Dakar 2018 10ème étape : Après une étape 9 annulée en raison des conditions météo et qui a vu le leader Sainz subir une pénalité de 10 minutes, le Dakar 2018 était de retour en Argentine. Si Peterhansel a gagné en auto, c’est surtout en moto qu’il s’est passé beaucoup de choses avec l’abandon du leader Adrien Van Beveren !

Etape 10 entre Salta et Belén (ASO)

Dakar 2018 10ème étape : L’étape du jour

Parcours de la 10ème étape (ASO)

Parcours de la 10ème étape (ASO)

Pour cette 10ème étape, la caravane du Dakar était déjà présente en Argentine suite à l’annulation de l’étape précédente qui devait passer la frontière depuis la Bolivie.

Au programme, une longue liaison de 424km suivi d’une spéciale de 373km où les concurrents ont retrouvé des terrains sableux. La principale difficulté concernait la navigation qui a donné du fil à retordre aux concurrents et créé des écarts parfois importants.

Auto : Peterhansel gagne, la polémique Peugeot

Stéphane Peterhansel (ASO)

L’étape s’est déroulée sur fond de polémique suite à la pénalité de 10 minutes infligée à Carlos Sainz qui aurait percuté le pilote de quad Kees Koolen lors de la 4ème étape.

L’espagnol de chez Peugeot conteste la décision alors que son équipe a apporté des éléments nouveaux à la direction de course. Celle-ci en a pris connaissance et devrait ajuster la pénalité s’il était avéré que Sainz n’est pas en cause.

Cela n’a pas perturbé Stéphane Peterhansel qui est venu remporter l’étape devant Giniel de Villiers et Carlos Sainz qui lâche 13 minutes. Grâce à la 6ème place d’Al-Attiyah aujourd’hui, Sainz garde une bonne avance au classement général où Peterhansel repasse 2ème.

Top 5 de l’étape :

  1. Stéphane Peterhansel (Peugeot) en 4 h 43 min 46 sec
  2. Giniel de Villiers (Toyota) à 8 min 46 sec
  3. Carlos Sainz (Peugeot) à 13 min 07 sec
  4. Sheikh Khalid al Qassimi (Peugeot) à 19 min 11 sec
  5. Bernhard Ten Brinke (Toyota) à 22 min 22 sec

Moto : Abandon pour Van Beveren, Walkner en tête

Matthias Walkner (ASO)

Que d’événements dans la catégorie moto ! L’énorme surprise est l’abandon du leader Adrien Van Beveren !

Pourtant bien parti, le français a malheureusement chuté à seulement 3km de l’arrivée et n’a pu repartir, étant groggy et avec des blessures au niveau de la clavicule et de la cage thoracique.

Ce fut également compliqué pour d’autres pilotes, cette fois du point de vue de la navigation. En effet, Kevin Benavides, Toby Price et Antoine Méo, respectivement 2ème, 4ème et 6ème du classement général, ont perdu un temps énorme en loupant un checkpoint !

Ils ont dû faire un détour de près de 50km pour revenir à ce dernier et ont peut-être dit adieu à la victoire. Le grand vainqueur de ce jour, c’est l’autrichien Matthias Walkner qui a fait une course remarquable. Jusqu’alors très serré, le classement général est complètement chamboulé et Walkner bénéficie d’une solide avance sur Joan Barreda Bort.

Top 5 de l’étape :

  1. Matthias Walkner (KTM) en 4 h 52 min 26 sec
  2. Pablo Quintanilla (Husqvarna) à 11 min 35 sec
  3. Gerard Farres Guell (KTM) à 16 min 21 sec
  4. Oriol Mena (Hero) à 20 min 45 sec
  5. José Ignacio Cornejo Florimo (Honda) à 23 min 14 sec

Quad : Cavigliasso à domicile

L’arrivée sur ses terres à donné des ailes à l’argentin Nicolas Cavigliasso. Il a devancé son compatriote Jeremias Gonzalez Ferioli et le chilien Ignacio Casale. Au classement général, Casale peut voir venir avec son avance très large.

Top 5 de l’étape :

  1. Nicolas Cavigliasso (Yamaha) en 6 h 35 min 26 sec
  2. Jeremias Gonzalez Ferioli (Yamaha) à 2 min 06 sec
  3. Ignacio Casale (Yamaha) à 6 min 23 sec
  4. Dmitriy Shilov (Yamaha) à 10 min 18 sec
  5. Marcelo Medeiros (Yamaha) à 15 min 59 sec

Camion : Van Genugten s’impose

En camion, c’est le néerlandais Ton Van Genugten qui remporte l’étape quelques secondes devant le local Federico Villagra. Eduard Nikolaev conserve la tête du général mais voit Villagra devenir menaçant.

Top 5 :

  1. Ton Van Genugten (Iveco) en 5 h 31 min 49 sec
  2. Federico Villagra (Iveco) à 33 sec
  3. Siarhei Viazovich (Maz) à 11 min 09 sec
  4. Eduard Nikolaev (Kamaz) à 22 min 14 sec
  5. Airat Mardeev (Kamaz) à 24 min 34 sec

SxS : Revoilà Garrouste !

Chez les buggys légers (maximum 1050cm3), le français Patrice Garrouste s’est délivré à une véritable démonstration pour l’emporter avec plus d’une heure d’avance ! Ayant perdu 1h45, Varela conserve la tête du classement général mais Garrouste revient dangereusement.

Top 3 :

  1. Patrice Garrouste (Polaris) en 6 h 37 min 07 sec
  2. Juan Carlos Uribe Ramos (Can-Am) à 1 h 19 min 30 sec
  3. José Luis Pena Campo (Polaris) à 1 h 32 min

Retrouvez chaque jour le classement général de chaque catégorie sur Atome automobile.

Pour la 11ème étape, les concurrents restent en Argentine et partiront de Belén pour rejoindre Fiambalá / Chilecito. Au programme, une spéciale de 280km où le sable sera au programme !