D’un véhicule utilitaire adapté aux tâches agricoles, Land Rover s’est adapté aux desiderata des clients urbains souhaitant des autos au look de baroudeur. Pour répondre à cette demande, la marque a sorti en 2011 un SUV à la ligne de coupé : le Range Rover Evoque. Le garage B2P Autos a permis à Atome automobile de découvrir ce modèle décalé, version Si4 240 chevaux, qui s’est fait une place sur le marché de l’occasion…

Range Rover Evoque : version Si4, un moteur 240 chevaux survitaminé avec son turbo !

En 2008, Land Rover crée la sensation en présentant au Salon de Détroit son concept-car LRX… Des formes agressives, un gabarit compact et une allure de coupé 2 portes surélevé ! Suscitant nombre de convoitises, la marque se décide à commercialiser trois ans plus tard son Range Rover Evoque. Bonne surprise pour la clientèle qui attendait avec impatience sa sortie, son esthétique est presque identique au LRX, fait rarissime dans le milieu de l’automobile.

Avec ce modèle Range Rover étend sa gamme en proposant un modèle plus petit que ses classiques Range Rover et Range Rover Sport, pour correspondre aux désirs d’une clientèle de plus en plus urbaine. Et pour ceux qui veulent un accès plus facile aux places arrière, le SUV a également été décliné en carrosserie 5 portes.

Range Rover Evoque, jantes noires 20 pouces en option

Dès sa sortie, le Range Rover Evoque est proposé en plusieurs motorisations :

  • Deux moteurs turbo diesel 2.2 litres développant 150 et 190 chevaux. Le 150 chevaux est disponible en 2 et 4 roues motrices, la version 4 roues motrices développant 20 Nm de plus que la 2 roues motrices. Le 190 chevaux n’existe qu’en transmission intégrale.
  • Un moteur turbo essence de 2.0 litres développant 240 chevaux et disposant de série de quatre roues motrices.

Le Range Rover Evoque à l’essai ici est doté du moteur essence de 240 cv et totalise 78.000 km. Affichant une première mise en circulation début 2012, B2P Autos nous propose de découvrir ce qui se cache sous son look ravageur avec sa couleur gris métallisé et son toit noir. Les grosses jantes noires de 20 pouces contribuent à l’agressivité générale de la voiture.

Range Rover Evoque Si4 240 : finition de belle facture

Ce qui frappe immédiatement lorsqu’on s’immisce dans l’Evoque, c’est l’impression de robustesse dégagée par l’habitacle et notamment sa planche de bord assez massive. La finition est de qualité avec de beaux sièges en cuir noirs et surpiqures blanches du plus bel effet. Cuir et surpiques s’invitant également sur la planche de bord et sur les garnitures de portes. Quelques touches d’aluminium sur la console centrale égayent cet habitacle à la fois sobre et élégant. En revanche, la multitude de boutons rend la prise en main un peu complexe et peu intuitive au premier contact.

Range Rover Evoque : un look baroudeur qui ne laisse pas indifférent

Range Rover Evoque, équipement complet à bord

L’équipement est très complet dans cette finition HSE Dynamic avec notamment les feux xénon, le GPS et les sièges chauffants électriques. Les faibles surfaces vitrées donnent le sentiment d’être dans un cocon. Pour autant, si la visibilité n’est pas celle d’un Renault Scenic, les énormes rétroviseurs permettent de rouler facilement dans le trafic tandis que la caméra de recul facilite les manœuvres de stationnement.

Bien installé au volant, la position de conduite est idéale et l’espace à l’avant est important. Si l’accès aux places arrière est assez exigu dans notre version coupé, la place disponible est néanmoins suffisante pour accueillir deux adultes. Et globalement, les confortables sièges en cuir promettent des trajets agréables à bord.

Enfin, le coffre est d’une taille acceptable vue la compacité de l’auto (seulement 4,36 m de long) avec 420 litres en coupé, celle-ci peut monter jusqu’à 1350 litres une fois la banquette arrière rabattue.

Range Rover Evoque : un intérieur confortable et bien équipé

Range Rover Evoque Si4 240 : 120 chevaux au litre !

