Tout était réuni ce dimanche à Silverstone pour une course passionnante ! Et la course MotoGP Silverstone l’a été, ménageant le suspense jusqu’à la fin en nous réservant des rebondissements bien inattendus. Nous vous parlons donc naturellement d’Andrea Dovizioso, le nouvel homme fort du championnat, mais aussi de la renaissance de Yamaha… Et bien sûr, de l’abandon de Marquez, ou encore les hauts et les bas de Tech3 !

MotoGP Silverstone, Dovizioso félicité par Rossi (crédits : Yamaha)

MotoGP Silverstone : Andrea Dovizioso, le nouvel homme fort du championnat

MotoGP Silverstone, champagne pour Dovizioso (crédits : Ducati Corse)
Quinze jours après sa victoire sur le tracé du Red Bull Ring, Andrea Dovizioso enfonce le clou avec un second succès d’affilée au Royaume-Uni. Avec l’abandon de Marc Marquez, c’est la tête du championnat du monde MotoGP qui s’offre à lui. Nouvel homme fort de cette saison MotoGP, il ne compte cependant que 9 petites longueurs d’avance sur le pilote du HRC. A dix tours de l’arrivée, et suite à la mésaventure de Marc Marquez, Andrea Dovizioso déclenche une remontée sur Rossi, pour le doubler à trois tours du drapeau à damiers.
Celui qui, en début de saison, semblait seulement figurer parmi les outsiders pour ce championnat du monde MotoGP, se confirme comme l’homme à battre ! En effet, le pilote italien avait été relégué au second plan par la signature de Jorge Lorenzo chez Ducati. Le pilote espagnol était celui qui devait gagner et faire gagner la Ducati officielle, pour prendre le relais d’un Casey Stoner qui est le dernier à avoir relevé ce défi… Et pourtant, Andrea Dovizioso signe ce qui semble être sa plus belle saison en MotoGP du haut de ses 31 ans. Est-ce l’expérience qui parle ? Dans tous les cas, il nous prouve une nouvelle fois qu’il ne faut pas le sous-estimer, ni lui, ni la GP17 des Rouges de Bologne ! Et le prochain grand prix à Misano devrait constituer une nouvelle occasion pour lui de briller au plus haut niveau.
MotoGP Silverstone : la victoire d’Andrea Dovizioso devant Viñales et Rossi (crédits : Ducati Corse)

MotoGP Silverstone : Doublé Yamaha, l’efficacité enfin retrouvée ?

Assiste-t-on (enfin) à la renaissance de Yamaha en MotoGP ? Pour la première fois depuis la reprise du championnat à Brno, nous avons vu les deux Yamaha officielles évoluer en tête pendant toute la course.

MotoGP Silverstone, Rossi en tête à la mi-course (crédits : Yamaha)

Valentino Rossi a d’ailleurs longtemps cru à la victoire ! Auteur d’un excellent départ sous le soleil de Silverstone, il se porte directement en tête. Pendant les dix premiers tours, c’est un cavalier seul pour le Docteur, qui accroît son avance sur ses quatre poursuivants (Marc Marquez, Maverick Vinales, Andrea Dovizioso et Cal Crutchlow). Mais à dix tours de la fin, Maverick Vinales, son coéquipier, se porte en seconde position et commence sa remontée, entraînant derrière lui les autres pilotes du groupe de poursuivants. Groupe dans lequel Marquez ne figure plus suite à sa casse moteur.

MotoGP Silverstone, Viñales dépasse Rossi (crédits : Yamaha)
A trois tours de l’arrivée, l’avance de Valentino Rossi a fondu, et Dovizioso en profite pour prendre la tête, suivi de Maverick Vinales. Yamaha signe son retour sur le podium de belle manière avec un doublé, même si Rossi semblait déçu d’avoir perdu la victoire à trois tours de l’arrivée… Gageons que cette renaissance des pilotes Yamaha sera confirmée à Misano, sur les terres du Docteur !

