Après trois semaines de pause, les pilotes se retrouvaient pour un week-end MotoGP au Japon. Le célèbre Twin Ring Motegi les a accueilli avec une météo bien arrosée… Zarco en pole position, le duel entre Dovizioso et Marquez, ou encore Yamaha en perdition, on revient en détail sur les faits marquants du Grand Prix moto du Japon.

MotoGP au Japon, 2017, lutte acharnée entre Marquez et Dovizioso

MotoGP au Japon : Johann Zarco signe sa 2e pole position de la saison

MotoGP au Japon, 2017, pole position pour Johann Zarco (Yamaha)
Pour sa première saison en MotoGP, Zarco marque déjà les esprits. Alors qu’il a déjà signé une première pole position à Assen et son premier podium au Mans avec une seconde place sous le drapeau à damiers, le Français signe un superbe chrono sur la piste détrempée de Motegi samedi, en Q2. Figurant dans le top 10 dès le début du week-end, Zarco s’était qualifié directement en Q2, en 6e position, juste derrière Rossi (5e) aux temps cumulés des trois premières séances d’essais libres. Alors que les deux Suzuki sont elles aussi en Q2, derrière, Vinales ne sortira même pas de la Q1, et devra se contenter de la 14e place sur la grille.

Mais revenons à Johann Zarco et son tour parfait, qui le place en pole position devant Danilo Petrucci. Marc Marquez est seulement troisième, la faute à une stratégie perdante en slick sur piste détrempée… Stratégie qu’avait d’abord été tentée par Valentino Rossi, qui ne s’élancera qu’en douzième position ! Derrière les deux Suzuki officielle et les deux KTM… C’est dire si l’exploit de Zarco sur sa Yamaha du team Tech3 est impressionnante ! On le savait rapide et performant sous la pluie, il nous prouve une fois de plus l’étendue de son talent pour sa première année en MotoGP…

MotoGP au Japon : la lutte pour le titre se transforme en duel Marquez-Dovizioso

Andrea Dovizioso va se battre jusqu’au bout pour décrocher son premier titre mondial, qu’on se le dise ! Après un final qui nous avait laissés au bord de l’asphyxie sur le Red Bull Ring lors du Grand Prix moto d’Autriche, voilà que Dovizioso et Marquez remettent le couvert dans les derniers tours au Motegi ! Et sur une piste détrempée qui plus est… Le final est à couper le souffle, car ni l’un ni l’autre ne lâche quoi que ce soit jusqu’à la ligne d’arrivée…

Le pilote italien signe au Japon sa cinquième victoire de la saison, qui le ramène à seulement 11 points de Marc Marquez au championnat alors qu’il ne reste que trois courses avant la fin de la saison. Et mathématiquement, même Maverick Vinales reste en course pour le titre… Même si nous émettons tout de même de sérieux doutes après la prestation de la firme d’Hamamatsu sur ses terres. Derrière, Danilo Petrucci a cru à la victoire en début de course, mais doit se contenter de la troisième place. Le pilote Ducati Octo Pramac monte une nouvelle fois sur le podium.

Quant à Maverick Vinales, il franchit la ligne d’arrivée à une anonyme 9e place, relégué à plus de 36 secondes de Dovizioso. A ce rythme, la lutte pour le titre se fera sans lui, malheureusement. Actuel troisième au championnat, il repart du Motegi avec 41 points de retard sur Marc Marquez, pour qui le titre se jouera entre lui et Andrea Dovizioso… Affront supplémentaire, le premier pilote Yamaha au Japon est Johann Zarco, le rookie du team Tech3, qui parvient à terminer 8e malgré un pneu arrière en sale état sur les derniers tours. Quatrième à quelques tours de l’arrivée, il a dû ralentir de 3 à 4 secondes au tour afin de rallier l’arrivée sur ses roues. Les Suzuki officielles d’Andrea Iannone et Alex Rins en profitent pour signer leur premier top 5, et Lorenzo termine 7e après un départ tonitruant et une baisse de rythme en milieu de course.

MotoGP au Japon :  la course en images, sur une piste détrempée

MotoGP au Japon : Rossi et Pedrosa en perdition

Valentino Rossi avait déjà donné un sérieux coup de canif dans ses chances de décrocher sa dixième couronne mondiale avec une double fracture tibia-péroné subie une semaine avant son Grand Prix à domicile, à Misano… Cette fois, c’est un high-side dans le sixième tour de la course qui lui fait perdre toute chance de titre ! Heureusement, le Doctor s’en sort sans dommage, notamment à sa jambe droite. Cependant cette chute n’est pas sans conséquence car de l’aveu même de l’Italien, il ne sait pas pourquoi il est tombé, ni par ailleurs les raisons des problèmes subis par la Yamaha M1 sur cette piste.

L’autre grand perdant du week-end, c’est Dani Pedrosa… A quatre tours du drapeau à damiers, le pilote du HRC ramenait sa RC213V dans le box, pneu arrière détruit ! Pendant ce temps-là, son coéquipier se battait en tête pour la victoire. Deux destins totalement différents pour les deux pilotes officiels Honda, qui reste assez incompréhensible pour Pedrosa qui apprécie particulièrement la piste du Twin Ring Motegi. En effet, il y compte cinq victoires dont trois en MotoGP. Et s’il garde mathématiquement une chance pour le titre, ses 74 points de retards ressemblent tout de même à un fossé infranchissable !

MotoGP au Japon : Marc Marquez s’adjuge un nouveau record

En montant sur le podium pour la 100e fois à l’issue de la course, Marc Marquez devient le plus jeune pilote à avoir réussi cet exploit. A 24 ans et 240 jours, il raffle un nouveau record à Rossi qui était monté sur son 100e podium à 25 ans et 244 jours… Il reste cependant un peu de marge à l’Italien avant que le jeune espagnol ne vienne le déloger de la tête de ce classement aux podiums, puisqu’il est monté sur 226 podiums en carrière à ce jour, série qui n’est certainement pas terminée malgré sa déconvenue nipponne…

MotoGP au Japon, 2017, duel annoncé entre Marquez et Dovizioso pour le titre

Cela fait plusieurs courses qu’on vous le dit, cette saison 2017 MotoGP est palpitante ! Tout semble réuni pour un final d’anthologie à Valence, mais il reste encore trois courses et tout reste à faire… Le duel entre Marc Marquez et Andrea Dovizioso arrive à son paroxysme, et Maverick Vinales n’hésitera pas à se mêler à la lutte s’il en a l’occasion ! Rendez-vous dès la nuit de jeudi 19 à vendredi 20 octobre pour les premières séances d’essais libres du Grand Prix moto d’Australie à Phillip Island