Le Rallye d’Argentine a gardé son suspense jusqu’au bout, avec des spéciales… Thierry Neuville (Hyundai MST) arrache la victoire à Elfyn Evans (Ford M-Sport) pour 7 petits dixièmes lors de la Power Stage. Sébastien Ogier (Ford M-Sport) garde la tête du championnat WRC, et Ford M-Sport conforte sa domination au classement constructeur. Mais c’est un rallye à oublier pour Citroën suite à l’abandon de ses deux pilotes…

Rallye d’Argentine : Thierry Neuville vainqueur pour 7 dixièmes sur Elfyn Evans (crédits : Red Bull Content Pool)

Rallye d’Argentine : Thierry Neuville vainqueur au bout du suspense

En tête du Rallye d’Argentine depuis vendredi, Elfyn Evans a vu son avance fondre sur les spéciales du samedi. Auteur des meilleurs temps de 7 des 18 spéciales, son rythme a été excellent tout le week-end… Mais c’était sans compter sur un Thierry Neuville remonté à bloc après sa victoire au Tour de Corse !

Duel au sommet entre Thierry Neuville et Elfyn Evans

Comme libéré d’un poids, le pilote belge a tout donné au volant de sa Hyundai MST pour revenir sur le pilote Ford M-Sport. Alors qu’Elfyn Evans avait survolé les spéciales du vendredi, comptant plus de 55 secondes d’avance sur Matt Odsberg alors 2nd et plus d’une minute sur Thierry Neuville, ce dernier a retourné la situation samedi en remontant à 11 secondes du pilote britannique. Les dernières spéciales, ce dimanche, ont tourné à l’avantage de Thierry Neuville qui a croqué ce retard, pointant à seulement 6 dixièmes d’Elfyn Evans au départ de la Power Stage. Une petite touchette au passage d’un pont pour le britannique, et c’est Thierry Neuville qui s’impose finalement avec un écart minime !

Sébastien Ogier reste leader du championnat après le Rallye d’Argentine

DiRT 4, sortie en mars 2017

Le Rallye d’Argentine n’a pas été de tout repos pour Sébastien Ogier, le pilote ayant accumulé les petits problèmes : soucis mécaniques, chien errant sur la piste… Malgré tout, il parvient à se classer 4e du rallye argentin, ce qui lui permet de conserver la tête du championnat du monde WRC avec 16 points d’avance sur Jari-Matti Latvala et 18 sur Thierry Neuville. Pour la première fois de la saison, il termine au pied du podium… Le championnat reste donc ouvert, avec quatre vainqueurs différents en cinq rallyes et chaque constructeur ayant goûté à la joie de la plus haute marche du podium…

Rallye d’Argentine : malgré les problèmes rencontrés, Sébastien Ogier reste leader

L’équipe Ford M-Sport conforte sa domination au Rallye d’Argentine

Avec trois de ses pilotes dans le Top 4 (Elfyn Evans 2nd, Ott Tanak 3e et Sébastien Ogier 4e) du Rallye d’Argentine, l’équipe M-Sport confirme de belle manière sa compétitivité en WRC. Même si chaque constructeur a déjà goûté à la victoire, les pilotes Ford M-Sport se montrent les plus réguliers, démontrant la fiabilité de la Fiesta WRC et l’efficacité des équipes techniques. Après un doublé sur le podium à Monte-Carlo, un nouveau doublé en Suède, puis une seconde place de Sébastien Ogier au Mexique et en Corse, l’équipe Ford M-Sport aligne les podiums, même si elle n’a qu’une victoire à son actif cette saison. En tête du classement constructeur WRC, l’équipe de Malcolm Wilson compte 22 points d’avance sur Hyundai MST après le Rallye d’Argentine.

Le championnat est plus que jamais ouvert entre les pilotes WRC. Si Sébastien Ogier reste leader à l’issue du Rallye d’Argentine, les écarts sont serrés et le suspense est bien présent. De quoi nous tenir en haleine jusqu’au retour de ces bolides sur les pistes portugaises du 18 au 21 mai prochain…