Qui a dit que la Kawasaki Z650, héritière de feu l’ER6, n’a aucun charme ? Que c’est une moto basique ? Qu’elle n’est bonne que pour les moto-écoles ou les jeunes motard(e)s ? C’est mal connaître cette moto certes « basique », mais qui possède un bicylindre très sympa pour qui sait l’exploiter ! Et quoi de mieux, pour en voir le potentiel au premier coup d’œil, qu’une préparation en association avec MRS Oficina et le Studio Harcourt pour l’image…

Kawasaki Z650, par MRS Oficina (crédit photo : Studio Harcourt)

Kawasaki Z650 MRS, nouvelle collaboration avec MRS Oficina

Kawasaki Z650, par MRS Oficina (crédit photo : Studio Harcourt)

Après une première collaboration en 2016 qui a donné naissance à une sublime Vulcan S MRS Café Racer dont les images ont fait séduit les passionnés de moto du monde entier, une nouvelle création vient de voir le jour, toujours inscrite dans cette tendance néo-rétro qui nous propose tant de motos hors du commun.

Aujourd’hui, cette collaboration donne donc naissance à une Kawasaki Z650 qui n’en porte plus que le nom, conservant aussi son bicylindre de 650 cc. La ligne, quant à elle, a été revue en profondeur, offrant aux yeux un cadre tubulaire du célèbre vert de la marque, et des courbes héritées du Flat Track.

Et qui de mieux, pour magnifier le travail de l’artiste, que le célèbre Studio Harcourt. Cette pièce unique se voit donc photographiée sous toutes les coutures, sous un objectif guidé par le glamour et l’amour du cinéma noir et blanc des années 1930…

Une préparation inspirée du Flat Track par MRS Oficina pour cette Kawasaki Z650 unique (crédit : Studio Harcourt)

Avant la Kawasaki Z650 MRS, une magnifique Vulcan S by MRS

La première collaboration entre Kawasaki et Mario Rafael Soarez avait vu naître un superbe cafe racer sur base de Vulcan S. Avec son réservoir et sa boucle arrière intégrés au cadre monocoque, cette Vulcan unique au monde s’était parée de jantes à rayons, d’une double sortie d’échappement sur mesure et, bien entendu, de guidons bracelets. Pour conserver un minimum de confort en assurant un comportement routier irréprochable, des suspensions Öhlins équipaient la bête.

Vulcan S by MRS en 2016, avant la Kawasaki Z650 MRS (crédit : Kawasaki)

Une collaboration qui nous montre que, sur la base d’une moto plébiscitée depuis son lancement en début d’année, on peut voir se révéler un deux-roues unique… La Kawasaki Z650, remplaçante de l’ER6, rencontre un succès impressionnant avec plus de 3246 ventes sur les huit premiers mois de l’année. Elle se classe ainsi derrière l’indétrônable maxiscooter Yamaha TMax (3719 ventes), et le MT-07 (3702 ventes), autre grand succès commercial de la marque aux trois diapasons. Autant dire que cette vision glamour de la “petite” Z pourrait donner des idées à de nombreux motards…

Retrouvez plus d’infos à ce sujet sur la plateforme Atome

Le nouveau réseau social des passionnés Auto&Moto