Dans le dur avec ses pneumatiques en fin de course, Vettel aura parfaitement résisté aux assauts de Bottas pour décrocher sa seconde victoire en 2 courses. Hamilton complète le podium au prix d’une belle remontée alors que Gasly réalise l’exploit du weekend avec une incroyable 4ème place au volant de sa Toro Rosso-Honda. Atome automobile analyse ce GP de Bahrein 2018.

 

GP de Bahrein 2018

GP de Bahrein 2018 : Victoire de Vettel !

Dès les qualifications, les Ferrari ont montré leur supériorité en décrochant la première ligne avec Vettel devant Raikkonen. Les Mercedes se contentaient de la seconde ligne avec Bottas devant Hamilton, mais ce dernier était pénalisé de 5 places sur la grille de départ pour un changement de boîte de vitesses. Alors que Verstappen finissait dans le mur dès la Q1, Gasly affichait un rythme étonnant avec le 6ème meilleur chrono !

GP de Bahrein 2018

GP de Bahrein 2018 : Résultat des qualifications

GP de Bahrein 2018 : La course

Au départ, Vettel pris un parfait envol, ce qui n’était pas le cas de son équipier Raikkonen, victime de patinage et devant laisser la 2ème place à Bottas. Verstappen est auteur d’un excellent départ mais, trop dur dans son pilotage en essayant de dépasser Hamilton, il est victime d’une crevaison alors que Ricciardo doit ranger sa Red Bull sur le côté, victime d’un problème électrique. C’est la catastrophe pour l’écurie autrichienne qui perd tout espoir de podium !

La safety car virtuelle est déployé et Verstappen, malgré un changement de pneumatique, doit également abandonner car son différentiel a cassé dans son duel avec Hamilton.

Les premiers arrêts ont lieu sans encombre et n’ont pas de grande incidence dans la hiérarchie. En revanche, alors que la quasi-totalité du plateau effectue par la suite un deuxième arrêt, ce n’est pas le cas de Vettel, Bottas et Hamilton qui effectuent un grand nombre de tours sur leurs pneumatiques. C’est la douche froide chez Ferrari lors du second passage aux stands de Raikkonen, relâché trop tôt et qui cassera malheureusement la jambe d’un mécanicien. Le pilote finlandais s’immobilisera immédiatement et devra se résigner à abandonner, furieux.

Devant se débrouiller seul face aux Mercedes, Vettel va devoir n’effectuer qu’un seul arrêt et finira avec des pneumatiques Tendres très usés, là où les Medium de Bottas résistent plus longtemps. Mais l’allemand gère parfaitement les assauts du pilote Mercedes et s’en va décrocher une seconde victoire devant Bottas et Hamilton !

GP de Bahrein 2018

GP de Bahrein 2018 : Classement de la course

GP de Bahrein 2018 : Notre analyse

Ferrari aura impressionné tout le weekend, surtout en rythme de qualifications avec les pneus les plus tendres, que Mercedes a eu plus de mal à faire fonctionner. C’était toutefois un peu plus compliqué en course, notamment à cause de l’abandon de Raikkonen.

Ce fut tout l’inverse chez Mercedes, habitué à surperformer en qualifications avec son bouton magique, appelé cette année « mode fête ». Mais l’écurie allemande ne sera pas parvenue à faire fonctionner les pneumatiques Super Tendres au contraire des Tendres et des Medium, ce qui lui permit de n’effectue qu’un seul arrêt en course tout en conservant un bon rythme, là où les pneus de Vettel se sont effondrés.

GP de Bahrein 2018

GP de Bahrein 2018 : La Ferrari en forme en ce début de saison

Weekend cauchemar pour Red Bull avec un problème électrique pour Ricciardo et une fougue toujours trop présente chez Verstappen. C’est un zéro pointé pour l’écurie autrichienne qui avait toutefois une vitesse intéressante.

L’énorme surprise sera venue de la part de Toro Rosso avec une superbe 4ème place de Gasly ! Rapide tout le weekend, le français aura bénéficié d’un châssis visiblement très en forme sur ce circuit ainsi que d’un moteur Honda fiable et ayant progressé en puissance. Son équipier Hartley fut en revanche plus en difficulté et n’a pas soutenu la comparaison face au français.

Mclaren aura marqué à nouveau de précieux points, mais la vitesse de la monoplace est encore un peu décevante. Surtout, la comparaison avec la performance de la Toro Rosso équipée du moteur Honda a un peu fait jaser. Toutefois, nul doute que l’écurie de Woking va progresser tout au long de la saison.

Après un double abandon cruel en Australie, Haas a débloqué son compteur avec la belle 5ème place de Magnussen. Weekend plus compliqué pour Grosjean qui semblait rapide lors des essais libres. Mais son raté en qualifications lui a coûté cher, d’autant que des éléments de sa voiture se sont détachés pendant la course, alors que son rythme semblait bon.

Comme Mclaren, Renault devra faire un peu mieux à l’avenir. Néanmoins, la 6ème place d’Hülkenberg laisse de bons points à l’écurie française. Bonne course également pour la Sauber d’Ericsson et la Force India d’Ocon, malgré des monoplaces en déficit de performance.

La grosse déception provient de Williams qui est en perdition. La voiture est mal née et le duo de pilote ne semble ni suffisamment expérimenté, ni assez talentueux pour renverser la tendance. La saison risque d’être longue pour les hommes de Claire Williams et Paddy Lowe.

 

Le paddock n’aura pas le temps de souffler, puisque le GP de Chine arrive dès le weekend prochain. Rendez-vous ce dimanche 15 avril sur le circuit de Shanghai pour la 3ème manche du championnat du monde de Formule 1 !