La réforme du permis de conduire du 3 juin 2016 instaure un délai de 2 ans avant d’accéder au permis A, une fois le permis A2 en poche. L’accès progressif à la puissance est généralisé, et une formation complémentaire de 7 heures en auto-école est obligatoire pour se voir délivrer le permis A.

roadster Street Triple 765 R RS 2017 sur circuit (crédit : Triumph Motorcycles Ltd))

Accès progressif à la puissance depuis le 3 juin 2016 pour le permis moto

L’objectif est de limiter la puissance du premier deux ou trois roues que conduit le motard sans expérience. Cet accès progressif à la puissance est systématique, même pour les conducteurs qui sont d’abord passés par le permis A1.

Après l’obtention du permis A2, vous êtes limité pendant deux ans à la conduite de moto ou scooter bridés à 35 kW et délivrant une puissance maximum de 70 kW débridés. A l’issue de cette période et une fois la formation faite, votre permis A vous est délivré. Ce n’est qu’une fois votre nouveau permis reçu que vous pourrez conduire n’importe quel deux-roues ou trois-roues, quelles qu’en soient la puissance et la cylindrée, comme la très attendue Triumph Street Triple 765.

Formation de 7 heures pour passer au permis A

Dans l’esprit, cette formation est assez proche de la formation 125 proposée aux automobilistes.

Une première séquence théorique de deux heures permet à chaque élève de s’exprimer sur sa pratique depuis l’obtention du permis A2 et ses attentes. L’enseignant y aborde les thèmes de l’accidentologie à moto et scooter, de la vitesse, du port d’équipements de sécurité et de la conduite sous l’influence de l’alcool, de stupéfiants ou autres produits psychoactifs. Pour la deuxième séquence de deux heures, les élèves évoluent sur la piste du plateau, hors circulation, pour des exercices de maniabilité afin de s’adapter à un véhicule plus puissant. Enfin, la dernière séquence de trois heures a pour but de faire un audit de la conduite de chaque élève (quatre au maximum en même temps), avec 30 minutes de conduite effective par élève au minimum. A l’issue, chaque élève livre son ressenti sur sa conduite, en cas de séquence collective une discussion peut s’engager avec les autres élèves, et l’enseignant clôture avec un bilan, des explications et des conseils à chaque élève présent.

Vous pouvez faire cette formation complémentaire dans les trois mois précédents la fin des deux ans de permis A2. Ainsi, selon les délais pratiqués dans votre préfecture, vous pourrez recevoir votre permis A dès la fin de la période de bridage !
A noter : cette formation n’a rien d’obligatoire, et elle est payante. Mais tant que vous ne la faites pas, vous restez en permis A2, sans le bridage à 35 kW.