MotoGP Silverstone : Premier abandon en MotoGP pour Marc Marquez sur casse moteur

C’est peu de dire que la Honda du HRC est fiable… Marc Marquez vient de subir son premier abandon sur casse moteur depuis son entrée en MotoGP dans l’équipe officielle Honda… en 2013. Presque quatre années sans aucun abandon pour problème mécanique, c’est dire si cette casse intervient au plus mauvais moment ! En effet, cette casse arrive en même temps qu’une nouvelle victoire d’Andrea Dovizioso, et fait descendre Marquez à la seconde place provisoire du classement.

Si le pilote espagnol a été surpris, c’est aussi parce que ce moteur était neuf. On est donc loin de la mésaventure arrivée la saison dernière à Valentino Rossi au Mugello, quand son moteur l’avait trahi en course. L’Italien avait dû abandonner, mais son moteur avait déjà plusieurs courses à son actif. A croire que cette saison MotoGP 2017 manquait de saveur… Le championnat se resserre donc à l’issue du grand prix de Silverstone, nous promettant plus de spectacle à Misano dans quinze jours !

MotoGP Silverstone, Marc Marquez et Cal Crutchlow (crédits : Honda HRC)
C’est donc Cal Crutchlow qui signe la meilleure performance pour Honda, à domicile. Celui qui dit haut et fort qu’il voulait remporter la victoire chez lui doit cependant se contenter de la quatrième place, au pied du podium. Malgré tout, il signe une belle course en restant dans le groupe de tête jusqu’au bout, loin devant Dani Pedrosa qui signe une anonyme 7e place à presque 11 secondes d’Andrea Dovizioso.

MotoGP Silverstone : Un grand prix en demi-teinte chez Tech3

MotoGP Silverstone, Johann Zarco (crédits : Yamaha)

Chez Tech3, il y a d’un côté, un Johann Zarco qui apprend et fait des progrès incroyables, en se classant à l’heure actuelle 6e d’un championnat très relevé, à seulement 39 points de l’expérimenté Dani Pedrosa sur sa Honda d’usine. Ce dimanche, il signe encore un excellent résultat en terminant 6e au drapeau à damiers, devant Dani Pedrosa, et à la lutte pendant quelques tours avec Jorge Lorenzo…

De l’autre côté, il y a Jonas Folger qui signe son second résultat blanc de rang, après l’abandon dû à un souci technique sur son frein avant en Autriche. Le pilote allemand, lui aussi rookie cette année en MotoGP, a fait l’amère expérience d’une panne du frein avant sur sa M1 Tech3 en bout de ligne droite au début du Warm-Up ce dimanche matin ! Seul un réflexe salvateur lui a permis de s’en sortir sans blessures majeures, mais extrêmement secoué : il a dû sauter de sa moto à 328 km/h, moto qui a fini détruite et au-dessus des airfences. Ce second résultat blanc le relègue à la neuvième place provisoire du championnat, à 32 points de son coéquipier et à 12 points de Cal Crutchlow et 13 de Jorge Lorenzo.

Malgré tout, les deux débutants en MotoGP engagés par Tech3 se montrent régulièrement aux avants-postes, démontrant les bons choix d’Hervé Poncharal aux commandes de l’équipe Yamaha satellite. Chacun d’eux a pris la seconde place de son grand prix national (Zarco en France et Folger en Allemagne), et Johann Zarco a même signé sa première pole position en MotoGP à Assen ! Autant d’indices qui nous font croire à un guidon d’usine pour eux dans l’avenir, même s’ils avouent chercher à obtenir celui de Valentino Rossi qui prenait hier son 300e départ en grand prix !

MotoGP Silverstone, Johann Zarco (crédits : Yamaha)

Nous l’avons déjà dit à plusieurs reprises, cette saison MotoGP est l’une des plus indécises de ces dernières années, préservant le suspense de course en course. Ce dimanche, c’est un nouveau changement de leader qui a vu Marc Marquez céder sa place à Andrea Dovizioso. L’Italien revient chez lui, à Misano, en tête du championnatRendez-vous du 8 au 10 septembre à quelques kilomètres de Tavulia, sur les terres du Docteur !