Parmi les trois grands constructeurs allemands dans le segment Premium, Audi est le seul à commercialiser une petite citadine avec l’A1. Véritable reine des villes, cette dernière n’est pas dénuée de qualité quand il s’agit d’affronter les routes de campagne. Chez Atome automobile, on a pu en juger par nous-mêmes en essayant cette Audi A1 S-line.

Audi A1 S-Line 1,6 TDI, objet de notre essai occasion

Audi A1 S-line, un look pour cibler les automobilistes des villes

L’histoire d’Audi avec les petites citadines ne fut pourtant pas toujours très glorieuse. Si dans les années 1970, l’Audi 50 était intéressante, et même si certains collectionneurs y trouvent aujourd’hui un intérêt, sa succession a mis plus de vingt ans à arriver. En sortant l’A2 en 2000, Audi tenait là une petite voiture habitable et novatrice avec sa structure entièrement en aluminium avantageuse sur la consommation et le recyclage. Mais son esthétique très discutable et son prix de vente élevé (à cause du châssis et de la carrosserie en alu) lui ont valu un cuisant échec commercial.

Toutefois, dans le but d’être le plus grand constructeur premium, Audi se devait d’être présent sur ce marché des citadines, et de proposer un modèle où leurs concurrents directs, BMW et Mercedes, sont absents. Pour eux, l’objectif est de ne concurrencer ni Mini, racheté par BMW, ni Smart, qui appartient à Daimler. Ainsi, en 2010, naît l’Audi A1, en concurrence directe des citadines en têtes des ventes telles que la Citroën DS3, la Mini, la Fiat 500 ou encore l’Alfa Romeo Mito. Et si Audi n’avait vendu que 50.000 A2 en cinq ans de carrière, la petite Audi A1 comptait déjà 500.000 exemplaires vendus lors des quatre premières années de commercialisation !

Audi A1 S-Line :  citadine premium

Ses lignes, dessinées sous la plume de Wolfgang Egger, représentent l’un de ses plus gros points forts. Clairement inspiré des concepts Metroproject Quattro (2007) et A1 Sportback Concept (2008), l’auto reprend les codes stylistiques caractéristiques à Audi avec cette grosse calandre agressive « Single Frame ». Oubliées les formes rondes et pataudes de l’A2, cette A1 enfile la tenue de sport avec son design musclé et suggestif. Notre Audi A1 avec pack extérieur S-line du jour joue clairement la carte du look « mauvais garçon » jusqu’au bout, avec sa calandre noire et ses jantes en aluminium de 17 pouces. Sous le capot, c’est le 1,6l TDI qui nous attend, affichant 55.000 km au compteur.

Un intérieur sobre et bien fini pour notre Audi A1 S-line

Audi A1 S-Line : intérieur sobre aux finitions exemplaires

Dans l’habitacle, la simplicité a été le maître mot. L’équipement et la finition des plastiques ne sont pas aussi bons que dans les modèles supérieurs de la gamme, mais le ressenti général est de qualité. L’instrumentation est agrémentée de nombreuses touches d’aluminium, en particulier sur les commodos, les buses d’aération ou encore le pédalier. Malgré ses 55.000 km, aucun bruit parasite ou autre rossignol n’est à déplorer, ce qui démontre une belle qualité d’assemblage. La bonne position de conduite est trouvée assez facilement et la place à l’avant est très correcte. Les places arrière sont forcément moins profondes, nous sommes à bord d’une citadine : les enfants y seront à l’aise, les adultes « grands gabarits » devront se serrer un peu ! N’oublions pas que nous sommes à bord d’une trois portes dont la longueur est limitée à 3,95 m. Finalement, il manque juste une touche de fantaisie à cet habitacle qui peut être considéré comme trop sobre (ou austère, c’est selon), surtout vis-à-vis de la concurrence acharnée des Fiat 500 ou des Mini…

Intérieur sobre et soigné à bord de notre Audi A1 S-line

Ouvrons le capot de cette Audi A1 S-line

Proposée dans de multiples motorisations, trois ou quatre cylindres, essence ou diesel, nous optons pour la version 1,6 TDI, très répandue. Développant ici 90 chevaux à 4200 tr/min et 230 Nm de couple à 1500 tr/min, ce moteur est associé à une transmission manuelle à 5 rapports, mais est également disponible en boîte S-Tronic à double embrayage. Avec un turbo qui s’enclenche vers 2000 tr/min, les accélérations sont assez vigoureuses en ville puisqu’elle abat le 0 à 100km/h en 11,4 secondes et atteint 182 km/h en vitesse de pointe. Cette Audi A1 se montre également particulièrement à l’aise sur les routes de campagnes mais on aurait préféré un peu plus de puissance pour les reprises sur autoroute. S’il est très frugal avec à peine plus de 4 litres aux 100 km, son point faible réside surtout dans sa sonorité où les claquements caractéristiques des diesels se font entendre au démarrage et lors des phases d’accélérations.

