Rien de pire que de retrouver sa voiture rayée ou d’avoir abimé son véhicule par une manœuvre hasardeuse. Quelles sont les possibilités pour réparer sa carrosserie après un petit accrochage ?

 

Réparer sa carrosserie

Réparer sa carrosserie en cas de rayure

Une rayure sur la carrosserie de sa bien aimée et la journée est gâchée.

Il existe de nombreux produits ou procédés pour faire disparaître une rayure en appliquant le fameux produit miracle ! La réalité est souvent plus une atténuation qu’une disparition. Seuls les professionnels parviennent à de très bons résultats. Ok, mais si les pros y arrivent, pourquoi pas moi ? C’est très simple, les carrossiers ont de l’expérience, connaissent les produits et méthodes et sont surtout équipés ! Encore faut-il trouver le carrossier minutieux désirant s’occuper de votre pauvre petite rayure !

Cet Article vous est proposé par le réseau social Atome :

la plateforme Auto&Moto des initiés

Inscrivez-vous gratuitement ici et amusez-vous !   

www.atome.auto

Donc, de nombreux automobilistes se lancent seuls au secours de leur voiture en se disant : si je n’y arrive pas, j’en parlerai « au garage » lors de la prochaine révision ! ou alors « un carrossier me coûtera plus cher que mon petit crayon-peinture »…

Effectivement, de petites réparations sont possibles soit même, faisons le tour de la question. Tout d’abord, Il y plusieurs types de rayures : les micro-rayures, les petites rayures avec perte de la couche de vernis et les grosses éraflures avec éclats de peinture.

réparer sa carrosserie

Pour bien comprendre, une peinture est composée de plusieurs couches. En partant du métal nu, la première couche est un apprêt. Cette couche permet de protéger le métal ainsi que l’accroche de la peinture. Ensuite, il y a la peinture qui s’applique généralement en plusieurs couches, jusqu’à 20 pour des marques prestigieuses avec un polissage entre chaque couche. Ensuite, il y a les pigmentations ou vernis de finition métallisés, nacrés etc… Certain constructeur comme Ferrari applique en dernier une couche de vernis à base de céramique pour protéger la peinture des micro-rayures.

Pour les rayures superficielles ou micro-rayures

Vous trouverez dans le commerce des produits de type pâtes ou liquides à appliquer sur la rayure. Dans ce cas, pour réparer sa carrosserie, après avoir nettoyé et séché la zone, déposez le produit directement sur la rayure à l’aide d’un chiffon doux et laissez sécher. Une fois le produit sec, frottez et essuyez en faisant de petits mouvements circulaires sans trop insister. Un petit lustrage complètera l’opération pour un résultat satisfaisant.

réparer sa carrosserie

Si la rayure est plus profonde

La rayure est bien visible, le vernis a disparu et laisse place à un trait blanc. De même, en passant le doigt dessus, vous sentez le creux de la rayure. Dans ce cas, pour réparer sa carrosserie, les travaux sont plus importants.

Plusieurs solutions s’offrent à vous :

Le crayon-peinture avec l’avantage d’avoir la même couleur que votre carrosserie. L’inconvénient est l’application difficile sans laisser un surplus ou une bosse de peinture : résultat c’est tout aussi voyant.

Le stylo magique : l’applicateur dépose une fine couche de résine venant boucher le creux de la rayure. Résultat 50/50, parfois efficace et invisible, parfois inutile.

Astuce de pro : décontaminer, poncer à l’eau, polisher et cirer. Inconvénient difficile à effectuer mais le résultat peut être surprenant, voici le détail de l’opération :

Munissez-vous d’un papier abrasif à l’eau, spécial carrosserie grain 3000 et éventuellement 5000 (si la rayure est moins profonde), d’eau savonneuse, d’un polish (légèrement abrasif) et un cirage solide agissant comme un vernis.

 

réparer sa carrosserie

Prenez votre courage à deux mains et lancez-vous. Attention, si vous ne le sentez pas, on ne peut que vous conseiller de vous rapprocher d’un professionnel ! (Vous pouvez aussi tenter l’opération sur une toute petite zone pour vous tester)

1ère étape pour réparer sa carrosserie

Bien nettoyer la zone et bien sécher. Eventuellement, délimitez la zone avec un adhésif carrosserie pour suivre la rayure à environ 1 cm au-dessus et en dessous.