Sous le capot se niche un moteur d’origine Ford, puisque notre modèle est équipé du moteur essence 2.0 Turbo (Ecoboost chez Ford). Dopé par la suralimentation, ce dernier affiche une puissance de 240 cv à 5500 tr/min, soit un rendement de 120 chevaux au litre, valeur très élevée pour un SUV. Le régime maximum est lui atteint à 6400 tr/min tandis que le couple n’est pas en reste avec 340Nm disponible dès 1750 tr/min. A l’usage, ce moteur est très agréable est fait preuve d’une grande souplesse. Les accélérations et les reprises sont suffisantes pour enrhumer la majorité du parc automobile.

S’il est parfait en conditions normales, ce bloc est en revanche un peu trop linéaire et manque d’un poil de punch en conduite sportive, ce qui n’est pas étonnant au volant d’un véhicule approchant 1,7 tonne. De plus la bande-son de ce quatre cylindres turbo est plutôt flatteuse !

La boite de vitesses est une automatique à 6 rapports. Douce, elle sied parfaitement aux qualités de ce moteur puisqu’elle se fait oublier grâce à sa bonne gestion électronique. A contrario, celle-ci est un peu trop lente pour une utilisation sportive. Les performances sont pourtant au rendez-vous puisque le Range Rover Evoque expédie le 0 à 100 km/h en seulement 7,6 secondes et atteint les 217km/h en vitesse de pointe (d’après Land Rover, nous n’avons pas testé !).

Range Rover Evoque Si4 240 : comportement irréprochable

Avec ses quatre roues motrices, le comportement du Range Rover Evoque est très sain. Si l’on n’est pas surpris de voir que l’intégralité de la puissance est transmise aux roues sans aucune perte de motricité, on l’est davantage par le dynamisme du châssis. Avec un poids annoncé à 1.640 kg et un centre de gravité assez haut, le châssis est pourtant assez agile et les suspensions maîtrisent parfaitement le roulis. Bien campé sur ses jantes de 20 pouces (optionnelles) ses pneus en 245 mm de large, le grip général est très bon et la direction est douce et précise. Mais le plus surprenant, c’est le confort préservé par des suspensions qui absorbent les irrégularités, même sur des routes de campagne en mauvais état. Les voitures lourdes modernes ont souvent tendance à privilégier le comportement dynamique au détriment du confort, pas le Range Rover Evoque qui démontre le savoir-faire de la marque en la matière. Le freinage n’appelle à aucune critique malgré un dimensionnement assez faible, celui-ci est mordant et se montre puissant.

Range Rover Evoque, à l’aise en ville

Grâce à son gabarit compact, le Range Rover Evoque se faufile partout, notamment en ville où son rayon de braquage fait merveille. Cette voiture ne donne pas l’impression de conduire un gros SUV et seule sa largeur de près de 2 mètres peut se révéler parfois déstabilisante. Les gros rétroviseurs peuvent être gênants pour la visibilité de trois quart avant mais permettent d’éviter au maximum les angles morts.

Range Rover Evoque Si4 240 : des aptitudes en tout-terrain

Si les propriétaires de Range Rover Evoque vont principalement l’utiliser en ville et sur route, la marque n’en a pas pour autant oublié ce qui fait ses gênes : le tout-terrain ! Bien sûr, la hauteur de caisse est plus faible que celle d’un Defender, et ses pneus taille basse ne lui permettent pas toutes les fantaisies… Mais il n’empêche que l’Evoque n’est pas uniquement conçu pour faire beau dans les villes : il peut également s’aventurer dans les chemins. Pour ce faire, le système « Terrain Response » des 4 roues motrices propose 4 modes : normal, neige, boue et sable. Chaque mode permet de personnaliser le comportement de l’Evoque suivant la situation. Ainsi, la suspension, la direction et l’accélérateur sont gérés différemment suivant la surface sélectionnée.

De même, le système de contrôle en descente HDC permet de maintenir une vitesse prédéfinie par le régulateur comprise en 6 et 12km/h. Ainsi, l’électronique se charge du contrôle du frein. Le conducteur n’a pas à toucher aux pédales et se contente de tourner le volant.

