La Renault Mégane GT nous offre une fiche technique alléchante : moteur essence de 205 chevaux et châssis équipé du système 4Control ! Chez Atome automobile, on avait hâte d’essayer cette berline compacte, principale concurrente de la 308 GT Line qui chasse sur les terres allemandes. Hugo et Sébastien vous propose de découvrir un modèle plus qu’intéressant… Place à l’essai !

Renault Mégane GT TCe 205, une ligne sportive

Renault Mégane GT, quatrième génération

Depuis la Mégane de seconde génération, Renault nous avait habitué à sortir une version GT à mi-chemin entre le côté pratique et passe-partout d’un modèle classique et la sportivité exacerbée d’une version RS. Une fois n’est pas coutume, pour la 4ème génération, c’est la version grand tourisme qui est présentée avant la radicale RS. Pour l’occasion, le garage Belloy Automobiles, situé à Witry-les-Reims, à 5 km de Reims, nous prête gentiment un de ses modèles. Et celui-ci, pour notre plus grand plaisir, est équipé du bloc le plus puissant, à savoir le 1,6 l turbo essence de 205 chevaux.

Renault Mégane GT : un air de ressemblance

Renault Mégane GT, calandre sportive
Esthétiquement, la 4ème génération de Mégane est la descendante de la version précédente mais offre une ligne rajeunie par l’intégration des optiques étirées faisant merveille sur la Renault Talisman. Si la ligne générale est assez classique, cette version GT démontre une certaine agressivité avec sa carrosserie au ton blanc nacré, sa calandre et son bouclier avant en nid d’abeilles, ses rétroviseurs argentés, ses belles jantes en 18 pouces ainsi que ses deux sorties intégrées au (faux) diffuseur arrière. Pour couronner le tout, de multiples logos « Renault Sport » donnent le ton sur les origines de la voiture.

Avec 4,36m de long, 1,86m de large et 1,45 de haut, la berline compacte est dans les standards du segment. Son habitabilité avant comme arrière est très satisfaisante pour y loger des adultes. Le conducteur est chouchouté avec une bonne position de conduite où le volant est réglage en longueur comme en hauteur.

Enfin, le coffre de 434 litres offre un volume de chargement intéressant. La banquette arrière est rabattable pour offrir jusqu’à 1247 litres.

Renault Mégane GT, calandre sportive

A l’intérieur, bel équipement de série pour la Renault Mégane GT

A l’intérieur, c’est une excellente surprise, si le tableau de bord rappelle également la Talisman, on ne peut que saluer les superbes sièges enveloppants en alcantara et surpiques bleu. Bleu que l’on retrouve un peu partout dans l’habitacle, notamment sur le superbe volant en cuir à méplat, dans les portières ou sur la planche de bord avec de beaux inserts en carbone bleu. Si l’on peut chipoter sur certains plastiques un peu dur, la finition d’ensemble est de très bonne facture.

Côté équipement, cette version est richement doté est la caméra de recul, les feux led, la climatisation bi-zone, l’affichage tête haute, les vitres latérales surteintés ou encore le Multi-sense permettant de configurer l’auto à sa guise, notamment le graphisme des compteurs.

Renault Mégane GT : le bloc TCe 205 sous le capot

Renault Mégane GT, moteur TCe 205 chevaux

Comme de tradition désormais avec le downsizing, pour satisfaire à des normes Euro toujours plus exigeantes, se cache sous le capot un petit moteur essence de 1618 cm³ 16 soupapes, à injection directe et boosté par un turbocompresseur. Il provient du modèle Espace et développe dans cette version 205 chevaux à 6000 tr/min avec un rupteur fixé à 6300tr/min. Le couple n’est pas en reste avec un maximum de 280 Nm disponible dès 2400 tr/min.

Ce bloc est associé à une transmission automatique double embrayage EDC à 7 rapports développé par Getrag.

