Voiture luxueuse mais n’étant pas à la portée de toutes les bourses, la BMW 630i cabriolet de seconde génération s’offre une nouvelle jeunesse grâce à une cote au plus bas. Atome automobile s’y intéresse aujourd’hui, Sébastien et Hugo vous proposent de découvrir ou redécouvrir un véhicule plaisir : la BMW 630i cabriolet.

Cet Article vous est proposé par le réseau social Atome :

la plateforme Auto&Moto des initiés

Inscrivez-vous gratuitement ici et amusez-vous !   

www.atome.auto

La BMW 630i cabriolet, voiture de luxe qui devient abordable aujourd’hui

Apparue en 2004, soit 16 ans après la première génération de Série 6, la marque à l’hélice a réhabilité son grand coupé pour le plus grand bonheur des fans de la marque. Puisant son inspiration du concept car Z9, présenté au salon de Francfort en 1999, la deuxième génération de la Série 6 est baptisé E63 pour le coupé et E64 dans sa déclinaison cabriolet.

Véhicule de luxe par excellence, la BMW 630i cabriolet ne peut se contenter de petits moteurs. C’est pourquoi BMW a fait appel à ses plus belles pièces maison. Ainsi, la série 6 est propulsé d’entrée par le fameux 6 cylindres en ligne de 3 litres développant 258 chevaux (272 chevaux à partir de 2007). Deux versions V8, le 4,4 litres développant 333 chevaux puis le 4,8 litres de 367 chevaux à partir de 2006, se chargent de compléter la gamme. Enfin, BMW a décliné la Série 6 en version « M » avec le fabuleux V10 de 5 litres de 507 chevaux, déjà présent dans la M5. A noter qu’il existe également une version 6 cylindres diesel (3 litres et 286 chevaux) pour les plus grands rouleurs. Avec des tarifs débutant à 64 300€ pour la version 6 cylindres essence et jusque 129 550€ pour la M6 en version cabriolet, la Série 6 est la concurrente directe des Mercedes CLK, SL, Jaguar XK, Lexus SC430 et autres Audi A5 dans la catégorie des coupés et des cabriolets 4 places.

Aujourd’hui, c’est une version 630i cabriolet gentiment prêtée par le garage B2P Autos à Tinqueux, près de Reims, que nous vous proposons de découvrir. Produite en 2005 et totalisant 137000km au compteur, notre modèle est équipé de la boîte automatique Steptronic à 6 rapports.

BMW 630i cabriolet : design made by Bangle

Chez BMW, les années 2000 ont été marquées par de profonds bouleversements esthétiques sous la houlette du designer Chris Bangle. Très critiqué sur le style de la Série 7, son premier modèle, le designer a réussi par la suite un meilleur équilibre esthétique sur les Série 5, Z4 puis cette Série 6.

BMW 630i cabriolet : une auto élégante

Bien plus en rondeur que la génération précédente, la Série 6 surprend par sa malle arrière surélevée. A l’instar des autres réalisations du designer américain, le style divise mais ne laisse pas indifférent. La ligne est néanmoins très réussie et très chic, surtout dans cette version cabriolet qui intègre mieux la malle arrière proéminente et dispose d’un pare-brise très incliné. D’autant que la voiture est aussi jolie capotée qu’à ciel ouvert. La capote donne une impression de qualité avec sa vitre en dur, bien plus solide qu’une vitre en plastique. D’une longueur de 4,82 m, la Série 6 paraît néanmoins plus petite visuellement, preuve que malgré l’audace esthétique, le dessin est bien maîtrisé.

Avec son gris foncé métallisé poétiquement baptisé « stratus metallic », notre BMW 630i cabriolet d’essai renforce son positionnement chic et élégant. Les jantes de 19 pouces en option équipant ce modèle s’intègrent parfaitement à la ligne.

Notre BMW 630i cabriolet d’occasion proposé une ligne élégante dans les deux configurations

BMW 630i cabriolet : équipement de haute volée

Le volant de la BMW 630i cabriolet, signe intérieur de sportivité

Richement équipée dès sa sortie en 2004, la BMW 630i cabriolet est toujours dans le coup et offre un confort royal à ses occupants. Quelque peu critiqué pour sa finition moyenne lors de sa sortie, nous avons été agréablement surpris par la qualité intérieure. En effet, malgré ses 12 ans d’âge, notre modèle est très bien conservé et les différents assemblages semblent comme neufs. Equipée du pack luxe, l’intérieur est du plus bel effet avec ses inserts en aluminium anodisés et ses superbes sièges en cuir noir électriques et chauffants. Dotée du désormais très classique volant multifonction, la Série 6 est également munie de l’i-Drive via la molette MMI. Cette molette actionne l’ensemble des paramètres de conduite (radio, GPS…) mais son utilisation se révèle assez complexe et peu intuitive.

