La 3ème étape a de nouveau apporté son lot de surprises. Le parcours exigeant a mis à mal l’ensemble des concurrents, où certains ont perdu beaucoup de temps. L’inquiétude fut de mise autour de Nani Roma, victime d’un tonneau surprenant qui devrait le contraindre à l’abandon.

3ème étape du Dakar 2018 (ASO)

L’étape du jour

3ème étape du Dakar 2018 (ASO)

3ème étape du Dakar 2018 (ASO)

Le Dakar quittait Pisco pour remonter jusque San Juan de Marcona. Au programme, une liaison de 208km suivie d’une spéciale de 296km à nouveau composée majoritairement de sable et de dunes. L’alternance de sable dur et mou posa beaucoup de problèmes aux concurrents, tout comme un impressionnant entonnoir qui bloqua bon nombre de pilote, surtout ceux courant dans la catégorie camion. Ces derniers ont parfois tourné en rond pendant de longues minutes sans parvenir à s’extirper !

Auto : Al-Attiyah vainqueur, Perterhansel leader du général et Roma provoque l’inquiétude

Nasser Al-Attiayah (ASO)

Après une journée difficile marquée par les vomissements de son copilote Matthieu Baumel, Nasser Al-Attiyah a cette fois bien redressé la barre pour décrocher sa 2ème victoire d’étape. Stéphane Peterhansel, second, en profite pour prendre la tête du classement général alors que Sébastien Loeb, Cyril Despres et Carlos Sainz restent placés.

Sur sa Mini, Nani Roma fut victime d’un tonneau sur une partie plane. Il se pourrait qu’il fût désorienté par une réception mal négociée lui causant des troubles de perception de l’espace. Les images de l’espagnol hagard à sa sortie de voiture ont surpris. Il réussit pourtant à finir l’étape mais pourrait être contraint à l’abandon.

Top 5 de l’étape :

  1. Nasser Al-Attiyah (Toyota) en 3 h 09 min 08 sec
  2. Stéphane Peterhansel (Peugeot) à 4 min 05 sec
  3. Carlos Sainz (Peugeot) à 6 min 07 sec
  4. Cyril Despres (Peugeot) à 7 min 43 sec
  5. Sébastien Loeb (Peugeot) à 8 min 34 sec

Moto : Sunderland en patron, Barreda perd très gros

Sam Sunderland (ASO)

Ayant perdu un peu de temps hier, Sam Sunderland a aujourd’hui confirmé son statut de favori en s’imposant. Le vainqueur de l’an dernier a devancé Benavides et le vainqueur 2016 Toby Price. Joan Barreda Bort a vécu un cauchemar et finit à près de 30 minutes ! Mauvaise opération également pour le français Adrien Van Beveren, ancien second du général. Le pilote Yamaha a fait une belle cabriole par l’avant en s’enfonçant dans un sable devenu subitement très mou. Il finit 18ème à 13 minutes.

Top 5 de l’étape :

  1. Sam Sunderland (KTM) en 3 h 20 min 43 sec
  2. Kevin Benavides (Honda) à 3 min 03 sec
  3. Toby Price (KTM) à 3 min 28 sec
  4. Ricky Brabec (Honda) à 3 min 55 sec
  5. Pablo Quintanilla (Husqvarna) à 4 min 20 sec

Quad : Casale prend le large

Dans les dunes (ASO)

La passe de 3 pour Ignacio Casale qui remporte à nouveau l’étape ! C’est la grosse opération pour le chilien car son plus grand rival, le russe Sergei Karyakin, vainqueur en 2017, a vécu une étape très compliquée en ne finissant que 8ème à plus de 20 minutes.

Top 5 de l’étape :

  1. Ignacio Casale (Yamaha) en 3 h 58 min 06 sec
  2. Alexis Hernandez (Yamaha) à 8 min 55 sec
  3. Pablo Copetti (Yamaha) à 14 min 52 sec
  4. Marcelo Medeiros (Yamaha) à 14 min 59 sec
  5. Gustavo Gallego (Yamaha) à 17 min 43 sec

Camion : Villagra s’impose

Eduard Nikolaev (ASO)

L’argentin Federico Villagra s’est imposé sur cette 3ème étape quelques secondes devant le leader Eduard Nikolaev. Alex Loprais fait la mauvaise opération et sort du top 5.

Top 5 :

  1. Federico Villagra (Iveco) en 3 h 56 min 37 sec
  2. Eduard Nikolaev (Kamaz) à 35 sec
  3. Airat Mardeev (Kamaz) à 4 min 09 sec
  4. Martin Macik (Liaz) à 13 min 18 sec
  5. Aliaksei Vishneuski (Maz) à 24 min 27 sec

SxS : la victoire pour Uribe Ramos

Juan Carlos Uribe Ramos (ASO)

Chez les buggys légers, c’est le local Uribe Ramos qui s’impose avec une très large avance. Vainqueur hier, le brésilien Reinaldo Varela perd beaucoup de temps alors que les français Patrice Garrouste et Claude Fournier font la bonne opération.

Retrouvez chaque jour le classement général de chaque catégorie sur Atome automobile.

La 4ème étape se déroulera autour de San Juan de Marcona avec une spéciale de 330km riche en dénivelé.