un caractère unique à chacune des Série 4 Gran Coupé. Quand on ajoute à cela le très grand confort des sièges, l’espace disponible et les instrumentations intuitives parfaitement orientées vers le conducteur, il est compliqué de ne pas se laisser séduire ! Certains pourraient cependant faire la fine bouche en raison du peu d’évolutions aperçues quant au design intérieur ces dernières années, puisqu’il faut bien concéder que BMW se tient à ce qui fait une partie de son succès, sans avoir apporté de modification notable durant la dernière décennie.

Un autre point fort de la Série 4 Gran Coupé est sa praticité, notamment de par l’imposant volume de son coffre, puisque celui-ci est porté à 480 litres. Avec la banquette arrière rabattable, il monte même à 1300 litres ! Ainsi, elle sort un peu des sentiers battus en se montrant clairement adaptée à la vie de famille, d’autant plus qu’elle est en 5 portes et non en 3, facilitant l’accès aux places arrières.

 

Des motorisations pour tous les goûts !

De 3 à 6 cylindres, entre 136 et 326 chevaux, jusqu’à 650 Newton mètres de couple, essence ou diesel… Il n’y a que l’embarras du choix quant à la motorisation de la Série 4 Gran Coupé ! Il est même possible d’opter pour la technologie XDrive, c’est-à-dire pour une transmission intégrale. Au total, ce sont 5 moteurs dont le rendement est plus ou moins exploité qui peuvent équiper le coupé premium, parmi lesquels on retrouve des 3, 4 ou 6 cylindres à essence, et des 4 ou 6 cylindres diesel.

17 modèles sont disponibles et se répartissent ces 5 moteurs :

Le 3 cylindres à essence équipe uniquement la 418i, et se trouve être le moins puissant. Il délivre 136 chevaux et 220 Newton mètres de couple, pour une vitesse maximale établie à 210 km/h. Il constitue clairement l’entrée de gamme de la Série 4 Gran Coupé, et n’est pas celui qui met en valeur la sportivité de cette berline, cette version étant en effet davantage axée sur le confort du conducteur et des occupants.

 

Le 4 cylindres en ligne diesel de 2.0 litres se retrouve lui sur les 418d, 420d (disponible en XDrive) et 425d. Etant le moins gourmand avec des chiffres de consommation mixte se situant entre 4 et 5 litres aux 100 kilomètres, sa puissance s’étalonne entre 150 et 224 chevaux, avec une vitesse maximale pouvant aller jusqu’à 247 km/h. C’est principalement le couple qui se démarque, notamment grâce à la technologie BMW TwinPower Turbo, puisque celui-ci se situe entre 320 et 450 Newton mètres, conférant une très bonne reprise au véhicule.

En version essence, le 4 cylindres, lui aussi de 2.0 litres de cylindrée, est le moteur le plus courant sur la Série 4 Gran Coupé, puisqu’il équipe les 420i, 428i et 430i, qui peuvent toutes bénéficier de la transmission intégrale. Avec un couple quelque peu inférieur au diesel, il développe cependant davantage de puissance avec des valeurs se situant entre 184 et 252 chevaux. Réactif et assez nerveux, il permet de descendre le 0 à 100 km/h sous la barre des 6 secondes à puissance maximum.

Avec ses 3.0 litres de cylindrée, le 6 cylindres diesel affiche quant à lui clairement la recherche de performance. Son couple pouvant atteindre jusqu’à 630 Newton mètres, il offre une excellente accélération malgré les 1,7 tonnes du coupé, et se retrouve sur les 430d, 430d XDrive et 435d XDrive. Sur cette dernière gamme, la barre des 300 chevaux est franchie, et il s’agit de la seule pouvant atteindre les 100 km/h en départ arrêté en moins de 5 secondes, ce qui est en bonne partie dû à son turbocompresseur à géométrie variable et à l’injection directe à Common Rail.

Enfin, le 6 cylindres en ligne à essence est sûrement celui qui fera le plus vibrer les amateurs de sportivité, particulièrement de par sa sonorité. Disponible sur les 435i, 440i et 440i XDrive, il développe entre 306 et 326 chevaux, pour une vitesse maximale bridée électroniquement à 250 km/h, et un couple se situant entre 400 et 450 Newton mètres. Doté du turbocompresseur TwinScroll et de la High Precision Injection, il parvient tout de même à afficher des chiffres de consommation et d’émission de CO2 raisonnables malgré ses 3.0 litres de cylindrée et sa puissance exacerbée.