A l’intérieur de la BMW 630i cabriolet : luxe et finitions haut de gamme

La place est royale à l’avant et l’arrière permet d’installer confortablement des enfants. Des adultes peuvent également prendre place sur de petits trajets. Malgré la capote et son faible espace de chargement, le coffre se révèle assez profond avec ses 300 litres.

BMW 630i cabriolet, intérieur cuir

BMW 630i cabriolet : un 6 en ligne… What else ?

BMW 630i cabriolet, 6 cylindres en ligne de 258 cv

Notre modèle est équipé du fameux 6 cylindres en ligne de chez BMW. Cubant très exactement 2996 cm³ avec ses 24 soupapes et son injection multipoint, ce moteur développe 258 chevaux à 6600tr/min et rupte à 7000tr/min. Son couple est de 300 Nm à 2500tr/min, ce qui démontre une belle souplesse d’utilisation, notamment grâce à l’utilisation d’une distribution variable Valvetronic.

Très agréable à l’utilisation et plein à tous les régimes, ce moteur est assez linéaire, et, comme tout atmosphérique qui se respecte, tire sa quintessence à haut régime. Ce n’est pas pour nous déplaire car il faut bien parler d’un des plus grands atouts de cette voiture : sa sonorité ! La réputation de BMW dans ce domaine n’est pas usurpée. Rauque à bas régime, la sonorité s’éclaircit et devient métallique au fur et à mesure que le moteur prend ses tours. On prend vraiment plaisir à écraser l’accélérateur afin de profiter du bruit du moteur au grand air.

Néanmoins, si l’envie se fait de flâner à des allures plus modérées, le moteur sait se faire plus sage et on peut profiter de l’agrément de la boîte automatique Steptronic à 6 rapports. Cette dernière, dotée d’un convertisseur de couple, est loin des standards actuels en termes de vitesse d’exécution mais elle se révèle extrêmement douce à l’usage et colle parfaitement à l’utilisation du véhicule : la balade.

Côté performance, la belle expédie le 0 à 100km/h en 7,2 secondes et atteint 250km/h en vitesse de pointe avec la bride électronique.

BMW 630i cabriolet : un châssis exemplaire

Pour sa Série 6, BMW fait évidemment confiance aux gênes de la marque en termes d’architecture, c’est-à-dire avec une pure propulsion et un moteur à l’avant. Avec 1695 kg sur la balance, soit 210 kg de plus que le coupé, la BMW 630i cabriolet n’est pas un modèle de légèreté. Mais c’est pour une bonne raison car les renforts au niveau de la structure permettent de conserver une grande rigidité, fini le temps où les découvrables se tordaient dans tous les sens !

Si la masse est élevée, BMW a fait son maximum pour le répartir au mieux entre les deux essieux. En effet,  le moteur est placé de la manière la plus reculée possible et la batterie est logée à l’arrière. Ainsi, le poids sur le museau est raisonnable, ce qui est bénéfique pour l’agilité. De plus, notre modèle est équipé de l’option Dynamic Drive, système de suspensions pilotées évitant le roulis et permettant de virer à plat dans les virages. A l’usage, chaussée sur ses énormes pneus en 245/40R19 à l’avant et 275/35R19 à l’arrière (en option), la BMW 630i cabriolet  révèle un comportement routier de haute volée. Il est presque impossible de la prendre en défaut tant le grip est élevé. L’équilibre de la voiture est parfait et grâce à sa bonne répartition des masses, l’avant est réactif. Les suspensions pilotées jouent leur rôle et jugulent la prise de roulis tout en filtrant efficacement les imperfections de la chaussée. Bien que simple propulsion, la motricité est quasi infaillible ce qui donne un sentiment de sécurité très important. De plus, et malgré la masse élevée, le freinage se révèle suffisamment mordant et performant en cas d’excès d’optimisme grâce à ses disques de 324mm à l’avant et 320mm à l’arrière. Pour preuve, le 100 à 0 km/h ne réclame que 34,4 mètres, valeur proche de modèles plus sportifs.

La direction assistée électrique est bien calibrée et remonte suffisamment les informations. Cette dernière est souple à basse vitesse et se durcit à mesure que l’allure augmente mais pas de manière exagérée, contrairement à d’autres voitures utilisant une direction électrique active.

