Le duel en tête du championnat WorldSSP a connu plusieurs rebondissements ce week-end. Et soyons chauvin, la lutte tourne à l’avantage de Lucas Mahias qui se retrouve en tête après la course Supersport Magny-Cours. Tuuli vainqueur, Mahias blessé, Sofuoglu forfait et les troupes Yamaha en pleine forme, sans compter une météo changeante qui a joué des tours à de nombreux pilotes, voici tous les ingrédients d’un week-end rempli de suspense !

Supersport Magny-Cours : le bel envol de Sheridan Morais au départ de la course

Supersport Magny-Cours : Niki Tuuli remporte sa première victoire

Le pilote finlandais Niki Tuuli s’élançait devant Sheridan Morais et Federico Caricasulo sur la première ligne suite au forfait de Kenan Sofuoglu qui avait réalisé le 3e temps en qualifications. La course de 19 tours voyait donc Sheridan Morais réaliser un envol parfait devant Tuuli et Caricasulo.

Supersport Magny-Cours, départ de la course

Jules Cluzel remontait à la quatrième place après être parti cinquième sur la grille. Après deux tours, Niki Tuuli dépasse Caricasulo dans le trio de tête. Le Finlandais se fait très pressant sur Sheridan Morais pour la tête de la course. Un groupe de cinq pilotes se détache à 15 tours de l’arrivée avec Morais, Tuuli, Caricasulo, Cluzel et Jacobsen.

Supersport Magny-Cours, Federico Caricasulo devant Jules Cluzel et PJ Jacobsen

Au tour suivant, un écart commence à se creuser entre le trio de tête et Cluzel et Jacobsen qui sont toujours roue dans roue. Dans ce trio, les places s’échangent et Caricasulo se porte en tête, et Tuuli en seconde position. Derrière, PJ Jacobsen dépasse Cluzel. Le pilote MV Agusta fait le forcing pour remonter sur les trois hommes de tête. Sheridan Morais semble subir la pression et se rate dans le 6e tour, se retrouvant 5e. Un nouveau trio de tête se forme avec Tuuli, Caricasulo et Jacobsen.

Cluzel est lâché et se retrouve sous la menace de Canducci et Morais alors qu’il ne reste que 11 tours à boucler.

Supersport Magny-Cours, PJ Jacobsen devant Cluzel, Mahias, Morais et Canducci

Derrière, c’est bien Lucas Mahias qui est remonté en 7e position et se met en chasse des trois pilotes devant lui ! Alors qu’il reste 9 tours en course, Mahias est au contact de Canducci, 6e, et l’attaque pour l’obtention de la 5e place. Devant lui, il y a Sheridan Morais, prétendant au titre de champion du monde 2017. Lucas Mahias ne s’accorde aucun temps mort et le dépasse dans la foulée. Il rejoint donc son compatriote Jules Cluzel pour se battre pour la quatrième place. A huit tours de l’arrivée, la bagarre entre les deux pilotes français passionne le public à domicile, et aucun des deux ne veut lâcher ! Après un tour de lutte, Mahias finit par gagner la 4e place, mais a perdu trop de temps dans la lutte avec Cluzel pour prétendre rejoindre le trio de tête.

A six tours de l’arrivée, un duo se détache en tête avec Tuuli et Caricasulo, suivis un peu plus loin par PJ Jacobsen. A plus de 3,5 secondes, on retrouve Lucas Mahias puis Sheridan Morais qui a repris la 5e place à Jules Cluzel. Dans le dernier tour, une nouvelle erreur de pilote sud-africain le relègue à la 8e place, confortant l’avance au championnat de Lucas Mahias. Du côté de nos Français donc, ce dernier termine à une très belle quatrième place au prix d’une remontée impressionnante, et Jules Cluzel franchit la ligne d’arrivée à la cinquième position. A signaler Cedric Tangre, pilote invité, qui termine à la porte des points après avoir été en lutte pour la 13e place. Yamaha confirme la bonne forme de sa R6 avec 3 de ses motos aux 4 premières places de la course !

