Pour inciter et motiver les automobilistes à adopter et à suivre une conduite responsable sur les routes, le Gouvernement envisage de récompenser les bons conducteurs. Cette récompense pourrait prendre la forme de points bonus, par exemple.

Cet Article vous est proposé par le réseau social Atome :

la plateforme Auto&Moto des initiés

Inscrivez-vous gratuitement ici et amusez-vous !   

www.atome.auto

Bientôt une récompense pour les bons conducteurs ?

Récompenser les bons conducteurs : la mesure n°3 du Gouvernement

Vitesse limitée à 80 km/h sur les routes secondaires, suspension du permis de conduire pour avoir utilisé son téléphone au volant, installation d’un éthylotest sur les véhicules font partie des 18 mesures annoncées par le Gouvernement le 9 janvier dernier pour réduire le nombre de morts sur les routes françaises. Mais si certaines mesures ne feront pas de cadeaux aux conducteurs, d’autres au contraire pourraient bien leur faire plaisir.

En effet, Édouard Philippe, le Premier ministre est en faveur de récompenser les bons conducteurs. Ceci représente d’ailleurs la mesure n°3 du Gouvernement : « confier au Conseil national de la sécurité routière une réflexion relative à la valorisation des comportements exemplaires sur la route ».

Aujourd’hui, 80% des automobilistes disposent de 12 points sur leur permis de conduire. Pour motiver davantage les conducteurs et afin de les inciter à adopter un bon comportement sur les routes, le Gouvernement réfléchit quant à une éventuelle récompense pour valoriser leur bon comportement pendant la conduite : « nous voulons encourager les conducteurs vertueux. Une réflexion sera lancée d’ici juin sur une éventuelle récompense pour la bonne conduite des 37 millions de Français qui possèdent leurs douze points sur leur permis de conduire », a indiqué Édouard Philippe dans son discours.

Permis de conduire : quelle sera la récompense attribuée ?

Pour le moment, la forme de cette récompense n’a pas été déterminée. Cependant, elle pourrait prendre la forme de points bonus (entre un et deux). Ces points seraient attribués aux automobilistes possédant 12 points sur leur permis de conduire depuis un certain moment. Cette pratique a déjà été mise en place dans plusieurs pays comme l’Italie et l’Espagne comme l’a souligné Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la sécurité routière : « il y a plusieurs options possibles. Dans certains pays, l’Italie ou l’Espagne, on a jusqu’à 13 ou 14 points. Ça peut être des mesures de sursis comme on le fait dans d’autres domaines ».

confiscation du véhicule

Emmanuel Barbe a aussi évoqué la possibilité de points bonus au micro de RTL : « Le Premier ministre a demandé au Conseil national de la sécurité routière d’étudier cette question. Elle est un petit peu polémique puisque certains estiment que respecter les règles c’est un devoir. Mais ça vaut la peine de poser le sujet, surtout que la mesure 80 km/h sur les routes secondaires va poser à tous une petite contrainte ».

Outre les points bonus, des points dits « avec sursis » pourraient être une autre solution pour récompenser les bons conducteurs. Avec cette option, les conducteurs qui commettraient une première infraction « légère » pourraient obtenir une sanction avec sursis.

Une mesure toujours en réflexion

Cette nouvelle idée de points bonus n’a pas encore été adoptée. Elle est toujours en réflexion et à l’heure actuelle, elle ne fait pas l’unanimité : « c’est polémique, puisque certains trouvent que respecter les règles est un devoir », comme l’a expliqué Emmanuel Barbe.

Une idée déjà évoquée il y a quelques années

Cette idée de récompense avait déjà été évoquée en 2008 par Michèle Alliot-Marie, ministre de l’Intérieur à cette époque, qui souhaitait, à travers cette mesure encourager « les gens qui roulent beaucoup et qui ont une conduite exemplaire » et « défendre une politique d’encouragement ». Finalement, cette idée a été abandonnée.

De son côté, Chantal Perrichon, présidente de la Ligue contre la violence routière avait affirmé au Figaro qu’un système de points bonus pourrait ouvrir la voie à un éventuel trafic de points.

Alors, cette idée de récompenser les bons conducteurs sera-t-elle adoptée ? Si oui, celle-ci entrera en vigueur en 2019.

Retrouvez plus d’infos à ce sujet sur la plateforme Atome

Le nouveau réseau social des passionnés Auto&Moto