S’il est un coupé qui a suscité bien des envies, c’est sans conteste l’Audi A5 dont la ligne ne laisse personne insensible. Démontrant de nombreuses qualités, celui-ci devient accessible en occasion. Chez Atome automobile, Hugo et Sébastien ont eu le loisir de s’installer au volant d’une Audi A5 3.0 TDI de 2008 proposée par le garage B2P Autos !

Audi A5 3.0 TDI, un coupé plaisir raisonnable

Audi A5 3.0 TDI, le coupé qui manquait chez les quatre anneaux

Audi A5, un design inspiré de la S7 Nuvolari

Resté longtemps sans modèle face aux BMW Série 3 coupé et autres Mercedes CLK, Audi réagit en 2007 en proposant son premier coupé 4 places après 11 années d’absence (en considérant le TT comme un 2+2). Présenté au salon de Genève, son esthétique sera immédiatement plébiscitée par le grand public. Son créateur, l’Italien Walter de Silva considérera lui-même l’A5 comme son plus beau dessin ! Pourtant, l’homme ne manque pas de références, après avoir débuté chez Alfa Romeo où il dessina les jolies 147, 156 et 166 ainsi que chez Audi avec la sublime R8. Inspiré par le concept Nuvolari dévoilé en 2003 et signé par le même homme, le coupé A5 reprend les traits caractéristiques des Audi avec sa calandre single frame. Les porte-à-faux sont néanmoins réduits par rapport aux autres modèles de la gamme.

Véhicule plaisir mais qui se veut polyvalent, l’Audi A5 est déclinée en différentes motorisations. Dès sa sortie, elle est déclinée en 3 moteurs essences :

  • un 4 cylindres 1.8 TFSI de 170 chevaux, ensuite porté à 160 ch et 170 ch bi-injection ;
  • un 2.0 TFSI de 211 chevaux, lui aussi revu à la baisse en 180 ch;
  • un V6 3.2 atmosphérique de 265 chevaux.
  • enfin, en 2011 apparaît le V6 3.0 à compresseur développant 272 chevaux.

Du côté des moteurs diesels, 3 blocs sont également disponible :

  • un 4 cylindres 2.0 TDI de 170ch aussi disponible en 143 chevaux ;
  • un V6 2.7 TDI de 190ch ;
  • un V6 3.0 TDI de 240ch, également décliné en 204 ch et 245 ch.

Ceux qui veulent plus de sport ne sont pas délaissés : Audi n’a pas oublié de sortir ses versions « Sport » et « Rennen Sport » embarquant à bord de ce beau coupé le fameux V8 4.2 atmosphérique équipant l’Audi R8. Dans la version S5, il est dégonflé à 354 ch, tandis que la version RS5 a droit à une version de 450 ch, soit 30ch de plus que la supercar ! A noter que les versions 4 cylindres sont proposées de série en traction avant avec le système Quattro en option sur 2.0 TFSI 211ch et 2.0 TDI 170ch. Les versions 6 cylindres tout comme les versions S et RS sont d’office équipées des 4 roues motrices, à l’exception du 2.7 TDI 190 chevaux. Coupé haut de gamme, l’Audi A5 n’est pourtant pas inaccessible avec une entrée de gamme en neuf à 39 130€ et jusque 86 350€ (hors options) pour l’exclusive RS5.

Aujourd’hui, c’est un modèle V6 3.0 TDI qui nous est prêté par le garage B2P Autos situé à Tinqueux, près de Reims. Produit en 2008, notre coupé de 240 chevaux Quattro disposant de la finition Ambition Luxe qui totalise 134 000km. L’élégance du style est renforcé ici par sa couleur métallisé « Gris Cuvée »  du plus bel effet ainsi que par ses jantes de 18 pouces lui conférant ce qu’il faut d’agressivité.

L’élégance des lignes de l’Audi A5 3.0 TDI laisse entrevoir le plaisir de conduite qui nous attend à bord

Audi A5 3.0 TDI : un intérieur sobre et élégant

Si l’on peut parfois reprocher aux habitacles des voitures allemandes un manque de chaleur, cette version n’en manque pas avec ses superbes sièges en cuir marron ! Ces derniers, réglables électriquement, offrent un maintien et un confort parfait. Les inserts en aluminium type nids d’abeilles sont également du plus bel effet. Equipée du pack Ambition Luxe, la dotation est complète avec le GPS, les phares Xenon ou encore le volant multifonction. Enfin, et comme de tradition chez Audi, la finition est de haute volée et l’intérieur est encore parfaitement conservé.

Les sièges en cuir marron offrent confort et chaleur à l’intérieur de l’Audi A5 3.0 TDI

L’Audi A5 offre une habitabilité exemplaire, à l’avant comme à l’arrière où deux adultes peuvent se loger sans problèmes. Le coffre, avec ses 455 litres, offre un espace suffisant pour emporter vos bagages et partir en vacances.

