Le permis A1 permet d’accéder à la conduite d’une moto 125 dès 16 ans. Cette catégorie de permis moto vous permet donc de conduire un deux ou trois roues de 125 cc maximum. 

La Yamaha MT125, une 125 accessible avec le permis A1 (crédit : Yamaha Motor Europe N.V.)

Avant le permis A1 : le code ou épreuve théorique générale (ETG)

Si le permis A1 est votre premier permis (ou si votre code de la route a plus de cinq ans), vous devez passer cette épreuve. Vous serez alors âgé de 16 ans minimum et devrez répondre à 40 questions en faisant au maximum 5 fautes. Une fois le code en poche, vous pouvez passer le plateau.

Le plateau, épreuve pratique hors circulation du permis A1

L’inspecteur du permis de conduire vérifie au préalable votre identité et fait tirer au sort par candidat les parcours de l’examen :

  • 1 parcours parmi les 2 possibles pour le maniement sans moteur et l’allure réduite
  • 1 piste parmi les 2 possibles pour l’allure plus élevée(freinage et évitement)

Maniement de la moto sans moteur et vérifications mécaniques

Cette épreuve du permis A1 sert à vérifier d’abord que vous savez parquer votre moto, la déplacer sans l’aide du moteur sur une courte distance et la manoeuvrer en marche avant et marche arrière sans difficulté.

Plateau, parcours sans moteur 1 (source : Délégation à la Sécurité et à la Circulation routières, 01.07.2014)
Plateau, parcours sans moteur 2 (source : Délégation à la Sécurité et à la Circulation routières, 01.07.2014)

L’inspecteur vous demandera ensuite d’effectuer et d’expliquer rapidement une série de vérification sur la moto pour contrôler votre connaissance du véhicule et de son entretien courant (éclairage, niveau d’huile…). Ces vérifications sont détaillées sur deux fiches (dont une est tirée au sort).

Fiche 1

Les commandes

  • Mise en marche du moteur
  • Commande d’embrayage et d’accélération

Les éléments techniques

  • Niveau d’huile moteur
  • Transmission

L’éclairage et les accessoires de sécurité

  • Eclairage avant
  • Indicateurs de changement de direction

Fiche 2

Les commandes

  • Direction
  • Commandes de frein

Les éléments techniques

  • Pneumatique avant ou arrière
  • Suspension avant et arrière

L’éclairage et les accessoires de sécurité

  • Eclairage arrière et feu stop
  • Avertisseur sonore et rétroviseur

Maniement de la moto à allure réduite pour le permis A1

Pendant cette épreuve du plateau, l’inspecteur du permis moto vérifie que l’apprenti motard maîtrise son véhicule sur un parcours de type urbain. Vous devez donc maîtriser la quinconce, l’équilibre en V, le demi-tour à allure lente ou la prise en charge d’un passager. La première partie du parcours (de 2 à 3 sur le schéma) est chronométrée :

  • Vous la réalisez en 20 secondes minimum : c’est un A (si vous n’avez pas fait d’erreur).
  • Vous la réalisez en 17 à 20 secondes : c’est un B (si vous n’avez pas fait d’erreur).
  • Vous la réalisez en moins de 17 secondes : c’est un C, vous êtes n’avez pas le plateau et l’examen s’arrête là pour vous.

Vous devez donc montrer votre maîtrise sur l’un des deux parcours (départ à gauche ou départ à droite). La chute de la moto est éliminatoire et entraîne l’arrêt de l’examen. Et vous avez deux essais pour réussir l’exercice.

Plateau, parcours allure lente 1 (source : Délégation à la Sécurité et à la Circulation routières, 01.07.2014)
Plateau, parcours sans moteur 2 (source : Délégation à la Sécurité et à la Circulation routières, 01.07.2014)

Maniement de la moto à allure rapide pour le permis A1

L’apprenti motard réalise sur la même piste les deux exercices (freinage et évitement). Il doit pour cela démarrer, monter les 3 premiers rapports avant la ligne C6, effectuer le demi-tour en bout de piste dans les limites matérialisées et revenir en ligne droite pour effectuer le freinage ou l’évitement. Les conditions de réussite de l’exercice sont différentes pour les deux situations

Piste 1

Plateau, parcours allure rapide piste 1, freinage (source : Délégation à la Sécurité et à la Circulation routières, 01.07.2014)
Plateau, parcours allure rapide piste 1, évitement (source : Délégation à la Sécurité et à la Circulation routières, 01.07.2014)