Supersport Magny-Cours, quelques images des actions en course
Supersport Magny-Cours, champagne sur le podium avec Tuuli, Caricasulo et Jacobsen

Niki Tuuli est donc le 6e vainqueur différent en 11 courses Supersport cette saison, et le premier pilote finlandais à remporter une course de vitesse de niveau mondial depuis Mika Kallio en Moto2 à Indianapolis en 2014.

Supersport Magny-Cours : Lucas Mahias, blessé mais en tête du championnat

Supersport Magny-Cours, Lucas Mahias brandit le drapeau français à domicile

On peut dire que Lucas Mahias a triomphé de l’adversité en Supersport à Magny-Cours. Certes, il ne termine “que” 4e de la course, au pied du podium, mais tout était fait pour lui mettre des bâtons dans les roues pour son week-end à domicile ! Après une première journée où il caracolé en tête de la feuille des temps vendredi, après les deux premières séances d’essais, le déroulé du samedi était tout autre… D’abord en fin de la FP3, où il termine la séance sur un violent high side dont il se relève froissé, et surtout avec une fracture du scaphoïde au poignet droit ! Malgré tout, Lucas Mahias choisit de partir en Superpole 2 pour se qualifier au mieux sur la grille. Que nenni ! Alors qu’il améliore dans son second tour lancé, c’est cette fois le moteur de sa Yamaha R6 qui le lâche, l’obligeant à arrêter là sa tentative pour remonter sur la grille. Il s’élancera donc 12e, de la 4e ligne…

Et c’est à ce moment-là que la malchance a choisi de changer de pilote. Kenan Sofuoglu subit une mauvaise chute et reste à terre. La séance de qualifications est stoppée sur drapeau rouge pour évacuer le pilote turc au centre médical, puis à l’hôpital. Le bilan est dur pour le champion Supersport en titre : triple fracture de la hanche, sa saison semble bien être terminée…

Lucas Mahias a donc une chance de reprendre la tête du championnat. Il lui faudra pour cela serrer les dents avec sa fracture au poignet, et tenter la remontée de la 12e place pour engranger un maximum de points. Sauf qu’au départ, un contact avec Michael Canducci le condamne à l’exploit puisqu’il tombe à la 19e position…

Virage après virage, tour après tour, le Français remonte à un rythme incroyable ! Il échoue au pied du podium, signant une superbe 4e position à l’arrivée qui lui permet de repartir du Supersport à Magny-Cours avec 9 points d’avance sur Kenan Sofuoglu et 32 d’avance sur Sheridan Morais.

Supersport Magny-Cours, quelques images des actions en course

Supersport Magny-Cours : Sofuoglu a peut-être perdu le championnat !

Alors que tout semblait sourire à Kenan Sofuoglu ce samedi en Superpole 2, le pilote turc est parti à la faute dans un tour très rapide en fin de séance. Incapable de se relever, il sera emmené au centre médical pour un premier bilan, puis à l’hôpital de Nevers où ce dernier sera confirmé. Le pilote officiel Kawasaki souffre d’une triple fracture de la hanche qui devrait l’éloigner des paddocks du Supersport jusqu’à la fin de la saison. La lutte tant attendue entre les deux prétendants au titre n’aura donc certainement pas lieu…

Pourtant, tout semblait sourire au Turc avant cette chute puisque son grand rival au championnat, Lucas Mahias, s’était blessé en FP3 et avait subi une casse moteur en Superpole 2. Arrivé à Magny-Cours avec quatre petits points d’avance sur le Français, Sofuoglu avait d’ores et déjà signé le 3e temps des qualifications, lui permettant de partir en première ligne. Mais le Turc voulait la pole position, et a poussé jusqu’à une faute qui hypothèque ses chances d’obtenir un 6e titre de champion du monde supersport…

Alors qu’il ne reste que deux courses pour boucler cette saison 2017 en WorldSSP, Lucas Mahias semble en position de force pour remporter le titre malgré sa fracture au poignet. Son principal rival au championnat, Kenan Sofuoglu, a dû déclarer forfait pour la course Supersport à Magny-Cours, et nous ne savons pas encore quand il pourra revenir au guidon de sa Kawasaki ZX6R. Rendez-vous du 20 au 22 octobre pour le 12e et avant-dernier round de la saison à Jerez, en Espagne !