Audi A5 3.0 TDI : une montagne de couple

Le bloc V6 de notre Audi A5 3.0 TDI

Notre modèle est équipé du V6 3.0 TDI de 240 chevaux, un bloc parfait pour les rouleurs. Avec ses 2967 cm³ et son turbo, ce moteur ne développe pas moins de 500 Nm de couple dès 1500 tr/min ! La puissance de 240 ch est atteinte à 4000 tr/min pour un régime maximal de 4600 tr/min. A l’usage, ce moteur nous a littéralement impressionnés ! Souple à bas régime, le turbo s’enclenche vers 2000 tr/min avec une vigueur telle qu’on se demande même s’il n’est pas plus puissant qu’annoncé ! La poussée est continue jusqu’au rupteur, ce qui est très plaisant de la part d’un moteur diesel, que l’on aurait pu imaginer asthmatique à l’abord de la zone rouge.

Le son du moteur est rauque et feutré et ne laisse apparaître à aucun moment ses origines roturières. A bord, le silence de fonctionnement est parfait et aucun claquement typique d’un diesel n’est à noter, merci l’équilibre du 6 cylindres !

Doté d’une boîte manuelle à 6 rapports, cette dernière est très agréable à manipuler et est aussi douce que précise. L’étagement est bon ce qui évite de jouer régulièrement du levier. Seul le dernier rapport est un peu long pour les basses vitesses, ce qui est compréhensible vu le caractère autoroutier de la belle.

Vous l’aurez compris, ce moteur nous a enchanté, que ce soit pour un usage quotidien où sa souplesse et son couple permettent une conduite confortable, que pour des envies plus sportives avec sa poussée bluffante et sa boîte de vitesses précise.

Les performances sont d’ailleurs au rendez-vous avec une vitesse maximale de 250km/h et un 0 à 100km/h expédié en seulement 5,9 secondes.

 Audi A5 3.0 TDI : moins de sous-virage = plus de plaisir !

Jusqu’à l’apparition de l’A5 et hormis un modèle exclusif comme la R8, Audi a toujours eu la réputation de faire des châssis efficaces mais très sous-vireurs, ce qui manquait de fun. En cause, une répartition des masses basée trop majoritairement sur l’avant, des modèles uniquement disponibles en traction ou en 4 roues motrices ne renvoyant pas plus de 50% de la puissance sur l’arrière, ainsi qu’une volonté du constructeur de privilégier la sécurité. En effet, il est reconnu qu’il est plus simple pour un novice de rattraper un sous-virage qu’un survirage… Heureusement pour les amoureux de la conduite, Audi a cette fois décidé de mettre un peu de piment dans son coupé sportif afin de proposer un châssis plus agile. Ainsi, le choix a été fait de reculer le moteur et de diminuer les porte-à-faux. L’Audi A5 a donc une répartition des masses de 55% sur l’avant et 45% sur l’arrière quand l’A4, pourtant issue de la même base, reçoit une balance de 61% à l’avant pour 39% à l’arrière.

Dans la même philosophie, ce sont cette fois 60% de la puissance qui sont distribués aux roues arrières sur ce système Quattro. Le résultat est convainquant car l’Audi A5 est agile malgré ses 1620 kg et ses 4,62 m de long. Grâce au moteur reculé, le train avant est nettement plus léger et l’on ne ressent pas de sous-virage excessif. Le grip est impressionnant et la voiture semble virer sur des rails : il y a des choses chez Audi qu’ils ne veulent pas changer, et c’est tant mieux ! Le train arrière est quasiment impossible à prendre en défaut et seuls les amateurs de survirage seront sur leur faim. Et comme toujours, la motricité est impériale avec les quatre roues motrices, et l’on peut mettre « godasse » même sur les premiers rapports sans crainte !

L’amortissement est bien équilibré, entre confort et maîtrise du roulis. Ceux qui souhaitent davantage de sportivité peuvent choisir le châssis sport en option qui abaisse légèrement la hauteur de caisse et raffermit les suspensions. Le freinage n’appelle aucun reproche, suffisamment mordant pour freiner au panneau « trop tard ». Enfin, les amateurs de directions incisives seront peut-être un peu déçu pas la trop grande souplesse de cette dernière. A contrario, elle se révèle facile et pardonne les coups de volants trop agressifs.

Audi A5 3.0 TDI : une polyvalence à toute épreuve

A l’instar de la BMW 630i cabriolet essayée précédemment chez Atome automobile, l’Audi A5 3.0 TDI est une voiture d’une extrême polyvalence. Avant tout conçue pour avaler les kilomètres, elle se faufile parfaitement en ville et encaisse sans broncher les conduites sportives sur des petites routes. Ajoutant à cela un espace à bord satisfaisant et une bonne capacité de chargement, il est difficile de lui trouver des défauts ! Seuls ceux recherchant plus de piment se tourneront vers une concurrence allemande comme BMW ou italienne comme Alfa Romeo. Mais Audi propose un modèle haut de gamme offrant un compromis entre élégance, confort et sportivité qui saura satisfaire un plus large panel de clients.

