Depuis 2013, le permis moto se décline en 3 catégories : permis A1, permis A2 et permis A… Et ça se complique si on tient compte des versions “standard” ou “automatique” pour chaque catégorie. Au total, ce sont 6 permis moto qui sont proposées à l’aspirant motard. Nous allons vous aider à y voir plus clair sur ce sésame : types de permis, épreuves ou permis probatoire n’auront plus de secret.

Permis de conduire français (ANTS)

Les trois catégories de permis moto (A1, A2 et A)

Nous avons résumé dans le tableau suivant les 3 catégories de permis moto définies par la réforme du 9 janvier 2013. Il est bon d’y noter que le permis A n’est plus accessible directement depuis le 3 décembre 2016.

Permis moto catégorie A1

Cylindrée maximale : 125 cm³
Puissance maximum :
– 2 roues : 11 kW
– 3 roues : 15 kW
Rapport puissance/poids maximum : 0,1 kW/kg
Âge minimum : 16 ans
ASR ou ASSR obligatoire pour les personnes nées après 1987
Durée minimale de la formation : 15 heures
Examens : code de la route, plateau et circulation
Commentaires : pas de passage automatique du permis A1 au permis A2

Voir l’article complet sur le permis A1

Permis moto catégorie A2

Puissance maximum :
– 2 roues : 35 kW
– 3 roues : 15 kW
Rapport puissance/poids maximum : 0,2 kW/kg
Âge minimum : 18 ans
ASR ou ASSR obligatoire pour les personnes nées après 1987
Durée minimale de la formation : 20 heures
Examens : code de la route, plateau et circulation
Commentaires : la moto débridée ne doit pas développer plus de 70 kW.

Voir l’article sur le permis A2

Permis moto catégorie A

Puissance maximum :
– Pas de limite pour les motos Euro 4 et Euro 3 avec ABS
– 73,4 kW (100 ch) dans tous les autres cas
Âge minimum : 20 ans et 2 ans de permis A2
ASR ou ASSR obligatoire pour les personnes nées après 1987
Durée minimale de la formation : 7 heures
Examen : aucun

Voir l’article sur le permis A

Les permis moto, version “standard” ou “automatique” ?

Depuis la réforme de 2013, chaque permis moto existe en deux versions : standard et automatique. Comme leurs appellations l’indiquent, le permis standard permet de conduire tous les 2 et 3 roues (en fonction de la catégorie de permis obtenue), tandis que le permis automatique limite l’accès aux véhicules dépourvus d’embrayage manuel. Les permis automatiques limitent donc le nombre de modèles accessibles, principalement des scooters (permis A1) ou maxi-scooters (permis A2 et permis A). La faible demande, ainsi que la difficulté de mise en oeuvre en auto école et moto école, font que ces formations sont rares et plus chères que les formations standards.

Passer du permis automatique au permis standard est simple : il suffit au conducteur de passer deux épreuves hors circulation (le lent et l’évitement à allure rapide). L’inspecteur peut ainsi vérifier la maîtrise de la technique de patinage de l’embrayage.

Permis de conduire probatoire

Lorsque vous passez pour la première fois un permis de conduire, celui-ci est probatoire pendant 3 ans. En clair, vous n’aurez que 6 points sur votre permis tout neuf, puis vous en obtiendrez 2 supplémentaires par an pendant les 3 premières années si aucun retrait de point n’est constaté.

Enfin, si les forces de l’ordre vous retirent au moins trois points sur votre permis probatoire, vous devez suivre une formation spécifique appelée stage de sensibilisation aux causes et conséquences des accidents de la route dans les quatre mois qui suivent. Vous récupérez ainsi 4 points, pour un solde maximal de 6 points.

Quelques cas particuliers s’appliquent au permis probatoire :

  • Votre permis est probatoire si vous le repassez suite à l’invalidation administrative ou à l’annulation judiciaire de ce dernier. Vous n’aurez pas l’obligation d’apposer le A à l’arrière du véhicule ni à respecter les limitations jeune conducteur.
  • Si vous avez suivi la conduite accompagnée (apprentissage anticipé de la conduite ou AAC), le délai probatoire est réduit à 2 ans et court à compter de l’obtention du premier permis de conduire obtenu. Donc si vous avez passé le permis A1 à 16 ans, et fait la conduite accompagnée en voiture, votre période probatoire s’arrête à 18 ans !