 

De nombreux équipements disponibles sur cette Série 4 Gran Coupé

 

A l’instar de nombreuses gammes du géant bavarois, la Série 4 Gran Coupé peut bénéficier d’un grand nombre d’équipements, dont une bonne partie sont bien sûr en option. Lorsqu’elle n’est pas montée de série comme c’est le cas sur la majorité des modèles les plus puissants, il est par exemple possible d’opter pour la boîte de vitesse automatique à 8 rapports (existant aussi en version sport), celle-ci étant d’une grande efficacité avec ses temps de passages de vitesses minimes, et s’accompagnant de palettes derrière le volant afin de pouvoir profiter pleinement de la boîte séquentielle.

De série, cette BMW dispose d’essieux à jambes de suspension à double articulation en aluminium à l’avant, et d’essieux à 5 bras en acier à l’arrière, offrant au véhicule une très bonne stabilité et un confort certain à ses occupants. Pour renforcer le travail de ces suspensions, les systèmes SelectDrive ou DirectDrive optionnels permettent de conférer plus ou moins de rigidité et de sportivité. Le DirectDrive offre également une direction à démultiplication variable d’une précision incroyable, afin de bénéficier d’une plus grande stabilité dans les virages pour pouvoir les attaquer encore plus !

Côté freins, ce sont des disques à étrier flottant à piston unique ventilés qui équipent cette Série 4 Gran Coupé, et qui peuvent être remplacés (toujours en option) par des freins sport M plus légers, à savoir de plus gros disques avec des étriers fixes en aluminium à quatre pistons sur l’avant et deux pistons sur l’arrière, pour des freinages encore plus réactifs et puissants. Enfin, des pneus et des jantes 17 pouces sont montés de série, mais il est aussi possible de choisir des 18 ou des 19 pouces avec des styles exclusifs.

 

Fiches techniques des différents modèles de la Série 4 Gran Coupé

418i418d420i420i
XDrive
420d420d
XDrive
425d428i430i435i428i
XDrive
430i
XDrive
430d430d
XDrive
435d
XDrive
440i440i
XDrive
Longueur (mm)4638
Largeur (mm)1825
Hauteur (mm)138914041389
Empattement (mm)2810
Poids à vide (kg)1560/
1585
1585/
1605
1595/
1615
1675/
1690
1595/
1615
1670/
1690
1625/
1635
1585/
1605
1595/
1615
1650/
1660
1670169016901755177516901760
Cylindres34444444464466666
Cylindrée (cm³)14991995199819981995199519951997199829791997199829932993299329982998
Boîte de vitesseBoîte manuelle 6 rapports (BVM6) ou boîte automatique 8 rapports (BVA8)Boîte automatique 8 rapports (BVA8)
Puissance (ch)136150184184190190224245252306245252258258313326326
Couple (Nm)220320290/
270
270400400450350350400350350560560630450450
Vitesse max 210213236233240/
231
235/
230
247250250250250250250250250250250
0 à 100 km/h (sec)9,4/
9,6
9/
8,9
7,5/
7,7
7,8/
8,1
7,5/
7,3
7,6/
7,4
6,7/
6,3
6,1/
6
5,95,5/
5,2
65,95,65,34,85,15
Suspension avantEssieu à jambes de suspension à double articulation en aluminium
Suspension arrièreEssieu à 5 bras en acier
FreinsFreins à disque à étrier flottant à piston unique, ventilés
Pneus avants225/50 R17 94W
Pneus arrières225/50 R17 94W
CarburantEssenceDieselEssenceEssenceDieselDieselDieselEssenceEssenceEssenceEssenceEssenceDieselDieselDieselEssenceEssence
Réservoir (L)6057606057575760606060605757576060
Consommation mixte (L)5,8/
5,6
4,5/
4,4
6,1/
5,8
6,9/
6,2
4,5/
4,3
4,9/
4,8
5,1/
4,8
6,6/
6,3
6,5/
5,8
8,1/
7,5
6,76,25,35,55,76,87,4
CO2 (g)134/
130
118/
116
141/
134
161/
144
119/
114
129/
126
133/
127
154/
147
151/
136
189/
174
157144139145150159172

Les valeurs doubles indiquées dans ce tableau montrent la différence entre les versions à boîte manuelle ou automatique.

 

 

Au prix de 39.500 euros en entrée de gamme, la Série 4 Gran Coupé n’affiche pas un tarif excessif sur le segment des coupés premium, ce qui explique le succès qu’elle a pu rencontrer depuis son arrivée sur le marché. Pour les premières 418d sorties d’usine en 2014, la cote argus brute est même établie, hors option, aux alentours de 25.000 euros en mars 2018.

 

Vous pouvez également retrouver :

 

Crédits photos : BMW France, BMWactu, BMW PressClub

Retrouvez plus d’infos à ce sujet sur la plateforme Atome

Le nouveau réseau social des passionnés Auto&Moto