BMW 630i cabriolet, une voiture multifonction

Ce qui frappe avec la BMW 630i cabriolet, c’est son niveau de polyvalence. Elle est avant tout très confortable pour un usage quotidien et pour la balade dominicale. Néanmoins, lorsque l’envie s’en fait ressentir, on peut se faire plaisir et pousser le moteur afin de profiter de sa sonorité envoutante. La position de conduite, comme toute BMW, est parfaite et les sièges sport de notre modèle assurent un très bon maintien tout en conservant un haut niveau de confort. Malgré son âge et son kilométrage, aucun rossignol ne vient ternir le tableau et l’étanchéité de la capote est exemplaire.

La conduite en ville ne pose aucun problème malgré sa taille. La visibilité est suffisante même lorsque la voiture est capotée.

Le budget pour une BMW 630i cabriolet d’occasion

Vendue neuve pour 73 000 € (tarif catalogue, hors options), c’est un modèle qui a fortement décoté et qu’il vaut mieux acheter avant que les prix ne remontent ! Proposé par le garage B2P Autos au prix de 17900 €, elle propose un rapport prix/plaisir absolument imbattable ! D’autant que son entretien est relativement mesuré grâce à sa distribution par chaîne qui évite les coûteux remplacements de courroie. Le moteur est réputé et sa fiabilité n’est plus à prouver.

La consommation est d’environ 10l/100km si l’on ne titille pas trop l’accélérateur ce qui est raisonnable au vue de la puissance et du poids de la bête. Et grâce à son grand réservoir de 70 litres, l’autonomie est de 700km avec un plein.

L’avis d’Atome automobile sur la BMW 630i cabriolet

Sébastien

Son du moteur à 5000 tours

Qualité des finitions intérieures

Style, design

Le côté sportif gommé par le confort

J’ai été séduit par ce grand coupé-cabriolet pour son confort, son style un peu à part, chic et sport en même temps. Son design est atypique, on aime ou on déteste. La voiture est très confortable, l’intérieur très bien fini avec toutes les commandes modernes. Moteur pointu avec la puissance dans les hauts régimes, on se surprend à pousser loin les rapports pour entendre le son aigu et magnifique de son 6 cylindres en ligne. J’aime les petites astuces ou options bien pensées, comme le porte gobelet amovible passager, la vitre arrière en verre dissociée de la capote. La couleur est aussi super jolie avec de nombreux reflets bleu/vert irisés.

Hugo

Sonorité du moteur

Qualité du châssis

Grand niveau de confort

Prix abordable en occasion

L’esthétique de l’arrière

Avant tout, j’ai été emballé par le son du moteur, aussi bien à allure tranquille avec un léger feulement à l’échappement qu’en poussant les rapports où le 6 cylindres chante joyeusement. On se sent immédiatement à son aise dans cette voiture grâce à son excellente position de conduite et ses sièges très confortables. La voiture est d’une polyvalence incroyable. Avant tout prévue pour la balade, celle-ci accepte sans broncher une conduite plus sportive. Au vu du poids, j’avais peur de conduire une auto pataude mais grâce à son moteur assez reculé, le train avant se montre agile et elle donne l’impression de peser moins et d’être plus courte qu’en réalité !

La cerise sur le gâteau est son prix, très inférieur à celui du neuf. Pour le prix d’une voiture diesel neuve, on peut rouler en cabriolet 6 cylindres avec intérieur cuir !

Le mot du vendeur sur la BMW 630i cabriolet

Garage B2P Autos

6 ter rue Boucicaut – 51430 Tinqueux

Tel : 03.26.04.51.08

Adrien, gérant du garage B2P Autos à Tinqueux, nous donne ses impressions sur ce luxueux cabriolet destiné à une large clientèle grâce à son tarif accessible en occasion. C’est un véhicule d’origine française en superbe état avec son carnet d’entretien complet et son double de clés.

Adrien

 Rapport qualité/prix en occasion

Polyvalence

La BMW 630i cabriolet est un vrai cabriolet spacieux avec un grand coffre pour partir en vacances. Il saura ravir tous les âges grâce à sa polyvalence tant en véhicule du quotidien qu’en véhicule plaisir du weekend.

Chez Atome automobile, on aime bien tester des voitures plaisir ! Celle-ci en fait partie, notamment grâce à son moteur qui chante parfaitement et grâce à son excellent châssis. La très belle surprise, c’est son prix en occasion qui la rend accessible. De fait, elle peut satisfaire les jeunes conducteurs en quête d’une belle voiture pour se faire plaisir ou pour les moins jeunes qui souhaitent un véhicule pour se balader avec une grande polyvalence. Elle pourrait même entrer dans notre sélection de sportives allemandes abordables en occasion… Si notre essai a éveillé votre curiosité, nous n’avons qu’un conseil : rendez-vous chez B2P Autos à Tinqueux pour l’essayer !

Retrouvez plus d’infos à ce sujet sur la plateforme Atome

Le nouveau réseau social des passionnés Auto&Moto