Cette semaine, Porsche présentait sa vision du futur de la marque au 30e Electric Vehicle Symposium (Salon international des véhicules électriques) ou EVS… La Porsche électrique verra bien le jour, et si nous connaissons la Mission E, dévoilée en 2015, la première Porsche électrique de série est attendue pour 2020…

La Porsche Mission E sera la première Porsche électrique de série

Porsche électrique : le futur de la supercar allemande

A Stuttgart, lors de l’EVS, Porsche nous a présenté sa vision du futur de la supercar. Et en se positionnant comme l’un des sponsors principaux d’un événément qui rassemble plus de 5000 experts internationaux autour du véhicule électrique, le constructeur allemand confirme son entrée de plain pied dans ce secteur…

Porsche Cayman e-volution au salon EVS 2017

Allié à Daimler, Bosch, Mahle et EnBW, Porsche a présenté lors d’une conférence de presse les événements et stratégies de l’électromobilité de demain. Otmar Bitsche, directeur de la mobilité électrique, a souligné l’importance cruciale d’une infrastructure de charge rapide : l’objectif est d’atteindre “80% de charge en 15 minutes. Nous construisons la première voiture de sport purement électrique, qui roule rapidement et charge rapidement.” En réalité, aujourd’hui, le principal problème de Porsche est de savoir comment ses nouveaux bolides électriques seront acceptés par leur clientèle…

Et pour présenter la Porsche électrique du futur (proche), le constructeur a emmené dans ses bagages le Cayman E-volution, qui affiche un 0 à 100 km/h en 3,3 secondes, une autonomie de 200 km et une tension de charge de 800 volts. Bien que ce concept-car ne soit pas prévu pour une production de série, il préfigure la conception du véhicule électrique par Porsche. En effet, la Mission E sera la première Porsche électrique produite de série, en 2019. Cette dernière embarquera une autonomie de plus de 500 km et la charge ultra-rapide des batteries promise par Otmar Bitsche. D’ailleurs, le constructeur de voitures de sport ne parle plus d’électromobilité, mais de E-performance !

Porsche électrique dans le détail : le Porsche Turbo Charging

Porsche électrique : une charge ultra-rapide

Quoi de mieux pour une voiture de sport électrique qu’un système de charge ultra-rapide, qui ne prenne pas beaucoup plus de temps qu’un plein d’essence… L’EVS 2017 a été l’occasion pour le constructeur de présenter son système de recharge rapide à accumulateurs capable d’atteindre une capacité de charge allant jusqu’à 320 kW par véhicule ou deux fois 160 kW. Développé en collaboration entre Porsche Engineering et ADS-TEC, le Porsche Turbo Charging est particulièrement adapté aux zones où la distribution d’électricité est soumise à des limitations de puissance.

Ce système doit être utilisé en complément du réseau de recharge rapide haute puissance avec connexion moyenne tension. Un de ces réseaux sera construit sur les principales voies de circulation européennes d’ici 2020 dans le cadre d’une coentreprise entre Porsche, Audi, BMW, Daimler et Ford.

Porsche électrique : des résultats éloquents en compétition

Depuis plusieurs années, Porsche a acquis une expérience précieuse dans l’utilisation de moteurs hybrides au plus haut niveau de performance possible dans la catégorie LMP1 du Championnat du Monde d’Endurance FIA. Cette expérience a permis à Porsche d’exposer une maquette d’une voiture de course LMP1 sur le stand Porsche EVS – la même voiture qui a vu Porsche gagner les 24 heures du Mans et le Championnat du Monde d’Endurance FIA ​​à plusieurs reprises. Si ces voitures de course sont des hybrides haute performance, elles ont permis aux ingénieurs de la firme de développer en parallèle la performance des moteurs électriques qui équipent ces bolides en compétition.

Porsche électrique : la Mission E, première d’une longue série ?

Les  deux premières séances d’essais libres sont à suivre dès ce vendredi 7 juillet à 10h et 14h. La dernière séance d’essai ainsi que les qualifications se dérouleront samedi 8 juillet à 11h et 14h. Et n’oubliez pas, rendez-vous dimanche 9 juillet à 14h pour suivre le Grand Prix d’Autriche, 9ème grand prix de Formule 1 de la saison !

Mark Webber présente la Porsche électrique Mission E

En cette fin d’été 2017, Mark Webber est apparu comme l’ambassadeur de la Porsche Mission E. Présentée dans la première édition du magazine Edison, du nom du célèbre “inventeur” de l’électricité, ce magazine se veut être le reflet des changements de notre époque, en terme de distribution et d’utilisation de l’électricité. La Porsche Mission E sera la première voiture de sport totalement électrique de la marque, associant performances et utilisation aisée au quotidien. Et qui de mieux que le pilote Mark Webber pour représenter la sportivité de la future Porsche électrique de série ?

L’objectif du constructeur allemand est double : réduire l’empreinte environnementale de ses véhicules sans enlever du plaisir de conduite à ses clients. Faire l’un sans négliger l’autre est un des aspects clés de la conception de cette Mission E. En outre, les études de marché menées récemment démontrent que sous 15 à 25 ans, la part de marché des véhicules partiellement ou totalement électriques aura dépassé celle des véhicules à moteur à combustion. Investir dans cette perspective est donc une décision logique pour le constructeur. Ainsi, dès 2010, l’entreprise proposait son Cayenne S Hybrid. C’est aujourd’hui au tour de la 918 Spyder de prendre cette orientation, ainsi qu’à la Panamera Turbo S E-Hybrid Sport Turismo.

Porsche Panamera S E-Hybrid à gauche, Porsche 918 Spyder à droite

Pour sa première Porsche électrique de série, le constructeur s’est focalisé sur les points-clés de l’acceptation d’un tel véhicule par sa clientèle : autonomie, temps de charge et performances. C’est pourquoi la Mission E, si son tarif est estimé à environ 90.000 € (aucun prix n’a encore été officiellement dévoilé), devra proposer au minimum 500 km d’autonomie, et le temps de charge promis est d’un quart d’heure pour 80% de recharge. Ce temps s’explique par l’étude du comportement des conducteurs : « Nous avons évalué plusieurs études qui ont examiné comment les gens prennent des pauses sur les autoroutes. Résultat : en moyenne, les conducteurs font une pause de 20 minutes sur les longs trajets », explique Simon Hess, spécialiste des concepts de mobilité et des infrastructures de recharge (GSI). « Bien que notre objectif soit de permettre un temps de chargement inférieur à 20 minutes pour les clients Porsche. »

Porsche Mission E, la première Porsche électrique de série sera produite à partir de 2019

Après 15 bonnes minutes, la mission E a suffisamment d’énergie pour environ 400 kilomètres. Cela a également pour conséquence une utilisation simplifiée au quotidien, puisqu’aucun temps de charge ne devra être observé après les courts trajets entre le domicile et le lieu de travail, par exemple. Ainsi, dans 90% des cas la recharge se fera simplement à domicile, et si besoin un réseau de bornes de recharge ultra-rapide (800 volts) permettra de compléter son autonomie sur les principaux axes routiers européens.

Si aujourd’hui, c’est la Renault Zoé qui caracole en tête des ventes de voitures électriques dans l’Hexagone, tous les constructeurs se lancent dans la production de véhicules électriques de série, proposant des autonomies de plus en plus intéressantes. Demain, Porsche entrera de plain pied dans ce secteur, en proposant une voiture de sport premium qui nous plait déjà !