Le 1er janvier 2018, les automobilistes ont pu remarquer une nette augmentation du prix des carburants. Mais quelles sont les raisons d’une telle hausse des carburants ? De combien l’essence et le diesel ont-ils augmenté ? Faisons le point dans cet article.

Cet Article vous est proposé par le réseau social Atome :

la plateforme Auto&Moto des initiés

Inscrivez-vous gratuitement ici et amusez-vous !   

www.atome.auto

Une forte augmentation des carburants en 2018

Hausse des carburants : la fiscalité des carburants en nette augmentation !

Le 1er plein de l’année a sans doute été source d’angoisse pour les automobilistes. La cause ? Le 1er janvier 2018, le prix des carburants a augmenté de manière considérable : le litre d’essence a subi une hausse de 3.8 centimes et celui du diesel a augmenté de 7.6 centimes. Ces augmentations n’incluent pas la TVA et en moyenne, pour les automobilistes, la facture augmentera de 240 à 350 euros par an en fonction du carburant utilisé pour le véhicule, selon l’UFIP (Union française des industries pétrolières).

Hausse des carburants : pourquoi une telle augmentation ?

Cette hausse des carburants est due à deux raisons. La première concerne la revalorisation de la taxe carbone, un impôt qui concerne tous les types de carburants et qui augmente de la même façon tant pour l’essence que pour le diesel. La deuxième raison de cette augmentation des carburants est la taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TICPE) qui touche davantage le diesel que l’essence.

Jusqu’ici, les taxes subissaient une hausse sur le diesel et diminuaient sur l’essence. Le 1er janvier 2018, les taxes ont augmenté sur les deux carburants avec une augmentation plus rapide sur le diesel.

Selon les calculs effectués par l’Union française des industries pétrolières et délivrés par Les Echos, les taxes pourraient augmenter d’ici 2022 de 31 centimes par litre pour le diesel et de 15 centimes par litre pour l’essence si la hausse prévue dans le projet de loi de finances est appliquée.

En ce qui concerne l’essence SP98, celle-ci a augmenté de 6.29 centimes et la plus chère coûte 1.5395 euros le litre. L’essence SP95 a subi une hausse de 6.03 centimes et affiche un prix de 1.4682 euros le litre. L’essence SP95-E10 est quant à elle au prix de 1.4510 euros le litre.

Hausse des carburants : une augmentation non uniforme

Les prix des carburants augmentent selon plusieurs facteurs : l’évolution de la demande et des taxes, le cours du pétrole, le niveau des stocks des produits pétroliers et le taux de change euro-dollar.

Mais cette nouvelle augmentation des carburants n’est pas uniforme, car le gouvernement continue à faire converger la fiscalité de l’essence et du diesel. La taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques augmente pour le diesel et reste stable pour l’essence : « le rééquilibrage se fait donc uniquement au détriment du diesel en 2018 », a t’on révélé à l’UFIP.

De son côté, l’association d’usagers Automobile club association (ACA) a critiqué cette augmentation de la fiscalité du diesel en invoquant un « délire fiscal ».  Le porte-parole de l’association, Yves Carra a également déclaré à l’Agence France-Presse (AFP) que le gouvernement « veut augmenter le diesel pour le mettre au prix de l’essence, mais on va quand même remonter le prix de l’essence… il y a quelque chose d’ahurissant ! »

Le président de l’association Diéselistes de France, Fabrice Godefroy a quant à lui affirmé «  « on aurait dû privilégier une baisse des taxes sur l’essence pour favoriser la convergence » à défaut de voir « des taxes supplémentaires se rajouter ».

Comme indiqué, selon l’UFIP cette hausse des carburants augmenterait la facture des automobilistes de 240 à 350 euros par an. Difficile d’échapper à cette augmentation, car la voiture reste un moyen de transport incontournable pour se déplacer…

Vous aimeriez lire aussi : ESSENCE OU DIESEL ? UN CHOIX DE PLUS EN PLUS COMPLEXE !

Retrouvez-nous sur Facebook

Retrouvez plus d’infos à ce sujet sur la plateforme Atome

Le nouveau réseau social des passionnés Auto&Moto