Chaque course MotoGP nous réserve des surprises cette saison ! Et le Grand Prix d’Allemagne ajoute un peu plus de suspense au terme d’une course qui a vu Marc Marquez s’imposer face à un Jonas Folger qui brille pour son grand prix à domicile… On fait le point sur cette première moitié de saison MotoGP exceptionnellement indécise, et on aura du mal à attendre jusqu’au mois d’août pour connaître la suite !


Grand Prix d’Allemagne, podium MotoGP du Sachsenring avec Marc Marquez, Jonas Folger et Dani Pedrosa (crédits : Yamaha Racing)

Marc Marquez invaincu au Grand Prix d’Allemagne

Grand Prix d’Allemagne, Marc Marquez vainqueur (Honda)

Après le MotoGP d’Austin en début de saison, le circuit du Sachsenring est l’autre tracé de prédilection de Marc Marquez, qui y signe sa seconde victoire de la saison et sa huitième consécutive sur ce tracé (une en 125, deux en Moto2 et cinq en MotoGP). Comme à l’accoutumée, le pilote officiel Honda s’adjuge la pole position et la victoire au Grand Prix d’Allemagne.

Le seul qui semble avoir été en mesure de contester son leadership est le rookie Jonas Folger du team Tech3… Passé en tête pendant 5 tours devant Marc Marquez, ce dernier reprend les rennes de la course après une erreur du pilote Yamaha. Dans les derniers tours, le rookie du team Tech3 rend la main afin d’assurer sa seconde position, perdant plus de trois secondes sur le roi du Sachsenring. Dani Pedrosa termine troisième à plus de 11 secondes de son coéquipier au HRC et à plus de 8 secondes du rookie allemand de l’équipe Tech 3 ! Les pilotes officiels Honda offrent au HRC donc un doublé sur le podium avec la 1e et la 3e place.

Grand Prix d’Allemagne : Jonas Folger, l’autre rookie talentueux de l’équipe Tech3

Jonas Folger brille au Grand Prix d’Allemagne

Si nous avons été impressionné, comme beaucoup, par le talent, le calme et le réalisme de Johann Zarco depuis le début de saison, il semble que le niveau des deux débutants de la catégorie hébergés par Tech3 soit excellent ! L’un comme l’autre est capable d’aller contester le leadership des cadors de la catégorie, sans complexe. Si Jonas Folger semblait en retrait par rapport à Zarco en début de saison, son talent semble s’affirmer depuis la Catalogne. Il en profite pour détrôner Stefan Bradl qui détenait depuis 2013 la meilleure place obtenue par un pilote allemand au Sachsenring en catégorie reine avec une quatrième position sur la ligne d’arrivée. Il faut remonter à Ernst Hiller et le Grand Prix d’Allemagne de 1973 pour retrouver un Allemand dans le Top 3. Et pour la première fois de la saison, l’Allemand termine devant son coéquipier remonté de la 19e à la 9e place pendant la course.

Nous saluons le geste de Johann Zarco qui est venu saluer spontanément son coéquipier au parc fermé, montrant qu’un esprit d’équipe et de camaraderie fort règne dans le box de l’équipe Tech3. Après la seconde place du Français au Grand Prix du Mans, c’est le second podium de l’équipe Tech3 en cette saison 2017. Gageons qu’avec une telle ambiance dans cette équipe, et un tel respect entre ces deux pilotes, de belles surprises nous attendent d’ici la fin de la saison…

Le Grand Prix d’Allemagne préserve le suspense pour la pause estivale

Les pilotes et les équipes de MotoGP ont droit à une pause bien méritée après une première moitié de saison qui nous tient encore en haleine… On a pour habitude de dire que celui qui se retrouve leader du championnat à l’intersaison remporte le titre à Valence. Cette année, rien n’est moins sûr avec un écart de seulement 10 points entre les quatre premiers (Marc Marquez, Maverick Vinales, Andrea Dovizioso et Valentino Rossi), et Dani Pedrosa qui pointe à 26 points. Voici quelques faits marquants qui font de la première moitié du championnat 2017 une période exceptionnelle en catégorie reine :

  • Le plus petit nombre de points inscrits par le leader en 9 courses depuis 1993 : Marc Marquez est leader avec seulement 129 points.
  • Le plus petit écart de points entre les 4 premiers à l’issue des neuf premiers grands prix de la saison, depuis 1993 : seulement 10 points d’écarts entre Marc Marquez, leader provisoire, et Valentino Rossi, quatrième.
  • Déjà cinq vainqueurs différents en neuf courses MotoGP, pour la première fois depuis 2006 : Marc Marquez, Dani Pedrosa, Valentino Rossi, Andrea Dovizioso et Maverick Vinales.
  • Quatre pilotes différents ont été leaders du championnat en ce début de saison 2017 : Maverick Vinales, Valentino Rossi, Andrea Dovizioso et Marc Marquez.

A l’issue des neuf premières courses de la saison MotoGP 2017, rien n’est joué. Et si, à l’exception de 2015, le leader provisoire du championnat à la mi-saison s’est systématiquement imposé en fin de saison depuis 1993 et l’instauration du système de points, rien n’est moins sûr cette année. En effet, les quatre premiers se tiennent en seulement 10 points. Et l’équipe Tech3 d’Hervé Poncharal a démontré que ses deux pilotes débutants ont un potentiel énorme sur une MotoGP, taquinant les pilotes officiels dès qu’ils en ont l’occasion. Rendez-vous à Brno du 4 au 6 août prochain pour l’entame de la seconde moitié de la saison…