Avec un chrono canon de 6 minutes 47 secondes, la Porsche 991 GT2 RS est tout simplement la voiture de série la plus rapide sur la dangereuse et vénérée boucle nord du circuit du Nürburgring. Avec ses 700 chevaux, elle est également la 911 la plus puissante jamais produite !

 

Cet Article vous est proposé par le réseau social Atome :

la plateforme Auto&Moto des initiés

Inscrivez-vous gratuitement ici et amusez-vous !   

www.atome.auto

La Porsche 991 GT2 RS sous le soleil

Chez Porsche, on aime bien multiplier les versions de sa 911 pour toucher un public plus large et répondre à toutes les demandes. Si vous souhaitez une 911 polyvalente, prenez une Carrera ou une S. Le voyage au grand air ? Prenez les déclinaisons cabriolet. Le grand air mais pas trop ? N’oubliez pas la Targa. Beaucoup de sport ? La GT3 est faite pour vous. Du sport mais pas trop ? Porsche a pensé à tout avec la GTS. Beaucoup de chevaux ? Une Turbo évidemment. Mais si vous souhaitez à la fois beaucoup de sport et beaucoup de chevaux, là il vous faut la version la plus extrême qu’est la GT2 RS !

Mélange de 991 Turbo avec un flat 6 surpuissant et de GT3 avec son côté dépouillé et son châssis affûté, la GT2 RS met un point d’honneur à clore le chapitre de la 911 type 991 avec des performances ahurissantes. Pour autant, Andreas Preuninger, le patron de la gamme GT de chez Porsche, tient à préciser que cette dernière se veut un peu plus accessible que ses précédentes, malgré des performances jamais vues pour une 911.

Quelle agressivité !

Presque une voiture de course

A voir la GT2 RS, on la croirait échappée tout droit des Hunaudières tant elle aborde un look de voiture de course ! Si l’on ne peut pas dire que le résultat soit particulièrement beau, ça impressionne ! L’avant de la voiture est doté d’une lame créant de la déportance ainsi que d’énormes prises d’air favorisant le refroidissement des organes mécaniques. En parlant de prises d’air, elles sont présente presque partout, Sur le capot, les ailes avant, les ailes arrière ou encore au-dessus du moteur !

A l’arrière, trône un énorme aileron « pelle à tarte » réglable et générant de l’appui aérodynamique (jusqu’à 500 kg) tout comme le diffuseur. Pour parachever cette agressivité, la GT2 RS a une peinture bi-ton, avec de nombreux éléments peints en gris. Extérieurement, c’est donc clairement la performance qui est mise en avant puisque chaque artifice à un but fonctionnel.

A l’intérieur de la Porsche 991 GT2 RS

A l’intérieur et à l’instar d’une GT3, la chasse aux kilos a été prononcée. Ainsi, pas de banquette arrière, des sièges baquets en carbone et même des lanières à la place des poignées de portes.

Petite concession au dépouillement, Porsche a conservé le système de navigation GPS ainsi que la climatisation pour sa GT2 RS.

Dans les entrailles de la Porsche 991 GT2 RS

Sous le capot se trouve le même bloc qu’utilisé sur la version Turbo puisqu’il s’agit du flat 6 de 3800 cm3 bi-turbo. Avec son injection directe et ses 24 soupapes, il a toutefois été retravaillé par Porsche et ce ne sont pas moins de 700 ch à 7000 tr/min qui sont obtenus, soit un rendement de 184 ch/litre ! Avec un régime maximal de 7200 tr/min, le flat 6 bi-turbo n’atteint par les régimes de son compère atmosphérique de la GT3 mais il compense par un couple camionnesque de 750 Nm à partir de 2250 tr/min.

Alors que les boîtes de vitesses mécaniques reviennent à la mode chez Porsche, cette fois encore, c’est la performance qui a été privilégiée avec l’usage de l’excellente boîte à double-embrayage PDK à 7 rapports.

