Une voiture des années 80/90, une bonne dose de passion, et une belle pincée de nostalgie… Le youngtimer, c’est ce courant indéfinissable, qui touche toutes les générations. On a cherché à comprendre ce qu’est une auto youngtimer, et qui se passionne pour ces modèles un peu anciens mais pas collection pour autant. On se penche aussi sur l’inflation actuelle de la côte de certaines youngtimers, qui en énerve plus d’un !

Cet Article vous est proposé par le réseau social Atome :

la plateforme Auto&Moto des initiés

Inscrivez-vous gratuitement ici et amusez-vous !   

www.atome.auto

Youngtimer, l’alliance de la passion et de la nostalgie

Youngtimer : nécessairement une voiture culte ?

Un premier point, sur lequel beaucoup de passionnés se mettent d’accord, c’est qu’à l’origine une voiture youngtimer, c’était une auto populaire, vendue à de nombreux exemplaires et dont la côte avait baissé de façon notoire. Les diverses versions de la prime à la casse ont d’ailleurs eu raison de nombre d’entre elles. Mais chez la youngtimer, il y a aussi une notion de nostalgie, pour son propriétaire c’est souvent l’une des premières voitures à l’avoir fait rêver. A ce titre, on retrouve les 205 GTI et autres Golf GTI. Certains diront aussi que ce sont les voitures signes d’une époque où le cahier des charges recherchait avant tout la solidité et l’endurance d’un véhicule destiné à des déplacements quotidiens.

Quelques youngtimers : 205 GTI, Volvo, Lancia…

Qui est le youngtimer ?

Ford Fiesta MK1, une super youngtimer

On nous dit souvent que le (ou la) youngtimer est un(e) trentenaire qui cherche la voiture qui l’a fait rêver quand il était gosse… C’est quelqu’un qui, à la quarantaine, veut revivre ses vingt ans, ses premières années de permis au volant de la même auto… Ou bien, à la cinquantaine, c’est la nostalgie de la jeunesse qui revient. Ou alors à vingt ans, c’est pouvoir, enfin, conduire la voiture qu’avait papa, maman, papy, mamie, ou encore tonton quand on était tout petit… On a, tous et toute, un vécu avec ces voitures des années 80/90.

Et en effet, c’est un esprit qui règne chez ces passionnés d’autos pas vraiment anciennes, qui ne cherchent pas à collectionner mais à vivre ces voitures. Ainsi, ils cherchent souvent à leur redonner leur lustre d’antan, en récupérant des pièces d’origine pour les retaper quand c’est nécessaire. Cette voiture conserve son esprit d’origine et est capable de rouler tous les jours : ce n’est pas une simple voiture d’exposition ou de musée… Donc si on résume, le/la youngtimer est à la recherche de sensations ou d’émotions avec sa vision de l’automobile et veut les vivre au quotidien au volant, en toutes circonstances.

Pourquoi la côte des ces autos youngtimer monte en flèche ?

Certains modèles atteignent des sommets !

Les plus prisées des youngtimers atteignent des sommets improbables : certaines 205 GTI s’affichent autour des 30.000 €, voire plus pour les plus rares, alors qu’elles étaient à 72.500 francs (soit un peu plus de 11.000 €) à la sortie de l’usine ! Cette inflation énerve certains passionnés, car l’essence même du courant youngtimer était de pouvoir se faire plaisir pour pas cher au volant de son rêve de gosse… Si c’est votre cas, il vous faudra passer du côté des voitures des années 80 / 90 moins en vogue. Une seule solution pour trouver la perle rare, explorer les petites annonces ou les groupes Facebook. Et surtout, ne pas avoir peur de mettre les mains dans le cambouis pour faire quelques travaux de remise en état.

En effet, ces voitures de monsieur et madame tout le monde ont vécu, et parcouru parfois des centaines de milliers de kilomètres. Alors comme toujours lorsque vous recherchez une bonne occasion, examinez l’historique de l’auto de votre choix, discutez avec son propriétaire et portez une attention particulière aux signes du temps : rouille, vieillissement des éléments en caoutchouc et en plastique, usure de l’habitacle… Cependant, aucun modèle ne semble être à l’abri d’une hausse brutale de sa cote.

Youngtimers : comptez aussi sur les Golf GTI et les Austin Mini

En bref, le youngtimer est à contre-courant du collectionneur qui expose sa belle auto dans un musée. Ici, ce qu’on cherche, c’est à vivre sa passion avec émotion, à rouler dans des autos qui nous ont fait rêver, avec une pointe de nostalgie. Pas besoin d’une voiture puissante, on trouve aussi bien la petite Super 5 que la magnifique Audi Quattro chez les Youngtimers !

Retrouvez plus d’infos à ce sujet sur la plateforme Atome

Le nouveau réseau social des passionnés Auto&Moto