Budget pour ce Range Rover Evoque Si4 240 affichant 78.000 km

Affiché à 48.900 € hors option pour cette version HSE Dynamic à l’achat neuf en 2012, ce Range Rover Evoque affiche désormais une cote plus abordable en occasion. Notre SUV d’essai est proposé à 27.990 € par le garage B2P Autos à Tinqueux. Budget intéressant pour une voiture récente dont le modèle a été légèrement restylé et dont les caractéristiques sont toujours d’actualité. De plus, les nouvelles dispositions du gouvernement en faveur du Plan Climat devraient rendre ce modèle éligible à la prime à la conversion (même s’il faudra attendre 2018 pour en bénéficier)…

De part son poids et sa puissance, la consommation d’essence n’est pas négligeable puisqu’elle est d’environ 11 litres aux 100 km sur notre essai, mais cela reste correct au vu des prestations de la bête.

Enfin, le moteur est réputé fiable et sans soucis particulier. De plus, la courroie de transmission ne demande pas un remplacement avant 240.000 km selon les préconisations du constructeur, autant dire que l’on peut « voir venir »… Seule la carrosserie sera exposée en cas d’usage réellement tout-terrain. Représentant un faible pourcentage des ventes, ce moteur sera plus facilement recherché en occasion, surtout après les différents scandales sur les logiciels diesel. Une bonne opération donc, non seulement pour un achat plaisir, mais aussi pour ceux qui se posent la question de sa revente ultérieure : sa cote d’occasion n’a pas encore subi de déflation significative, seulement l’érosion logique en fonction de l’année et du kilométrage.

Range Rover Evoque : l’avis d’Atome automobile sur cette occasion

Sébastien
Sensation de sécurité à bord
Look avec ses jantes 20 pouces noires
Jouer avec les modes « Terrain Response »
Trop de boutons (console centrale et volant)…

Ce petit Range Rover Evoque, avec son look costaud et très à la mode me plaît beaucoup. Nous le savons, ce type de véhicule fera plus de kilomètres en ville que sur les chemins mais l’idée de pouvoir tout faire avec est rassurant… le fameux : « au cas où !!! »
Nous pouvons aussi rêver à son volant, en imaginant partir en week-end sur la côte avec le matériel de kitesurf dans le coffre, ou faire un tour sur les sommets enneigés pour s’adonner au plaisir de dévaler les pistes !

Hugo

 Châssis et suspensions
 Confort et facilité d’utilisation
 Freinage efficace
 Reprises
 Look trop agressif
 Boîte trop lente en usage sportif

On aime ou on déteste son look très agressif mais il est clair que le Range Rover Evoque ne laisse pas indifférent ! Le plus surprenant ? Les qualités dynamiques du châssis ainsi que l’excellence de la suspension aussi bien en maîtrise du roulis qu’en confort de filtrage. L’ensemble moteur-boîte est très agréable en usage quotidien avec un confort d’utilisation élevé et de bonnes reprises. En revanche, j’aurais aimé des passages de rapports plus rapides en conduite sportive. C’est un véhicule fait pour une utilisation de tous les jours où sa faible longueur permet une conduite aisée en ville.

Le mot du vendeur sur le Range Rover Evoque Si4 240 chevaux

Garage B2P Autos

6 ter rue Boucicaut – 51430 Tinqueux

Tel : 03.26.04.51.08

Adrien, gérant du garage B2P Autos nous donne ses impressions sur ce SUV au look ravageur. C’est un véhicule français avec son carnet d’entretien complet et son double de clé.

Adrien

Look et couleur bi-ton
Sonorité du moteur et comportement
Rareté en coupé essence

Avant tout, on achète un Range Rover Evoque pour son esthétique impressionnante, sublimée ici par son toit noir et ses jantes de 20 pouces. Le comportement est irréprochable tandis que le moteur est dynamique et coupleux. Le gros point positif de ce modèle est sa rareté dans cette configuration coupé avec un moteur essence.

Land Rover répond aux exigences de ses clients en ayant eu le courage de donner une suite à concept car LRX. Chez Atome Automobile, on est surpris de constater le talent de la marque pour proposer un véhicule aux capacités tout-terrain et à de grandes qualités routières ! Si ce modèle vous intéresse, vous pouvez contacter Adrien de B2P Autos pour l’essayer !