L’Audi A1 S-line sur la route (et en ville)

Malgré sa petite taille, l’Audi A1 n’est pas un modèle de légèreté avec 1210 kg à vide sur la balance. Pourtant son agilité en ville est réellement présente et elle se faufile parfaitement dans les recoins les plus étroits. La visibilité est bonne et la direction incisive, ce qui évite les mouvements trop amples et inutiles. Mais l’A1 n’est pas bonne qu’à faire de la ville et peut aisément aller tâter des sentiers plus rapides. Son comportement est des plus sains, avec un châssis rigoureux, dont l’adhérence met en confiance ses occupants. Le freinage est mordant et le maniement de la boîte de vitesse est précis, bien qu’un peu lent. Mais si l’A1 est parfaitement sécurisante, elle révèle ses limites lorsque l’on souhaite jouer un peu avec et se veut davantage efficace que fun.

Cette Audi A1 S-line (pack extérieur) combine des lignes sportives à un gabarit très compact, pratique en ville et à l’aise sur route

Le budget occasion de cette Audi A1 S-line 1.6 TDI

Totalisant 55.000 km et dotée de la finition S-Line, cette Audi A1 profite d’une cote occasion intéressante au vu de son niveau de finition, proposée pour 13.500 € (valeur neuve à l’achat en 2014 : environ 23.000 €). Le budget pour l’entretien et la consommation est très raisonnable, et l’entretien a fait l’objet d’un suivi rigoureux. En effet, sur une Audi A1 d’occasion, le seul point d’attention à retenir reste les injecteurs qui peuvent se montrer fragiles en cas de mauvais entretien, ou d’entretien peu suivi… Ils peuvent dans certains cas nécessiter un remplacement prématuré.

Audi A1 S-line : l’avis d’Atome automobile sur cette citadine

Hugo

Look
Direction
Agilité
Consommation
Sonorité
Intérieur un peu triste

Cette Audi A1 avec pack extérieur S-line n’est pas seulement faite pour la ville mais également pour de plus longs trajets grâce au faible appétit de son moteur diesel. Une version essence serait évidemment préférable pour un usage exclusivement urbain. Elle dégage clairement une image de qualité avec son look agressif qui plaît aussi bien aux hommes qu’aux femmes. C’est une voiture agréable à conduire et j’aime sa direction plutôt… « directe » et sa petitesse qui en font une voiture agile. Mes seuls bémols concernent le bruit du moteur, trop présent et l’intérieur un peu trop austère, malgré les nombreux éléments en aluminium.

Maxime

Le pack S-Line extérieur
La dynamique de l’ensemble
Son gabarit idéal pour les centres villes
 Un intérieur de qualité, mais très sobre

Nous avons pris place dans cette Audi A1 S-line (pack extérieur) aux allures de petite bombe de centre-ville.
Si à l’origine, Audi ciblait une clientèle plutôt féminine et citadine, mon mètre quatre-vingt s’est senti plutôt à l’aise à bord, tant au volant qu’en passager. Cette configuration S-Line affiche délibérément des lignes de petite sportive. A son bord, les connaisseurs pourraient imaginer prendre le départ d’une course de rallycross au côté de l’A1 du talentueux pilote de RX (rallye cross) Mattias Ekstrom. Habitué aux voitures plus familiales depuis quelques années, maintenant, j’y ai retrouvé les sensations d’une petite auto sportive. Nous y sommes assis très bas, elle est légère, vive et plutôt joueuse.
Bonne surprise que cette Audi A1 au look extérieur urbain et sportif. Côté intérieur le contrat est rempli : l’ADN d’Audi est bien présent.

Le mot des vendeurs sur cette Audi A1 S-line

Agence AutoEasy Lille

287 route d’Arras – 59155 Fâches-Thumesnil

Tél. : 03.59.89.31.63 / Portable : 06.19.56.37.33

Justin Jombart et Robin Barberis, gérant de l’agence Autoeasy.fr de Lille, nous donnent leurs impressions sur cette Audi A1 avec pack extérieur S-line, citadine haut de gamme.

Justin et Robin

Esthétique
Qualité de l’habitacle
Maniabilité

Cette Audi A1, c’est clairement la citadine chic du moment. Son atout principal est son esthétique, avec un look à la fois agressif et élégant qui plaît au plus grand nombre avec son pack extérieur S-line. On ressent également la qualité Audi à l’intérieur avec son bel habitacle et son superbe pédalier en aluminium. Elle est parfaite pour la ville où elle est agile et maniable, mais se montre polyvalente sur route et autoroute.

Chez Atome automobile, nous avons été surpris par les nombreuses qualités de cette petite citadine signée Audi. Son look sportif et racé, associé à une belle finition et de nombreux équipements en font une auto très agréables en usage quotidien.  Rien à voir donc ni avec la Zoé Z.E.40 signée Renault ou avec la néo-rétro Fiat 500 que nous avons aussi eu l’occasion d’essayer. Nous remercions Justin et Robin de l’agence Autoeasy.fr de Lille pour nous avoir permis de découvrir cette voiture très plaisante !