Sonia Barbot nous a accordé une interview à l’issue du Rallye des Garrigues qui s’est tenu du 17 au 19 mars dans l’Hérault, à proximité de Montpellier. La triple championne de France de rallyes routiers en catégorie féminine (2014, 2015 et 2016) a été la première pilote à décrocher aussi un titre de championne de France de rallye routier en catégorie moto (championne Top Sport en 2015). Troisième de la catégorie Mono en 2016 pour sa première saison comme pilote KTM au guidon d’une 690 Duke R, elle nous parle de son Rallye des Garrigues et de ses objectifs pour cette saison 2017.

Sonia Barbot, pilote KTM en Championnat de France des Rallyes Routiers (Rallye des Garrigues)

Comment s’est passé ton Rallye des Garrigues cette année ?

Ça a été un peu compliqué pour moi… J’ai fini ma préparation tardivement, et le vector (mon compteur additionnel) qui semblait marcher en statique, s’est avéré défaillant en course. J’ai dû faire avec le compteur d’origine, sans repère précis, ce qui aurait pu fonctionner. Mais sur la dernière boucle de jour, il y avait un contrôle de passage (CP) que j’ai raté : à 100 mètres près ça n’est pas passé, donc j’ai pris trois minutes de pénalité… C’est dommage mais je ne bloque pas sur ça et je vais de l’avant. Je me suis reconcentré sur la boucle de nuit, et j’ai terminé 12e au scratch la nuit et 3e dans ma catégorie Rallye 2. Donc je prends les choses positivement : il faisait beau et on a pu revoir tous les copains du rallye.

 

Ce Rallye des Garrigues ne s’est pas passé comme tu le souhaitais. Quels sont tes objectifs pour cette saison 2017 en championnat de France des rallyes routiers ?

Mon objectif principal est de montrer qu’avec une moto stock, on peut faire de bons résultats. Viser la gagne ? Pourquoi pas… Le championnat est long, le but est donc de rester sur mes roues et de viser le podium. Cette année le règlement a évolué et il n’y a plus que trois catégories. Du coup la concurrence est plus forte, mais j’ai bien vu qu’on se tient tous à la seconde près, sauf Maxime Mettra qui est un peu au-dessus du lot. Ça promet de belles bagarres, et c’est ça qui me plaît. Et d’un point de vue personnel, mes objectifs sont toujours les mêmes : prendre du plaisir au guidon et profiter de l’ambiance du rallye moto.

 

C’est la deuxième année que tu cours sur une KTM 690 Duke R. Que penses-tu de cette moto par rapport à la Suzuki GSX-R 1000 sur laquelle tu courais avant ?

L’an dernier KTM France m’a fait confiance pour rouler sur la 690 Duke R, donc je l’ai découverte. C’est une super moto avec un train avant tres vif et qui reste stable en course, bien préparée c’est une arme. Maintenant il faut que je continue mon apprentissage parce que passer d’un gros cube, 4 cylindres en ligne, à un petit mono léger demande d’adapter son pilotage, et ça demande du temps. Donc cette année je repars sur le monocylindre phare de KTM, qui est quasiment le même qu’en 2016, avec un peu plus d’électronique.

 

On te voit en rallye routier depuis quelques années, mais aussi sur d’autres compétitions : Women’s Cup, Bol d’Argent, rallye raid en Tunisie, Endurose et même X-Trem Bike à la Fête Nationale de la Moto… Quels sont tes engagements pour cette année, en dehors du championnat de France de Rallye Routier ?

Cette année, je me concentre sur le Championnat de France de Rallye Routier. Je dois déjà clôturer mon budget 2017, pour lequel je cherche encore des partenaires. Je souhaite aussi faire l’Endurose le 15 juillet 2017, une course d’enduro féminine, car cette compétition me plaît beaucoup. Peut-être aussi la X-Roadster à l’occasion de la Grande Fête Nationale de la Moto, mais ça tombe en même temps que l’Endurose. Je ne pourrai pas faire la Women’s Cup cette année car elle se déroule sur trois manches et tombe en plein milieu du Championnat de France des Rallyes Routiers.

Sonia Barbot au Rallye des Garrigues 2017 avec sa KTM 690 Duke R (crédits : Bruno Marlin)

On souhaite à Sonia Barbot de réaliser ses objectifs pour le Championnat de France des Rallyes Routiers 2017, et de trouver de nouveaux partenaires pour l’aider dans cette belle aventure ! Championnat de France des Rallyes Routiers, Endurose et peut-être même la Grande Fête Nationale de la Moto l’attendent cette année… On la retrouvera avec plaisir au Rallye de la Sarthe du 31 mars au 1er avril 2017. Pour patienter, découvrez aussi notre compte-rendu du 6e Rallye des Garrigues.