Le budget pour cette Audi A5 3.0 TDI de 2008 et 134000 km

Démarrant à environ 47000 € hors option à sa sortie, l’Audi A5 3.0 TDI a subi une belle décote. Notre Audi A5 3.0 TDI est donc proposée par le garage B2P Autos au prix de 16990 € avec sa finition Ambition Luxe : elle offre des prestations exceptionnelles pour le prix d’une Clio neuve ! Une cote d’occasion plus que raisonnable donc, à mettre en parallèle de la sobriété de son V6 24 soupapes carburant au diesel, qui parvient à descendre autour des 8 l /100 km dès lors qu’on ne titille pas trop l’accélérateur… Et notre coupé Audi sait aussi se montrer digne de la réputation des quatre anneaux côté entretien, puisque la distribution par chaîne, par exemple, assure là aussi un budget raisonnable. Seul paramètre ajustable à prendre en compte sur cette occasion de presque dix ans, le tarif d’assurance. En effet, Audi fait partie de ces constructeurs haut de gamme pour lesquels les assureurs proposent les primes les plus élevées, un paramètre à anticiper absolument !

Audi A5 3.0 TDI : l’avis d’Atome automobile sur ce coupé d’occasion

Sébastien
L’intérieur très chic
La transmission Quattro
La position de conduite et la prise en main du volant
Dommage qu’il manque l’option châssis sport

Cette voiture est géniale et répond à tous les besoins. Elle est dynamique, pêchue, classe, confortable et même économique. J’aime beaucoup l’ambiance qui règne dans l’habitacle, peut-être due à la superbe association du cuir marron aux garnitures et pavillon de ciel noirs. C’est cosy, on s’y sent bien pour aller au boulot ou prendre l’autoroute pour un long trajet. Sur notre version Ambition Luxe, la position de conduite s’adapte au millimètre grâce aux réglages électriques du siège et du volant. Une fois bien calé et passé 2000 tours, le turbo s’excite et offre de belles sensations et des accélérations franches. Une motorisation reconnue, couplée à la transmission Quattro, et voilà un coupé imperturbable et très sécurisant.

Hugo

La ligne du coupé
Le couple moteur du V6
L’étagement de la boîte de vitesses
Le grip et la motricité
Le cuir marron !
La direction trop souple
Un manque de charme (subjectif !)

Etant pro-essence, je dois dire que ce moteur m’a vraiment surpris ! Son punch, sa réactivité et sa faculté à prendre des tours m’ont procuré beaucoup de plaisir. Grâce à sa précision, j’ai adoré jouer du levier de vitesse même si le couple du moteur ne l’impose pas. Le châssis est collé par terre et permet d’attaquer sans retenue. La polyvalence est vraiment impressionnante, que ce soit en ville, sur autoroute ou dans des virages plus serrés, elle semble se satisfaire de toutes les situations. J’aurais aimé une direction plus incisive et même si la ligne et l’intérieur sont magnifiques avec son cuir marron, je suis davantage sensible aux courbes d’une Italienne.

Le mot du vendeur sur l’Audi A5 3.0 TDI

Garage B2P Autos

6 ter rue Boucicaut – 51430 Tinqueux

Tel : 03.26.04.51.08

Adrien, gérant du garage B2P Autos à Tinqueux, nous donne ses impressions sur ce coupé haut de gamme qui, tout comme la BMW 630i cabriolet précédemment essayée, représente le luxe automobile devenu abordable. C’est un véhicule d’origine italienne (carte grise française) en superbe état, avec son carnet d’entretien complet et son double de clés.

Adrien

La boîte manuelle
La transmission Quattro
Le couple
La polyvalence

Avec son système Quattro à 4 roues motrices, la motricité est parfaite. De plus la boîte mécanique se révèle très agréable à l’usage, son étagement adapté et l’important couple moteur permet d’avoir une consommation assez faible. La qualité principale de cette auto est sa polyvalence, et elle propose un excellent niveau d’équipement. Comme l’ensemble de nos véhicules, elle est révisée et garantie 3 mois (ou plus sur demande) et des possibilités de financement sont envisageables.

Comme vous pouvez le constater, chez Atome automobile, nous avons été convaincus par cette Audi A5 3.0 TDI ! Si les plus puristes d’entre nous ont pu craindre un manque de plaisir avec sa motorisation diesel, il n’en est rien : ce V6 turbo est remarquable ! La qualité de son châssis, sa polyvalence d’ensemble et son prix abordable sont autant d’arguments pour se laisser tenter. Merci à Adrien pour sa gentillesse et sa disponibilité. Et si notre essai vous donne envie, rendez-vous chez B2P Autos pour l’essayer !