Si cette dernière est imposée puisqu’il est impossible d’avoir une boîte manuelle, cette dernière offre de larges palettes type « F1 » pour les plus sportifs désirant contrôler le rapport enclenché.

A l’usage, le moteur respecte parfaitement la fiche technique car il fait preuve d’une grande souplesse avec un temps de réaction du turbo très réduit. Il pousse comme il faut à tous les régimes. Les reprises sont vigoureuses et les performances ne sont pas en reste puisque la Megane GT expédie le 0 à 100 km/h en 7,1 secondes et atteint les 230 km/h en vitesse de pointe. Le kilomètre départ arrêté est quant à lui expédié en 28 secondes.

Assez silencieux, le mode Sport permet d’augmenter le son artificiellement via les haut-parleurs lorsque l’humeur se fait plus pressante. Très agréable à l’usage, le seul petit reproche que l’on peut faire à se moteur est sa trop grande linéarité, caractéristique des moteurs turbocompressés modernes.

La boîte de vitesse est une bonne surprise car sa réactivité est convaincante, 220 ms suffisent pour passer les rapports en mode Sport. De plus, le mode manuel laisse le conducteur maître du rapport enclenché, ce qui est un véritable atout en conduite « dynamique » ! Les rétrogradages sont alors rapides, et les accélérations vigoureuses. Une astuce intéressante se loge au niveau de l’accélérateur avec une sorte  de « palier » indiquant à la boîte de vitesse s’il faut rétrograder ou non. A l’usage, on sent comme un « clic » qui ne modifie pas l’ouverture des gaz, mais seulement la gestion de la boîte. En mode automatique, cette dernière sait se faire discrète et son fonctionnement et très doux. On peut en revanche regretter que Renault ne propose pas une boîte mécanique, cette dernière sera peut-être l’apanage de l’exclusive Mégane RS.

Renault Mégane GT 2017, gravité inversée…

Si les Méganes ont toujours eu de bons châssis, l’intérêt majeur de cette 4ème génération est avant tout son système 4Control qui offre une direction sur les quatre roues. Comment ça fonctionne ? C’est simple, les roues arrières tournent dans le sens inverse des roues avant jusqu’à 80 km/h en mode sport (ou 60 km/h en mode normal) dans le but d’augmenter l’agilité et de tourner plus court. Au-delà de ces vitesses, les roues arrières tournent dans le même sens que celles de devant afin d’augmenter la stabilité à haute vitesse. Nous avions déjà eu l’occasion de tester ce châssis sur la Talisman essayée plus tôt dans l’année, véritable atout « agilité » sur une grande berline. Son utilisation sur une berline compacte sportive démontre la polyvalence du système développé.

A l’usage ce système est tout simplement déroutant et bluffant d’efficacité. Si l’auto est relativement lourde pour son gabarit (environ 1400 kg pour une longueur de 4,36m) et si son train avant ne semble par mordre le bitume, celle-ci pivote avec une aisance insensée, laissant croire à une inversion de la gravité (bon ok, on exagère un peu !). Elle semble collée à la route et il est donc difficile de la mettre en défaut sur route ouverte…

Ce système ne comporte que des avantages car, s’il permet de se faufiler et de se garer facilement en ville (seulement 10,4 mètres de rayon de braquage), il diminue également le roulis car les roues avant ne sont pas seules pour se charger de la direction. Ainsi, les ingénieurs de Renault n’ont pas eu à devoir durcir exagérément les suspensions pour avoir une excellente tenue de route ce qui préserve un bon pouvoir de filtration qui se ressent de manière positive sur le confort.

Renault Mégane GT, moteur TCe 205 chevaux

Autres points positifs : la motricité et le freinage. Chaussée en 225/40R18, le train avant de la Megane GT supporte la cavalerie sans broncher tandis que le freinage, avec des disques ventilés de 320mm à l’avant et pleins de 290mm à l’arrière, n’appelle à aucune critique : puissant et constant, il inspire confiance au conducteur qui se sent maître de son véhicule.

