Comme à son habitude, Sonia Barbot nous a livré son vécu du Rallye du Dourdou, un de ses préférés au calendrier du championnat de France.

Rallye du Dourdou, Sonia Barbot en spéciale (crédits : Laurent Berthe, G2STP)

Des spéciales glissantes et très bosselées, un routier exigeant avec un timing tendu, et une chute pour toi (sans gravité heureusement) dans l’ES9 Golinhac… Voici en quelques mots le résumé d’un Rallye du Dourdou qui t’a donné du fil à retordre… Peux-tu nous livrer tes impressions sur cette avant-dernière épreuve du Championnat de France des Rallyes Routiers ?

Un rallye très bien organisé, avec un beau routier compliqué et des spéciales magnifiques. J’aime beaucoup ce rallye mais arrivant de la X-roadster je suis arrivée assez tard. J’ai eu pas mal de soucis pour apprendre la spéciale de Golignac, et on peut dire ce qu’on veut il m’a manqué une demi-journée pour être bien. Je suis donc partie de nuit un peu tendue. J’arrive à prendre enfin du plaisir à rouler sur Golignac sur la seconde boucle mais la nuit est terminée. Je serais don 21ème. De jour je prends de nouveaux repères et améliore bien mes chronos mais sur la 3ème boucle je veux trop en faire et je tire droit sur un pif paf en descente, pas de bobos mais une minute de laissée. Je terminerai 31 ème scratch et 11 ème dans ma catégorie. Mes impressions restent bonnes, sur la toute dernière spéciale j’étais dans de bons chronos malgré ma douleur au mollet, j’ai confiance en moi et je me sens bien sur la moto.  Il me reste une chance de me refaire pour la finale, je ne la laisserai pas passer 😉 soyez en sûrs !

 

Au Dourdou, la concurrence était à nouveau rude en Rallye 2. Après une superbe 3e place au Rallye de l’Ain, ton résultat ici n’est pas celui que tu attendais avec une 31e place au scratch et la 11e place en Rallye 2. Cependant, tes concurrents ont également dû faire face aux aléas de ce sport. Tout n’est donc pas perdu au championnat, et le podium de la catégorie se jouera au dernier rallye de la saison, en Ardèche. Quel est ton plan pour aller chercher la 3e place ?

On va dire que mes concurrents ont été solidaires (pénalités) ça limite la casse, donc rien n’est encore joué. J’ai pris ce rallye trop à la légère car il m’est en temps normal favorable. Comme quoi, il ne faut jamais s’endormir sur ses lauriers. Je pensais qu’en une journée les reconnaissances auraient été suffisantes. Pas cette fois, je prends note de mes erreurs et je vais de l’avant. Mon plan est simple, je vais bosser les spéciales pour pouvoir partir zen et dans un bon rythme dès le début. Il faut que je sois dés la première spéciale dans le coup. Et je vous promets que ce sera le cas. Ne jamais rien lâcher!!

 

On a entendu parler de ta participation au Moto Tour du 7 au 15 octobre prochain… Tu n’y vas pas pour faire figuration à ce qu’on sait, mais pour gagner le classement féminin, et le scratch ! Face à toi, tu retrouveras de nombreux rallyemen, dont Julien Toniutti qui vient de remporter le Rallye du Dourdou… C’est une nouvelle aventure pour toi, peux-tu nous en dire plus ?

Une nouvelle aventure effectivement. Quand je me lance dans un projet j’aime bien le faire à fond, donc pour le moment on essaie de s’organiser car mon fils rentre en CE1 et je ne veux pas que mes compétitions le perturbe. Ensuite il faudra trouver un véhicule, donc je fais un appel ici, si quelqu’un a un camping-car avec attache remorque ou avec une soute pour mettre la 690, à nous prêter pour 2000 km contre bon soin et publicité en partenariat ce serait super !! N’hésitez pas vous serez d’une très grande aide. Pour le reste je vise toujours au plus haut mais quand je parlais de scratch c’est le scratch de ma catégorie. Je n’ai pas la prétention d’aller jouer devant chez les grands. On en a eu la preuve ce week-end avec un Julien au meilleur de sa forme. Bravo à lui ! Merci de me suivre dans mes péripéties ! Merci à mes partenaires. Rendez-vous en septembre pour la finale en Ardèche, en attendant bonne vacances à tous.

Le Rallye du Dourdou de Sonia en photos (crédits : Laurent Berthe G2STP / Bruno Marlin)

Sonia Barbot ne lâche rien et nous promet un beau final de championnat au Rallye des Côteaux à Mauves, dans l’Ardèche, les 9 et 10 septembre. Nul doute qu’elle saura mettre toutes les chances de son côté pour monter sur le podium Rallye 2 Technoglobe du Championnat de France des Rallyes Routiers.