Pour cette seconde séance de tests de pré-saison, les écuries et les pilotes ont à nouveau dû affronter des conditions climatiques difficiles en raison du froid. Mais Vettel est parvenu tout de même à décrocher un temps canon, proche de la pole de l’an dernier. Atome automobile revient sur ce 2ème jour des essais hivernaux.

2ème jour des essais hivernaux

Les journées se suivent et se ressemblent pour ce 2ème jour des essais hivernaux. Comme hier, le froid s’est abattu sur la Catalogne et a quelque peu perturbé le programme des équipes. Avec un thermomètre affichant -1° dans l’air à 9h, ils étaient peu nombreux à s’aventurer en piste. Dans ces conditions, faire fonctionner les pneus et les freins à leur température optimale est une mission difficile au point que les pilotes chaussèrent parfois les pneus pluie (plus facile à chauffer) sur une piste sèche.

Les conditions se sont quelques peu améliorées en milieu de journée, ce qui a incité la FIA à supprimer la pause déjeuner de 13h à 14h pour faire tourner les monoplaces dans la meilleure période de la journée. Et comme hier, la météo est redevenue compliquée après 16h avec le retour d’un grand froid et même quelques flocons de neige !

 

2ème jour des essais hivernaux : Ce qu’il s’est passé en piste

Profitant d’un créneau relativement favorable entre 11h et 16h, la quasi-totalité des voitures ont réussi à réaliser de bons programmes avec de nombreux tours effectués. A ce petit jeu, Williams s’est montré l’écurie la plus assidue avec un total de 100 tours partagé entre Sirotkin et Kubica. Mercedes a également été bien présente en piste avec 94 tours effectués pour Bottas et un 2ème meilleur chrono. Mais c’est surtout Ferrari qui a impressionné ce jour avec 98 tours au compteur et le meilleur temps en 1 min 19 sec 673 grâce à Vettel. L’allemand n’est qu’à une demi-seconde de la pole position d’Hamilton l’an dernier, malgré des conditions de piste compliquées ! Il faut dire toutefois que le nouveau bitume est bien plus rapide et les pneumatiques plus tendres que l’an dernier. Pour l’anecdote, nous avons pu voir une petite passe d’armes entre Bottas et Vettel qui, on l’espère, se verra à de nombreuses reprises cette saison !

La journée a été plus compliquée chez Red Bull en raison d’un problème de durite d’essence qui a fait perdre beaucoup de temps à Verstappen. Le pilote néerlandais est néanmoins parvenu à faire 65 tours ainsi que le 4ème meilleur chrono.

Journée également difficile chez Mclaren qui a peu tourné en raison d’un problème d’échappement. Vandoorne a dû être frustré de voir que la Toro Rosso de Gasly équipée du propulseur Honda (l’ancien motoriste de Mclaren) a parcouru 80 tours sans soucis ! Mais la Mclaren aura été rapide avec le 3ème meilleur temps en composé hyper tendre.

Renault aura connu moins de déboires que ses écuries clientes. Sainz aura roulé au volant de la monoplace française toute la journée et signera un 5ème chrono.

Force India avec Ocon et Sauber avec Leclerc ont également suivi un programme dense, mais sans rechercher la performance sur un tour qualificatif. Enfin, Haas aura été l’écurie ayant le moins roulé et Magnussen se contentera du dernier temps.

 

2ème jour des essais hivernaux : Le classement

  1. Vettel (Ferrari) en 1 min 19 sec 673 (tendres) – 98 tours
  2. Bottas (Mercedes) à 0 sec 303 (medium) – 94 tours
  3. Vandoorne (Mclaren) à 0 sec 652 (hyper tendres) – 37 tours
  4. Verstappen (Red Bull) à 0 sec 653 (medium) – 67 tours
  5. Sainz (Renault) à 1 sec 539 (tendres) – 65 tours
  6. Gasly (Toro Rosso) à 1 sec 645 (tendres) – 82 tours
  7. Kubica (Williams) à 1 sec 822 (tendres) – 48 tours
  8. Sirotkin (Williams) à 2 sec 149 (tendres) – 52 tours
  9. Ocon (Force India) à 2 sec 168 (tendres) – 79 tours
  10. Leclerc (Sauber) à 3 sec 048 (tendres) – 81 tours
  11. Magnussen (Haas) à 3 sec 052 (tendres) – 36 tours