Budget raisonnable pour cette Renault Mégane GT 2017 de 2500 km

Avec une valeur neuve de 33.780 € avec les options, Belloy Automobile propose ce modèle datant de Mai 2017 et ayant très peu roulé à 23.995 €, soit une réduction de 29% par rapport à sa valeur neuve ! A noter qu’elle n’affiche que 2.500 km, ce qui en fait une occasion de première main très intéressante, avec une garantie constructeur qui court jusqu’en mai 2019.

Côté consommation, notre modèle affichait une moyenne de 7,8 litres aux 100 km, ce qui est très correct au vu de la puissance. Naturellement, une conduite plus sportive ou principalement en ville augmentera cette valeur. Avec son réservoir de 50 litres, elle peut parcourir plus de 600 km avec un seul plein.

Que pense-t-on de cette Renault Mégane GT chez Atome automobile ?

Sébastien
Intérieur sport magnifique

Freinage très mordant

Afficheur tête haute, pour frimer

Manque d’affinité avec la boîte EDC en mode auto

Manque de son du moteur

Renault sait qu’il a fort à faire face à Peugeot et sa 308 GT Line. La marque au Losange cherche à faire balancer le cœur des Français aimant les voitures françaises. Avec son département “Renault Sport”, le constructeur se positionne de mieux en mieux et nous offre cette jolie Mégane GT consensuelle. De nombreux efforts sont à souligner sur ce modèle : ligne extérieure, vitres arrières sur-teintées de série, intérieur superbe, et une association moteur, boîte et châssis des plus réussies. Je qualifierai cette GT de taquine : elle donne constamment envie de s’amuser, tout en respectant le code de la route et sans se faire peur.

Hugo

Qualité du châssis

Design intérieur

Rapport qualité/prix

Sensations trop lissées

J’ai été agréablement surpris par cette Mégane GT. En premier lieu, le châssis et son système 4Control sont impressionnants d’efficacité. Grâce à cet artifice, la voiture sait tout faire, aussi bien enchainer les virages que garder un bon confort de suspension. Le look extérieur plaira au plus grand nombre avec ses belles jantes en 18 pouces tandis que l’intérieur est très réussi avec ces superbes sièges. Si la voiture est polyvalente, son seul petit bémol est de trop lisser les sensations, avec un moteur qui pousse mais qui est un poil trop linéaire.

Le mot du vendeur sur la Renault Mégane GT

Belloy Automobiles

18 boulevard Chemin de Fer – 51420 Witry les Reims

03.26.50.20.92

Gaël, gérant du garage Belloy Automobiles, nous donne ses impressions sur cette voiture française performante et polyvalente qui bénéficie de la garantie constructeur pendant 2 ans. Sportive dans l’âme avec son bloc essence turbo de 205 chevaux, elle sait se montrer sage au quotidien, et affiche une belle polyvalence. Il s’agit donc d’un excellent choix pour une voiture familiale offrant de bonnes sensations de conduite, pour un rapport qualité/prix raisonnable.

Gaël

Performances

Rapport qualité/prix

L’intérieur est de très belle facture et confirme les progrès de Renault en la matière. La sellerie en alcantara et ses surpiqures bleues en sont le parfait exemple. Le système Multi-Sense est particulièrement intéressant car il offre quatre modes personnalisables. Enfin, son prix d’achat est très avantageux pour un modèle 2017 immatriculé récemment, et qui n’affiche que 2500km au compteur pour de telles prestations.

En attendant impatiemment la sortie de la prochaine Mégane RS qui s’annonce démoniaque, Renault propose ici au plus grand nombre un véhicule moins extrême et plus homogène mais garantissant des performances de haut vol. On peut se satisfaire des progrès de la marque que se soit dans la finition mais aussi dans la qualité de l’ensemble châssis/moteur. Si ce modèle vous intéresse, vous pouvez contacter Gaël de Belloy Automobiles pour l’essayer !