Piste 2

Plateau, parcours allure rapide piste 2, freinage (source : Délégation à la Sécurité et à la Circulation routières, 01.07.2014)
Plateau, parcours allure rapide piste 2, évitement (source : Délégation à la Sécurité et à la Circulation routières, 01.07.2014)

Freinage

Vitesse minimale mesurée en C6 (point 2) après le demi-tour (3e rapport engagé) : 50 km/h
Immobilisation totale de la moto sans rétrogradage : avant la ligne C5 sur piste sèche, avant la ligne C4 si la piste est humide

Evitement

Vitesse minimale mesurée en C7 (point 1) pendant le slalom : 40 km/h
Vitesse minimale mesurée en C6 (point 2) après le demi-tour (3e rapport engagé) : 50 km/h
Évitement et arrêt de précision entre les plots disposés au point 3

Là aussi, vous avez deux essais (pour chaque exercice) pour réussir l’épreuve. La chute est éliminatoire, et une notation C ne vous permet pas de continuer l’examen. Chaque exercice est noté séparément.

Interrogation orale

Après avoir réussi les épreuves de maniabilité, c’est-à-dire avoir obtenu au moins un A et aucun C sur les 4 premières épreuves (poussette, lent, freinage et évitement), l’apprenti motard est interrogé par l’inspecteur.
Le candidat tire au sort une fiche parmi les douze possibles. Sur une durée de trois ou quatre minutes, il s’exprime librement afin de montrer ses connaissances. Il n’est pas nécessaire de connaître par coeur la fiche, mais il faut être capable d’en restituer la teneur.

Vous avez obtenu au moins 1 A et aucun C ? Félicitations, vous avez réussi le plateau du permis A1, cette épreuve hors circulation qui fait trembler les motards en herbe, et vous pouvez maintenant prendre rendez-vous pour passer la circulation.

 

L’ épreuve pratique en circulation du permis A1

Comme son nom l’indique, cet examen doit montrer que vous maîtrisez votre moto dans les conditions réelles sur route avant d’obtenir votre permis A1.

Vous êtes donc sur la moto de l’auto-école, le moniteur qui vous a accompagné sur le lieu de l’épreuve conduit la voiture (de l’auto école) et l’inspecteur y est installé en passager. En liaison radio avec vous, il vous indique le parcours à suivre notamment avec les panneaux de direction. N’hésitez pas à lui signaler tout problème de liaison radio, c’est un problème fréquent dans cette épreuve.

L’épreuve dure environ 25 minutes et doit permettre à l’inspecteur de vérifier que vous maîtrisez le véhicule dans les conditions de circulation rencontrées. Vous serez donc certainement amené à conduire en ville et hors agglomération, à des allures différentes, à effectuer un arrêt. Pendant l’épreuve, n’hésitez pas à bien marquer vos contrôles directs et dans les rétroviseurs lors des changements de voies, de direction, ou encore au sorties de ronds-points par exemple.

Comme pour le plateau, la chute est éliminatoire pendant la circulation, en plus d’être dangereuse. Les comportements suivants sont aussi éliminatoires et entraînent l’arrêt immédiat de l’examen :

  • circuler à gauche sur une route à double sens
  • franchir une ligne continue
  • circuler sur une voie réservée ou sur la bande d’arrêt d’urgence
  • ne pas respecter un stop, un feu rouge ou la demande d’arrêt d’un policier ou d’un gendarme
  • circuler en sens interdit

Dans le cadre du permis A1, l’inspecteur porte souvent une grande attention à cette épreuve car le candidat est jeune, et il s’agit souvent de son premier permis de conduire. Le résultat est communiqué directement à l’apprenti motard par l’inspecteur, à la fin de l’examen. Donc vous saurez de suite si vous avez obtenu le permis A1 !

Vous avez enfin votre précieux permis A1, et vous pouvez rouler au guidon de votre 125 cm3. Mais un jour, vous voudrez conduire plus gros, plus puissant, ou simplement pouvoir rouler avec des amis qui ont eux le permis A… Sachez que pour cela, vous devrez repasser les mêmes épreuves pour obtenir le permis A2 ! En effet, aucune passerelle n’est prévue pour passer du permis 125 au permis gros cube.