A fin octobre, le marché automobile 2017 montre un beau dynamisme sur les dix premiers mois de cette année. Avec un top 10 des ventes exclusivement français, les marques hexagonales peuvent lancer un grand “Cocorico” ! 2017 s’annonce comme l’année de la fin de domination du diesel, mais aussi celle de l’émergence des motorisations alternatives. Découvrez notre point complet, mis à jour chaque mois, des principaux chiffres de ventes et des tendances globales du marché.

Marché automobile 2017 : le top 3 des immatriculations avec Renault Clio, Peugeot 208 et Peugeot 3008 II

Marché automobile 2017 : les ventes de voitures neuves

A fin octobre 2017, 1.737.375 unités ont été immatriculées en France, soit une hausse des ventes de voitures particulières de 4,8% sur les dix premiers mois de l’année par rapport aux dix premiers mois 2016. Le mois d’octobre 2017 présente une hausse des immatriculations de 13,7 % comparé à octobre 2016 avec 176.496 immatriculations au total. De janvier à octobre, le top 10 du marché automobile 2017 est donc 100% français :

Rang ModèleNombre d’immatriculations en 2016 Parts de marché
1Renault Clio IV96.2295,54 %
2Peugeot 20882.2234,73 %
3Peugeot3008 II58.9153,39 %
4Peugeot 200857.3203,30 %
5Peugeot 308 II56.4913,25 %
6Citroën C3 III56.2813,24 %
7 Renault Captur55.9253,22 %
8Dacia Sandero51.9592,99 %
9RenaultMégane IV42.6672,46 %
10Renault Twingo III32.2191,85 %

Les constructeurs étrangers ne sont pourtant pas loin, avec notamment :

  • Volkswagen Polo : 31.898 immatriculations (11e)
  • Toyota Yaris : 25.699 immatriculations (13e)
  • Volkswagen Golf VII : 23852 (15e)

Au rang des motorisations alternatives qui font un sérieux bond en avant cette année, nous pouvons remarquer le succès commercial du Toyota C-HR dont 13.895 exemplaires ont été immatriculés sur les dix premiers mois de l’année, ce qui en fait le premier véhicule hybride vendu en France et le 28e toutes motorisations confondues. N’oublions pas, cependant, que Toyota est en pointe sur ce segment des hybrides puisque qu’une partie des ventes de sa Toyota Yaris se fait en motorisation hybride. Et la Renault Zoé Z.E.40 compte 12.817 immatriculations sur la même période, se positionnant à la 31e place des véhicules légers les plus vendus en 2017 (de janvier à octobre).

Marché automobile 2017 : forte hausse des motorisations alternatives

Du côté des motorisations, la tendance qui se dessine depuis le début de l’année se confirme à nouveau en octobre : le marché automobile 2017 continue le virage qui se dessine depuis quelques années. En passant de 73% en 2012 à 48% sur les 10 premiers mois 2017, la part du diesel sur les immatriculations de véhicules légers neufs en France continue sa dégringolade. Le mois d’octobre 2017 renforce cette baisse avec seulement 46% de part de marché pour le diesel, un chiffre historiquement bas. En contrepartie, la part des motorisations alternatives ne cesse d’augmenter, avec une hausse très marquée sur les motorisations hybrides électriques.

Type d'énergie10 mois 201610 mois 2017Variation 2016-2017
unitéspénétration marchéunitéspénétration marché(10 premiers mois)
Diesel867.56852,34 %826.37247,56 %-4,75 %
Essence725.15443,75 %824.12947,44 %+13,65 %
Motorisations alternatives64.9163,91 %86.8264,99 %+33,75 %
Hybrides
[dont hybrides rechargeables]
46.091
[6.204]
2,78 %
[0,37 %]
65.137
[8.939]
3,75 %
[0,51 %]
+41,32 %
[+44,08 %]
Electricité17.6341,06 %20.5111,18 %+16,32 %
Superéthanol8630,05 %5770,03 %-33,14 %
Bicarburation : essence + GPL + GNV3210,02 %5790,03 %+80,37 %
GNV70,00 %220,00 %+214,29 %

Marché automobile 2017 : les marques françaises toujours au top !

Chez les constructeurs français, DS subit une baisse très marquée de ses ventes avec -28,6 % d’immatriculations sur les 10 premiers mois 2017 en comparaison des 10 premiers mois 2016. Malgré ce résultat pour sa marque haut de gamme, le groupe PSA affiche une bonne santé avec une hausse globale de 7,7 % de ses ventes, quand le groupe Renault augmente ses immatriculations de 3,8 %. Le groupe Renault se montre également en bonne forme avec une hausse globale de 3,75 % de ses immatriculations. Le groupe PSA conserve donc le leadership pour 2017 avec 29,26 % des parts de marché, devant le groupe Renault (25,33 %) et le groupe Volkswagen (12,26 %).