  1. Asperger la zone d’eau savonneuse ainsi que le papier abrasif et commencez à poncer de haut en bas avec le papier abrasif 3000 sans forcer, en exerçant une très légère pression. Astuce, entourez une éponge du papier abrasif pour avoir une pression homogène. (l’éponge aura alors un rôle de cale souple)
  2. La zone pour réparer sa carrosserie est devenue un peu mate ! Vaporisez maintenant le papier abrasif 5000 et la carrosserie et recommencez l’opération, mais cette fois en mouvement circulaire et toujours sans forcer jusqu’à disparition complète de la rayure.
  3. la zone est toujours mate, c’est normal ! Nettoyez de nouveau la zone et séchez là. Il faut maintenant appliquer le polish pour rendre son brillant à votre carrosserie. Vous pouvez utiliser un tampon spécifique ou un chiffon non pelucheux. Attention au choix du polish, il doit s’agir d’une pâte polissante c’est à dire agissant comme un abrassif !

Travaillez par mouvement circulaire avec une pression légèrement supérieure à l’abrasif papier. Laissez sécher et essuyer les surplus de polish. Vous pouvez renouveler cette étape si vous n’êtes pas entièrement satisfait mais attention, il s’agit d’un ponçage de la peinture ; donc avec modération.

  1. dernière étape, il s’agit maintenant de protéger la zone pour faire tenir le brillant dans le temps. Pour réparer sa carrosserie, il faut donc appliquer maintenant un cirage dur, une sorte de résine faisant office de vernis ou un polish de finition. Vous trouverez tous ces produits facilement dans le commerce ou sur internet. Comptez environ 3-5 euros pour les papiers abrasifs, 20€ pour le polish et 25€ pour le cirage dur.

 

Réparer sa carrosserie vieillissante

Une peinture attaquée par les années ou par le soleil du sud de la France peut se rattraper avec les techniques de polissage, lustrage mais généralement et malheureusement les effets ne durent pas très longtemps et disparaissent après plusieurs lavages. De plus, pour cirer l’ensemble d’une voiture, il y a du boulot ! Le mieux est encore de demander un devis à son carrossier le plus proche.

Néanmoins si vous voulez tenter l’affaire, voici nos conseils :

Idéalement, procurez-vous une polisseuse/lustreuse, vous en trouverez pour environ 70-120€. Ensuite, pour réparer sa carrosserie vieillissante, l’opération consiste d’abord à la nettoyer, dégraisser, dégoudronner et décontaminer à la barre d’argile avec lubrifiant approprié (appelé aussi : gomme de décontamination ou clay). Précision, le lubrifiant spécifique est obligatoire et pour ce genre de travail : toujours à l’ombre ! Le coût de la gomme est d’environ 10€ pour 100gr et un peu moins de 15€ pour le lubrifiant.

réparer sa carrosserie

Petit rappel : il s’agit bien de vouloir redonner du brillant à votre peinture et non pas de supprimer tout le vernis et peinture par un ponçage en vue de repeindre la voiture !

Donc, une fois bien propre et bien sèche, munissez-vous d’un tampon ou « pad » légèrement abrasif pour votre polisseuse et d’un polish abrasif. Après avoir mis du polish sur le pad (quelques noisettes ou une grande croix) commencez par tamponner la carrosserie avec la polisseuse et travaillez ensuite en vitesse basse, sans grosse pression et surtout sur une toute petite zone pour débuter et vous faire la main. Une fois l’appareil maîtrisé, augmentez la vitesse de rotation et faîtes des passes lentes sans rester au même endroit de haut en bas et bas en haut (pas en mouvement circulaire, la machine s’en charge) puis de gauche à droite pour croiser les passes et ainsi polir tous les angles. Enfin, il faut réduire la vitesse pour finir et faire des passes avec moins de pression.

 

 

Super, vous venez de polisher votre zone. Maintenant il faut essuyer avec une microfibre propre et de qualité. (Entre 5 et 10€)

Ensuite, vous renouvelez l’opération avec un pad de finition et un polish de finition pour supprimer les traces de polissage.

En renouvelant le travail 2 fois par an vous conserverez une jolie voiture !

Réparer sa carrosserie - pad

Réparer sa carrosserie en cas de choc

Si votre carrosserie est enfoncée, là ça se complique ! Il va falloir débosseler, mastiquer, poncer et repeindre. Si vous n’avez jamais pratiqué ce genre d’opération ou si vous n’êtes pas accompagné d’un ami « pro », laissez tomber, vous serez déçu du résultat et cela risque de vous coûter plus cher que le travail d’un professionnel ! Alors dans ce cas, pour réparer sa carrosserie, direction le carrossier.

 

Vous aimeriez lire aussi : RÉPARER UNE JANTE ALUMINIUM : EST-CE POSSIBLE ?

Retrouvez plus d’infos à ce sujet sur la plateforme Atome

Le nouveau réseau social des passionnés Auto&Moto