Les chiffres annoncés sont stupéfiants avec un 0 à 100 km/h abattu en seulement 2.8 secondes et un 0 à 200 km/h en 8.3 secondes. La vitesse maximale n’est pas en reste avec 340 km/h annoncés, chiffre qui aurait pu être plus élevé sans la présence de l’aileron.

GT3 RS + Turbo = GT2 RS !

Comme pour une GT3, les trains roulants sont affutés au maximum avec des suspensions rabaissées et raffermies. Elles ne sont toutefois pas excessivement dures pour permettre un usage routier. Les roues arrière sont directrices pour favoriser la maniabilité à basse vitesse et la stabilité à haute vitesse.

La cure d’amaigrissement par rapport à une Turbo et l’usage de seulement 2 roues motrices permet à la Porsche 991 GT2 RS d’afficher un poids de 1470 kg, soit environ 130 kg de moins que la Turbo.

Poids qui peut être encore allégé de 30 kg grâce au pack Weissach (30 000 € !) utilisant des jantes en magnésium, un toit en carbone, des éléments de suspensions en carbone ou encore un arceau de sécurité en titane.

Comme si le freinage en acier de chez Porsche ne suffisait pas, ils ont équipé la GT2 RS de grosses galettes en carbone-céramique de 410 mm à l’avant et 390 mm à l’arrière pincées par des étriers de respectivement 6 et 4 pistons.

Pour parachever l’œuvre, la liaison avec le sol est confiée à des très collants pneumatiques semi-slicks Michelin Pilot Sport Cup de 265 mm de large à l’avant et 335 mm à l’arrière.

Plus rapide qu’une 918 Spyder !

Décidemment, la GT2 aime bien malmener les hypercars de chez Porsche sur la Nordschleife du Nürburgring. Il y a quelques années, la 997 GT2 tournait déjà plus vite que la Carrera GT, pourtant plus puissante et plus légère ! Cette fois, la 991 GT2 RS se paye le luxe de battre la 918 Spyder et ses 887 chevaux !

Si la 918 est plus lourde d’environ 200 kg, l’exploit est tout de même de taille car la GT2 RS garde son moteur en porte-à-faux arrière qui devrait, théoriquement, la handicaper. Mais visiblement, Porsche maîtrise à la perfection son architecture fétiche.

Comme on peut le voir sur cette vidéo officielle de la marque, le comportement de la 991 GT2 RS est impressionnant. Les accélérations sont bluffantes et elle atteint les 300 km/h avec une aisance déconcertante. Mais le plus grand exploit est sûrement son grip général avec des passages en virage dignes d’une voiture de course équipée de pneus slicks et une motricité incroyable quand on pense qu’il y a 700 ch à faire passer sur les 2 seules roues arrière !

Avec un chrono de 6 min 47 sec 25 réalisé par le pilote maison Lars Kern, le résultat est sans appel. La 991 GT2 RS devance la Lamborghini Huracan Performante de 5 secondes et la 918 Spyder de 10 secondes. Pas mal pour un modèle que les ingénieurs espéraient faire descendre en dessous de 7 min 5 sec !

Le budget pour une Porsche 991 GT2 RS

En exagérant un peu, on pourrait dire que la GT2 RS est une bonne affaire. Affichée à partir de 289 175 € sans le pack Weissach, elle est bien moins chère que les hypercars récentes alors qu’elle affiche des performances similaires, voire meilleures ! Malheureusement, l’ensemble des 1000 exemplaires ont été réservés avant même sa présentation, et ferait le bonheur des spéculateurs !

Vous aimeriez lire aussi : QUEL FUTUR POUR LE MOTEUR DE LA PORSCHE 911 ?

Retrouvez-nous sur Youtube

Retrouvez plus d’infos à ce sujet sur la plateforme Atome

Le nouveau réseau social des passionnés Auto&Moto