Chez les groupes étrangers, toujours au cumul des dix premiers mois de l’année, BMW (-0,64 %) et Volkswagen (+1,25 %) sont ceux qui souffrent le plus, malgré des ventes mondiales en forte hausse pour ce dernier. Pour General Motor (G.M.), la cession d’Opel au groupe PSA rend les chiffres bruts moins lisibles (cf. tableau ci-dessous), mais il ne faut pas s’y fier puisque Chevrolet présente une hausse de plus de 19 % sur les dix premiers mois 2017. A noter également les fortes hausses pour Toyota Lexus (+15,85 %) et le groupe FCA (+12,33 %). Retrouvez ci-dessous le tableau complet des immatriculations cumulées de janvier à octobre, comparé à la même période en 2016.

Immatriculations VL neufs10 mois 201610 mois 2017Variation 2016-2017
par constructeurunitéspénétration marchéunitéspénétration marché(10 premiers mois)
Groupes français897.29654,13 %948.45654,59 %+5,70 %
PSA472.14528,48 %508.27629,26 %+7,65 %
Citroën165.92410,01 %171.0719,85 %+3,10 %
DS24.4521,48 %17.4621,01 %-28,59 %
Peugeot281.76917,00 %304.41417,52 %+16,32 %
Opel15.3290,88 %
Renault424.16725,69 %440.09425,33 %+3,75 %
Renault331.43819,99 %342.35419,71 %+3,29 %
Dacia92.7275,59 %97.7395,63 %+5,41 %
Lada20,00 %
Alpine10,00 %
Autres9840,06 %8686-91,26 %
Groupes étrangers760.34845,87 %788.91945,41 %+3,76 %
BMW70.0164,22 %69.5684,00 %-0,64 %
BMW49.0662,96 %48.4192,79 %-1,32 %
Mini20.9381,26 %21.1411,22 %+0,97 %
Rolls Royce120,00 %80,00 %-33,33
Daimler53.6893,24 %57.9693,34 %+7,97 %
Mercedes46.6992,82 %51.5122,96 %+10,31 %
Smart6.9900,42 %6.4570,37 %-7,63 %
FCA65.8443,97 %73.9624,26 %+12,33 %
Alfa Romeo5.6390,34 %7.4650,43 %+32,38 %
Fiat51.0803,08 %57.0213,28 %+11,63 %
Jeep8.2770,50 %8.6510,50 %+4,52 %
Lancia1700,01 %340,00 %-80,00 %
Autres6780,04 %7910,05 %+16,67 %
Ford66.2844,00 %70.6194,06 %+6,54 %
G.M.57.1103,45 %45.6932,63 %-19,99 %
Opel56.9803,44 %45.5482,62 %-20,06 %
Chevrolet980,01 %1170,01 %+19,39 %
Autres320,00 %280,00 %-12,50 %
Hyundai50.3263,04 %54.7953,15 %+8,88 %
Hyundai22.6331,37 %23.8931,38 %+5,57 %
Kia27.6931,67 %30.9021,78 %+11,59 %
Nissan58.8283,55 %61.9813,57 %+5,36 %
Infiniti2.6350,16 %1.7370,10 %-34,08 %
Nissan56.1933,39 %60.2443,47 %+7,21 %
Toyota + Lexus66.7104,02 %77.2854,45 %+15,85 %
Lexus4.1390,25 %4.3850,25 %+5,94 %
Toyota 62.5713,77 %72.9004,20 %+16,51 %
VGF210.30412,69 %212.92612,26 %+1,25 %
Audi52.5853,17 %53.5253,08 %+1,79 %
Porsche4.1750,25 %4.1860,24 %+0,26 %
Seat17.1651,04 %20.3371,17 %+18,48 %
Skoda19.3391,17 %21.7021,25 %+12,22 %
Volkswagen116.9227,05 %113.0626,51 %-3,30 %
Autres1180,01 %1140,01 %-3,39 %
Volvo12.6400,76 %12.9850,75 %+2,73 %
Autres48.5972,93 %51.1362,94 %+5,22 %
Total1.657.6441.737.375+4,81 %

Enfin, nous notons la confirmation de la mode pour les SUV et autres baroudeurs, avec une part de marché qui continue d’augmenter en France, prenant 32% des immatriculations sur les 10 premiers mois du marché automobile 2017, contre 27 % sur la même période en 2016. Du côté des véhicules de seconde main, en octobre 2017, le marché des véhicules d’occasion est estimé à 517.866 voitures particulières vendues, soit une augmentation de 9,3 % par rapport au mois d’octobre 2016. Sur les 10 premiers mois, la hausse est de 3,2 % sur la marché automobile 2017 des véhicules légers d’occasion, représentant 4.842.618 voitures.