Quand BMW planche sur sa nouvelle M5, il nous sort une véritable bombe. La BMW M5 2018, ce sont 600 chevaux dans un bon gros V8, mais aussi l’inauguration du M xDrive sur l’ultra sportive. Et côté design, tradition et modernité se mêlent pour nous livrer un bolide superbe et allégé !

Cet Article vous est proposé par le réseau social Atome :

la plateforme Auto&Moto des initiés

Inscrivez-vous gratuitement ici et amusez-vous !   

www.atome.auto

La ligne rageuse de la BMW M5 2018  First Edition, Frozen Dark Red (crédits : BMW)

Un V8 bi-turbo M TwinPower pour propulser la BMW M5 2018

Un V8 bi-turbo M TwinPower pour la BMW M5 2018 (crédits : BMW)

BMW ne fait pas de downsizing sur son ultra sportive, qu’on se le dise ! Un gros V8 bi-turbo de 4,4 litres de cylindrées, qui développe une cavalerie de 600 chevaux disponibles de 5600 à 6700 tr/min. Sans oublier un couple de 750 Nm, disponible de 1800 à 5600 tr/min, qui contribue à un envol digne d’un avion de chasse ! Le 0 à 100 km/h en 3,4 secondes, et le 0 à 200 km/h en 11,1 secondes… La nouvelle sportive de la marque à l’hélice sera bridée électroniquement de série à 250 km/h, mais le pack optionnel M Driver vous permettra de bénéficier de l’intégralité de sa puissance, pour atteindre une vitesse maximale de 305 km/h.

Ce moteur surpuissant est couplé à une boîte automatique M Steptronic huit rapports, dotée du système Drivelogic. Bien entendu, et conformément aux exigences d’un tel bolide, vous avez le choix entre un mode entièrement automatique, ou encore le passage des vitesses en mode séquentiel grâce aux palettes au volant ou au levier séquentiel, avec rétrogradage multiple sportif compris…

BMW M5 2018, volant sport multifonction (crédits : BMW)

Du côté du châssis, tout est fait pour s’ajuster aux desiderata du conducteur. Les suspensions s’adaptent en mode Comfort, Sport ou Sport Plus avec la technologie Variable Damper Control (VDC), qui modifie également la direction M Servotronic. Ces modes permettent également de modifier le caractère du moteur, en optant pour un fonctionnement plus ou moins sportif : Efficient, Sport et Sport Plus. Pour plus de simplicité, vous pouvez enregistrer vos combinaisons préférées et les enclencher rapidement grâce aux boutons M1 et M2 sur le volant multifonction gaîné de cuir.

La BMW M5 2018 et la transmission intégrale M xDrive

S’il est un gros changement, c’est bien celui-ci. Depuis 1984, BMW était fidèles à ses valeurs en nous proposant une M5 à propulsion arrière. Trente-trois années après, la division Motorsport du constructeur allemand innove en proposant de série une transmission intégrale de série, baptisée M xDrive. Cette entorse à la tradition devrait tout de même plaire à un grand nombre d’aficionados de la marque, puisque la berline familiale hyper sportive conserve ses atouts habituels : quatre portes et un grand confort à l’intérieur, un habitacle soigné et un ADN sportif qui transpire dans chaque élément, intérieur comme extérieur…

Doté d’un boîtier central et d’un embrayage multi-disque, le système M xDrive fait varier le couple transmis aux essieux avant et arrière, ainsi qu’à chaque roue. Ajoutez à cela un différentiel Active M sur l’essieu arrière qui permet la gestion automatique du blocage de chaque roue de 0 à 100%, et vous obtenez une voiture sportive au comportement routier irréprochable ! Ce système est paramétrable selon cinq niveaux de configuration associant le Dynamic Stability Control (DSC) et les différents modes M xDrive :

  • Le réglage de base, c’est-à-dire DSC activé et mode M xDrive 4WD enclenché, la BMW M5 2018 se montre agile et sportive, permettant une légère dérive arrière.
  • En mode M Dynamic (MDM et 4WD Sport), le caractère sportif se montre un peu plus et permet de jouer un peu plus avec l’arrière.
  • Enfin, trois modes M xDrive avec DSC désactivé permettent à ceux qui se sentent pilotes de satisfaire leur appétit, de préférence sur piste ! Notamment avec le mode 2 roues motrices qui transforme la bête en M5 à propulsion arrière, renouant avec la tradition de ses aînées…

L’objectif affiché de la BMW M5 2018 est d’offrir un comportement au quotidien plus simple à maîtriser, tout en conservant des qualités dynamiques de pointe pour s’amuser un peu (beaucoup). La maîtrise de la bête, en toutes circonstances, et bien sûr facilitée par un équipement pléthorique d’aides à la conduite.

Nouvelle BMW M5 2018 : un design réussi

Dès le premier regard, la BMW M5 2018 nous séduit par son air rageur. Les passionnés ne seront pas dépaysés, et les ingénieurs et designers ont travaillé à la fois sur l’esthétique et l’allègement de la sportive. Capot en aluminium et toit en fibre de carbone font partie des éléments qui permettent à la dernière venue d’être plus légère que son aînée, malgré sa transmission intégrale M xDrive ! Et si vous souhaitez alléger encore le bolide, vous pourrez choisir en option les freins céramique carbone (couleur or) qui vous feront gagner 23 kg sur la balance. Les jantes 19’’ en alliage léger Orbit Grey (275/40 R19 avant et 285/40 R19 arrière) équipent de série la BMW M5 2018, et vous aurez accès en option à des jantes 20’’.

Les lignes sportives de la nouvelle BMW M5 2018 en images

A l’intérieur, les sièges sont réglables électroniquement pour votre plus grand confort, et le cuir merino gaîne les éléments de l’habitacle.

A l’intérieur de la BMW M5 2018, sport et confort pour un plaisir de conduite illimité

BMW M5 2018 en dérapage (crédits : BMW)

Disponible à partir du printemps 2018, il vous faudra débourser 126500 € pour vous mettre au volant de cette BMW M5 2018 (tarif catalogue) ! Un tarif justifié au vu des caractéristiques détaillées par BMW… Et bien entendu, en France, ses émissions de 241 g de CO2 au kilomètre (norme NEDC) vous obligeront à vous acquitter d’un malus écologique de 10000 € si les critères restent les mêmes qu’aujourd’hui, et rien n’est moins sûr !

Retrouvez plus d’infos à ce sujet sur la plateforme Atome

Le nouveau réseau social des passionnés Auto&Moto