Malheureusement sur les routes, les conducteurs ayant un comportement dangereux sont encore fréquents. Mais qu’appelle-t-on réellement « comportements dangereux » ? Quels sont les écarts de conduite les plus fréquents ? Voici un tour d’horizon sur ces derniers et les sanctions encourues pour chacun d’eux.

Cet Article vous est proposé par le réseau social Atome :

la plateforme Auto&Moto des initiés

Inscrivez-vous gratuitement ici et amusez-vous !   

www.atome.auto

Les risques encourus pour les différents écarts de conduite

Dépasser un/des véhicule(s) sur la droite

Comme vous le savez, le Code de la route exige de rouler sur la voie de droite dès lors que celle-ci est libre. Le dépassement doit quant à lui avoir lieu sur la gauche, or certains automobilistes ne respectent pas cette règle et décident de doubler par la droite. Ceci constitue une contravention de 4e classe et est puni d’une amende forfaitaire de 135 euros (minorée à 90 euros et majorée à 375 euros) ainsi que d’un retrait de trois points sur le permis de conduire. Le permis de conduire peut également être retiré pendant 3 ans maximum.

En cas de refus de serrer à droite, une amende de 135 euros peut aussi être appliquée.

Dépassement par la droite : quand est-il autorisé ?

Si le dépassement par la droite est normalement interdit, certaines situations l’autorisent. Ceci est notamment le cas lorsque le véhicule de devant à indiquer vouloir tourner à gauche. Dès que le véhicule s’est rabattu et lorsque l’espace sur la droite est suffisant, vous pouvez doubler.

Vous pouvez aussi dépasser un tramway par la droite si celui-ci circule sur une voie à double sens et si les passagers ne sont pas en train de descendre du côté droit.

Non respect des distances de sécurité

Respecter les distances de sécurité

La distance minimale à respecter entre deux véhicules est de deux secondes. Cette dernière a un objectif simple : limiter les risques de collision si le véhicule de devant freine brutalement ou en cas d’imprévu.

Si le respect des distances de sécurité est important, certains automobilistes n’en tiennent pas compte et en cas de non respect, vous risquez une amende forfaitaire de 135 euros et une perte de trois points sur votre permis de conduire. Le permis peut également être suspendu pendant 3 ans maximum.

Pour calculer la bonne distance de sécurité à respecter, voici le calcul à faire : multiplier par trois le chiffre des dizaines de la vitesse à laquelle vous roulez, puis multiplier par deux le chiffre obtenu. Par exemple, si vous roulez à 60 km/h, le calcul est 6x3 = 18 et 18x2 = 36. La distance de sécurité à respecter sera donc de 36 mètres si vous roulez à 60 km/h.

Oubli du clignotant

Lorsque le conducteur d’en face oubli de mettre son clignotant pour indiquer qu’il veut tourner à droite ou à gauche, cela a souvent le don d’énerver. Le clignotant est également important pour permettre aux autres conducteurs d’anticiper leur manœuvre. En cas d’oubli du clignotant, l’amende forfaitaire s’élève à 35 euros (minorée à 22 euros et majorée à 75 euros) et un retrait de 3 points sur le permis est appliqué. La suspension du permis pendant 3 ans maximum peut également être décidée.

Ces sanctions sont aussi appliquées en cas d’oubli lors d’un stationnement, de votre engagement sur un carrefour giratoire et au moment de votre arrivée à un rond-point.

Excès de vitesse

Parmi les autres écarts de conduite fréquents, il y a les excès de vitesse. Si un dépassement est constaté, vous encourez une perte de points sur votre permis de conduire ainsi qu’une amende. Le nombre de points et le montant de l’infraction dépendent du dépassement constaté lors du contrôle routier et du type de route, mais aussi des conditions climatiques. Ainsi, en cas d’excès de vitesse inférieur à 20 km/h en agglomération, une amende de 135 euros sera appliquée et si le dépassement a lieu hors agglomération, l’amende s’élèvera à 68 euros. Dans les deux cas, un point sera aussi retiré du permis de conduire. Si le dépassement est inférieur à 30, 40 et 50 km/h, l’amende sera de 135 euros et le nombre de points retiré sera de 2, 3 ou 4 selon l’excès de vitesse. En revanche, si le dépassement est supérieur à 50 km/h, ceci impliquera une amende de 1 500  euros ou de 3 750 euros en cas de récidive. Dans les deux cas, 6 points seront retirés du permis de conduire.

A lire aussi : vitesse limitée à 80 km/h sur les routes secondaires depuis le 1er janvier 2018.

Téléphone au volant

Voici un autre écart de conduite fréquent : l’utilisation de son téléphone au volant. En plus d’être interdit, utiliser son mobile en conduisant multiplie par trois les risques d’accident. Ainsi si vous utilisez votre téléphone, si vous appelez quelqu’un ou si vous envoyez un SMS en roulant vous serez sanctionné par une amende de 135 euros (minorée à 90 euros et majorée à 375 euros) et par une perte de 3 points sur votre permis de conduire.

Écarts de conduite : téléphone au volant

L’utilisation d’un casque, d’oreillettes et d’écouteurs est également interdite en conduisant depuis le 1er juillet 2015. En revanche, un kit fonctionnant grâce au Bluetooth est quant à lui autorisé au volant tout comme les téléphones directement intégrés au véhicule et le mode haut-parleur.

Si vous utilisez votre téléphone pour écouter de la musique ou si vous répondez via des oreillettes alors que vous êtes en train de conduire, vous encourez les mêmes sanctions que l’utilisation de votre téléphone au volant, soit 3 points en moins sur votre permis et 135 euros d’amende.

Bon à savoir : en période probatoire, vous devrez suivre un stage de sensibilisation à la sécurité routière.

Les conséquences des écarts de conduite aujourd’hui

A l’heure actuelle, bien que le nombre de morts sur les routes ait diminué, celui-ci reste important quant à l’objectif fixé par le Gouvernement qui désire passer sous le nombre des 2 000 morts d’ici 2020 (en 2016, 3 477 personnes ont perdu la vie sur la route).

Aujourd’hui, malgré les mesures entreprises par le Gouvernement, des conducteurs adoptent toujours des comportements dangereux sur les routes et à l’heure actuelle, un automobiliste sur trois fait des écarts de conduite lorsqu’il est au volant. Alors, faites attention sur la route et surtout soyez prudent !

Retrouvez-nous sur notre page Facebook

Retrouvez plus d’infos à ce sujet sur la plateforme Atome

Le nouveau réseau social des passionnés Auto&Moto