Depuis le 1er janvier 2017, les professionnels de la réparation automobile sont tenus, pour certains types de réparation et en fonction des pièces qu’ils ont à remplacer, de proposer des pièces détachées d’occasion à leurs clients. Mais peut-on accepter sans risque de faire installer une pièce de rechange recyclée chez son garage automobile ? Peut-on laisser son portefeuille décider en préférant des pièces détachées d’occasion à des pièces neuves, surtout si l’on n’y connaît rien ou presque en mécanique ?

pieces detachees d'occasion

Que les automobilistes se rassurent : pour leur sécurité, la provenance et l’origine des pièces détachées d’occasion est encadrée par les textes réglementaires. Votre garage automobile ne peut donc vous proposer des pièces issues d’autres filières d’approvisionnement que les filières officielles.
« Les pièces issues de l’économie circulaire » proposées par un garage automobile devant être à minima préparées pour le recyclage ou carrément remises à neuf, il s’agit des filières qui proposent :

  •  des pièces vendues par les centres de traitement de véhicules hors d’usage (VHU), récupérées sur des véhicules anciens ou accidentés voués à la casse, mais qui sont préparées (vérifiées, nettoyées, réparées) avant réutilisation
  • des pièces refaites à neuf et portant la mention « échange standard », se rapprochant sur tous les critères de qualité des pièces d’origine

D’ailleurs, afin de renforcer la sécurité et la confiance des usagers, un autre principe de précaution relatif à l’installation de pièces détachées d’occasion a été introduit dans les textes de loi. Si le professionnel estime que les pièces de rechange dont il dispose pour assurer les réparations d’un véhicule présentent un risque pour l’environnement, la santé publique mais aussi et surtout pour la sécurité routière de son client, il est bien entendu autorisé à ne pas les proposer à son client.

Et il est fort à parier que dans les prochaines années, de nouveaux critères de traçabilité des pièces détachées d’occasion, plus précis, seront introduits dans la loi.